Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Archives de l'État à Liège

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Contact :

Rue du Chéra 79
4000 Liège
  Comment s'y rendre ?

T : +32 4 252 03 93
F : +32 4 229 33 50
archives.liege@arch.be

Heures d'ouverture :

Du mardi au vendredi : de 9h à 16h30.
Les 1ers samedis du mois : de 9h à 12h30 et de 13h à 16h (la consultation de documents originaux le samedi se fait uniquement sur réservation, au plus tard le vendredi à 13h.)
En juillet et en août : fermé entre 12h et 13h et le samedi (toute la journée).

Fermé les lundis, dimanches et jours fériés.

  Consultez ici la liste complète des jours de fermeture

Les Archives de l'État à Liège conservent près de 20.000 parchemins antérieurs à 1795. Il s'agit du plus riche ensemble de documents médiévaux de Wallonie. Grâce au Fonds David-Constant, plus de 2.200 chartes ont été restaurées. Près de 1.000 chartes ont d'ores et déjà été numérisées et sont consultables dans toutes les salles de lecture des Archives de l'État. Des chartes de l'abbaye de Stavelot-Malmedy à celles de la cathédrale Saint-Lambert, leur lecture promet des moments passionnants !

Archives de l'État à Arlon, à Liège, à Mons et à Namur ouvertes ce samedi 1er avril 2017

Outre du mardi au vendredi, les salles de lecture des Archives de l'État à Arlon, à Liège, à Mons et à Namur seront ouvertes ce samedi 1er avril 2017, de 9h à 12h30 et de 13h à 16h. La consultation de documents originaux le samedi se fait uniquement sur réservation par e-mail ou par téléphone, au plus tard la veille (vendredi) à 13h auprès du dépôt concerné. Vous pouvez également y consulter des cartes, plans et photos numérisés, nos divers moteurs de recherche ou les microfilms.

En 2010, le notaire Christophe Piret-Gérard, exerçant à Hannut, déposait aux Archives de l'État à Liège plusieurs mètres d'archives de ses prédecesseurs ayant exercé principalement à Bertrée mais également Avernas-le-Bauduin et Liège entre 1854 et 1947. Inventoriées, ces archives sont désormais consultables dans la salle de lecture des Archives de l'État à Liège. L'inventaire des archives du notaire Charles M. J. Lejeune, qui a exercé de 1811 à 1846 à Waremme, est également disponible.

Depuis 2010, plus de 80 administrations locales wallonnes sont devenues partenaires du projet Archives locales de Wallonie. Les Archives de l’État mettent des archivistes itinérants à la disposition des communes et des CPAS pour les aider à gérer leurs archives et leurs flux documentaires toujours croissants.

01/03/2017 - Restauration - Liège

En 1856, environ 3.000 dossiers de procès de la Chambre impériale de Wetzlar ont été transférés aux Archives de l'État à Liège. Endommagés lors du bombardement de décembre 1944, ces dossiers sont restaurés grâce au soutien du Fonds Baillet Latour. Le tribunal de Wetzar fut le témoin d’importantes affaires mettant en scène les autorités et les hommes du pays de Liège et de la principauté de Stavelot-Malmédy. Le fonds contient notamment des dessins, des cartes ou des arbres généalogiques. Un ouvrage des pièces les plus remarquables sera publié prochainement.

Les Archives de l'État au Salon des Mandataires

Ces jeudi 16 et vendredi 17 février 2017, les Archives de l’État participaient au Salon des Mandataires à Marche-en-Famenne, le rendez-vous incontournable des pouvoirs locaux. 
Les Archives de l’État veillent à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine archivistique local. Dans le cadre du projet Archives locales de Wallonie, nos archivistes trient et classent les archives des communes et CPAS, aident le personnel à une meilleure gestion des flux documentaires, organisent le transfert des archives historiques aux Archives de l’État, etc.

16/01/2017 - Numérisation - Liège - AGR

Plus de 800 cartes et plans conservés aux Archives de l’État à Liège sont désormais consultables via le site www.cartesius.be. Numérisées et géolocalisées par les Archives de l'État, ces cartes traitent de sujets très divers : projets de constructions, d'aménagements de chaussées et canaux, des cartes topographiques, (pré)cadastrales, frontalières, etc. Au total, quelque 6.783 cartes des Archives de l’État sont disponibles via Cartesius.

Depuis ce 1er janvier 2017, de nouveaux horaires sont d’application dans les salles de lecture des Archives de l’État, sur base d’une approche différenciée en fonction des dépôts. Cette décision est due à un rétrécissement des budgets, à la baisse des effectifs et à des divergences entre certains besoins régionaux ou locaux. La réduction des horaires d’ouverture n’entraînera pas pour autant une diminution du service public. Les jours de la semaine où la salle de lecture est fermée les Archives de l’État restent à disposition (par téléphone ou e-mail) pour faire des recherches ou répondre à des questions et l’établissement continuera bien entendu à ouvrir les archives à la recherche, à les numériser, à organiser des événements, à alimenter le moteur de recherche http://search.arch.be, etc. Les visiteurs des salles de lecture qui n’auraient plus la possibilité de mener leurs recherches suite aux nouveaux horaires sont invités à prendre contact avec le chef de service du dépôt concerné.

21/12/2016 - Gestion d'archives

Ce 21 décembre 2016, un arrêté ministériel relatif aux locaux d'archives a été publié au Moniteur belge. Cet arrêté détaille les prescriptions techniques et normes auxquelles doivent satisfaire les locaux d’archives de certains services et établissements publics. Pour les Archives de l’État, la publication de cet arrêté ministériel marque un nouveau pas important vers un cadre réglementaire clair ayant pour objectif de stimuler les services publics à mener une politique archivistique rationnelle, visant à garantir une conservation durable des informations sociétales pertinentes.

Transfert et accessibilité des archives judiciaires

Financé par la Politique scientifique fédérale et réalisé en collaboration avec 14 universités et établissements scientifiques fédéraux, dont les Archives de l’État, le projet Justice & Populations part d’une approche ascendante, internationale et interdisciplinaire de la justice, en prêtant attention aux interactions entre les établissements, les groupes sociétaux et les individus, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours. Découvrez la vidéo expliquant le projet et son état d'avancement.

13/12/2016 - Événements - Liège
Exposition "Chaque maison a son histoire"

Ce mercredi 14 décembre 2016 s'ouvre l'exposition Chaque maison a son histoire. Organisée à l'Archéoforum de Liège, en partenariat avec les Archives de l'État à Liège et l'asbl Célida, cette exposition découle directement du livre éponyme. Elle invite le visiteur à découvrir les différents types de sources permettant de retracer l’évolution d’un bien immobilier privé, de sa conception, de son environnement, de ses affectations et de ses occupants successifs. A voir jusqu'au 18 mars 2017.

Joseph Hanquet, homme politique catholique, consacra la majeure partie de sa vie à la politique et à la défense de l'enseignement libre. Sa fille Ady Hanquet consacra, quant à elle, toute sa vie à la Croix-Rouge. Déposées respectivement en 2008 et 2014, les archives de Joseph et Ady Hanquet sont consultables aux Archives de l'État à Liège.

25/11/2016 - Numérisation

En 1934, le gouvernement des Pays-Bas a transmis à notre pays quelques centaines de cartes et plans, essentiellement des plans de fortifications de villes ayant fait partie des Pays-Bas méridionaux. Outre depuis les ordinateurs de nos salles de lecture, ces cartes sont désormais consultables en ligne via le site Cartesius !

Avis aux visiteurs et partenaires des Archives de l'État

Les Archives de l'État sont conscientes du rôle essentiel qu'elles jouent en matière d'accès à l'information et aux documents d'archives. Depuis de nombreuses années, elles s'efforcent d'offrir un service de qualité à tous leurs usagers. Dans les prochains mois, les Archives de l’État seront toutefois contraintes d'adapter leur service au public suite à la réduction des budgets et de ses effectifs, mais aussi à l'évolution des besoins du public. Cette réorganisation sera préparée dans les prochaines semaines. Si plusieurs orientations restent encore ouvertes, il est néanmoins certain qu'elle aura un impact sur les horaires d’ouverture des salles de lecture. Nous vous informerons des décisions prises à ce sujet dès que possible.

04/10/2016 - Divers

Vous êtes-vous déjà demandé quelle est l'historique de votre maison ou de tout autre patrimoine immobilier privé ? Depuis septembre 2016, un nouvel ouvrage vous permet de découvrir les pistes à suivre parmi les nombreuses sources existantes, notamment aux Archives de l'État.

07/07/2016 - Numérisation - Divers
Découvrez en vidéo comment utiliser nos moteurs de recherche

Vous souhaitez des trucs et astuces pour retrouver plus facilement certaines archives ou des traces de vos ancêtres sur le site internet http://search.arch.be des Archives de l’État ? Découvrez dans notre vidéo comment vous inscrire et comment exploiter au mieux toutes les fonctionnalités de nos moteurs de recherche ! Ce 1er octobre 2016, les Archives de l'État organisent, par ailleurs, un atelier concernant les moteurs de recherche. Participation gratuite ! Infos et inscriptions avant ce 23 septembre 2016.

 Découvrir la vidéo

06/07/2016
Les archives pénitentiaires prêtes à livrer leurs secrets

Le dernier numéro de la revue Science Connection vient de paraître. Vous pourrez y lire en page 4 un article sur les archives de prison consultables aux Archives de l'État et découvrir l'actualité des 10 établissements scientifiques fédéraux. Les inventaires des archives des prisons de Charleroi, Mons, Verviers, Huy, Dinant, etc., sont notamment en vente à la boutique des Archives générales du Royaume.

 Télécharger gratuitement la revue

23/06/2016 - Divers - Hasselt - Liège - Mons - AGR
70 ans de l'immigration italienne

Il y a 70 ans, le 23 juin 1946, l’Italie et la Belgique signaient un accord pour l’envoi de mineurs en Belgique en échange de charbon. Les Archives générales du Royaume conservent à Bruxelles (dans les archives de la Police des étrangers) de très nombreux dossiers sur ces Italiens qui ont quitté leur village natal à la recherche d’une vie meilleure... Vous trouverez également des documents évoquant l’arrivée des Italiens en Belgique dans les archives communales de différents dépôts des Archives de l’État et sur notre page Facebook !

 Lire la suite

20/05/2016 - Numérisation

Ces dernières années, les Archives de l'État ont numérisé et mis en ligne plus de 27.000 registres paroissiaux ! Bonne nouvelle : depuis ce 19 mai 2016, 1.472 registres paroissiaux ont été ajoutés sur notre site internet, soit environ 500.000 pages ! Parmi les principaux ajouts figurent les registres paroissiaux de Bruges (803 registres numérisés), Malines (211 registres numérisés) et Ath (88 registres numérisés). Découvrez la liste complète !

Sous l’Ancien Régime, le duché de Limbourg, le pays de Dalhem, le pays de Valkenburg (Fauquemont) et le pays de ‘s-Hertogenrade (Rolduc) possèdent un particularisme bien marqué, au plan tant politique et socio-économique que culturel. Les Archives de l'État viennent d'inventorier plusieurs centaines de mètres d'archives des institutions limbourgeoises d’Ancien Régime. Les premiers inventaires publiés concernent notamment la Chambre des tonlieux de Limbourg et les États du duché de Limbourg et des pays d’Outre-Meuse.

19/04/2016 - Événements - Liège
Colloque international sur le Duché de Limbourg et les Pays d'Outre-Meuse

Ces lundi 23 et mardi 24 mai 2016, les Archives de l'État à Liège et le Regionaal Historisch Centrum Limburg de Maastricht organisaient un colloque international d'histoire sur le Duché de Limbourg et les pays d'Outre-Meuse (Dalhem, Valkenburg, 's-Hertogenrade). Dans la foulée, les Archives générales du Royaume publient plusieurs inventaires sur les archives des institutions limbourgeoises d’Ancien Régime. 

 Lire la suite

11/04/2016 - Numérisation

Les Archives générales du Royaume conservent 717 registres de statistiques démographiques sur la population belge entre les années 1841 et 1976. Au sein de ces registres, quelque 23.000 tableaux manuscrits contiennent des données démographiques détaillés de chaque commune belge. Source unique en Europe, ces registres ont été numérisés et sont dorénavant consultables en ligne ! Vous pouvez y découvrir le nombre de cas de choléra en 1890, le nombre de jumeaux nés en 1920,  l'âge des personnes mariées dans votre commune en 1936, étudier l’évolution de la migration vers le Canada dans les années 1930, etc.

L'inventaire des archives relatives à la milice de la ville de Liège est désormais disponible. Le fonds comprend des listes de naissances, registres d'inscription des personnes appelées à concourir au tirage au sort pour la levée de la milice, des registres des personnes ajournées, etc., des années 1780-1890.

25/02/2016 - Publications

Publié par les Archives générales du Royaume, ce dictionnaire mentionne quelques 3.600 paroisses et chapelles desservies par un prêtre en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg, aux Pays-Bas et en Allemagne à la fin de l’Ancien Régime.

03/12/2015 - Numérisation
Mise à jour des registres de l'état civil : un million de pages ajoutées !

Un million de pages viennent d’être ajoutées sur notre site http://search.arch.be. Des registres de l'état civil de toutes les provinces ont été mis en ligne, notamment des communes suivantes :
- Région de Bruxelles-Capitale : Bruxelles, Etterbeek, Schaerbeek, Watermael-Boisfort, etc.
- Wallonie : Ath, Froidmont, Neufvilles, Tubize, Liège, Cheratte, Ramelot, Namur, Landenne, Izier, etc.
- Flandre : Mechelen, Boutersem, Erembodegem, Hamme, Kemmel, Lochristi, Moelingen,Tollembe...ek, Waregem, Zelzate, etc.
Les erreurs signalées dans les fichiers ont été rectifiées. Quelques registres des années 1914 et 1915 ont été ajoutés. Bonnes recherches !

Un mois après la publication de l'inventaire relatif aux archives de la prison de Huy, ce sont les archives de la prison Verviers qui sont désormais accessibles aux Archives de l’État à Liège. Ces 150 mètres d'archives nous donnent de nombreux renseignements sur les personnes qui ont été incarcérées à la prison de Verviers entre 1816 et 1988 et sur l’évolution du fonctionnement de l’établissement depuis deux siècles.

Les prisons ont de tout temps fasciné les chercheurs. Ces établissements, dont l’organisation a beaucoup évolué en deux siècles d’existence, fournissent de précieuses informations sur l’histoire de la criminalité en Belgique. Ces archives offrent également de nombreuses perspectives de recherche dans des domaines très variés : généalogie, sociologie, étude des deux guerres mondiales, etc. L'inventaire des archives de la prison de Huy vient de paraître.

Les archives du Comité provincial du Secours d’Hiver de Flandre Orientale sont désormais ouvertes à la recherche. Les archives des Comités provinciaux et locaux de Liège et Namur sont, quant à elles, acccessibles au public depuis 2014 ; celles du Comité provincial d'Anvers depuis 2013. Durant la Seconde Guerre mondiale, le Secours d’Hiver avait pour objectif de venir aux plus démunis.

06/08/2015 - Publications

À l’histoire familiale succède fréquemment la généalogie immobilière. Ce domaine de recherche en vogue est pratiqué par les historiens du bâti, mais également par des amoureux de leur maison. Malgré les nombreuses sources en la matière présentes aux Archives de l’État, l’exercice requiert de la patience. Découvrez les pistes à suivre...

22/07/2015 - Numérisation

Les Archives de l'État conservent d'importantes collections de cartes et plans. Quelque 106.000 cartes et plans ont déjà été numérisés et 76.000 d'entre eux sont consultables au sein des différentes salles numériques des Archives de l'État. Certains plans numérisés ont plus de 500 ans !

Il y a 200 ans, le 18 juin 1815, avait lieu la célèbre Bataille de Waterloo... Cela faisait déjà un an et demi que les Belges n'étaient plus Français ! Les Archives de l’État conservent des centaines de mètres d’archives sur les périodes française et hollandaise.

09/06/2015 - Inventoriage - Acquisitions

Près de 9 km d’archives du SPF Finances ont déjà été transférés vers les dépôts des Archives de l'État  ou éliminés dans le cadre du projet SATURN. Les premiers inventaires, dont quelques instruments de recherche relatifs aux bureaux des hypothèques, viennent d’être publiés. Découvrez sans tarder les archives hypothécaires ainsi que quelques conseils pour les consulter.

A la recherche d'un lieu pour votre blocus ?

Chaque mois de juin, ce sont les examens ! Vous êtes à la recherche d’un endroit calme pour étudier ? Rendez-vous dans l’une de nos salles de lecture à Bruxelles (rue de Ruysbroeck 2 et Quai Demets 7), Louvain-la-Neuve, Liège, Namur, Mons,  Arlon, Saint-Hubert ou en Flandre ! Pour 10 €/an, bénéficiez de tout le confort nécessaire et surtout d’une atmosphère studieuse, entouré(e) de chercheurs et généalogistes !

SATURN et MONETA : deux projets relatifs aux archives du SPF Finances

Le SPF Finances a déjà transféré vers les dépôts des Archives de l’État ou éliminé près de 9 km d'archives dans le cadre du projet SATURN. Les premiers inventaires, dont quelques instruments de recherche relatifs aux bureaux des hypothèques, viennent d’être publiés. Découvrez sans tarder les archives hypothécaires ainsi que quelques conseils pour les consulter. Un projet baptisé MONETA vient, par ailleurs, d’être lancé en avril 2015 afin d’offrir un aperçu général des archives des services centraux du SPF Finances.

Le développement croissant des services numériques des établissements d’archives a amené la communauté archivistique européenne à réunir les expériences et les expertises autour d’un projet pionnier : la mise sur pied d’un portail commun pour les archives. Les Archives de l’État participent à ce projet APEx et coordonnent par ailleurs les contributions belges en invitant les autres établissements belges d’archives à y participer.

27/04/2015 - Événements - Liège

Sous le régime français, les innovations furent innombrables, bien plus décisives que la bataille de Waterloo. Organisée par l’Archéoforum de Liège, en partenariat avec les Archives de l’État, l’exposition « Liège au temps de la France (1795-1814) » invitait le public à se (re)plonger dans cette période fascinante de notre histoire.

En janvier 2015, les Archives de l’État ont conclu une convention avec le Service de l’Archéologie du Service public de Wallonie. Objectif : fournir des sources (d'Ancien Régime) et des expertises scientifiques pertinentes aux archéologues en charge des fouilles à Liernu, Chièvres, Dinant et Namur.

Ces dernières années, les Archives de l’État acquièrent de plus en plus d’archives paroissiales. Bien que ces acquisitions présentent des différences régionales considérables en volume et en fréquence, le phénomène se vérifie dans toute la Belgique. En concertation avec les diocèses et avec l’aide de nombreux bénévoles, les Archives de l’État cherchent des solutions de conservation à long terme. Le cas de l’évêché de Gand constitue un bel exemple.

19/02/2015 - Divers
Dossiers de procès et bibliographie de l'Histoire de Belgique

Les Archives de l’État conservent plusieurs centaines de mètres linéaires de dossiers de procès. Véritable mine d’informations, ces archives sont utiles tant en recherche qu'en généalogie ! Pour en savoir plus, découvrez notre article publié en pages 28-30 du magazine Science Connection. A lire également, l’article publié en pages 20-24 sur la bibliographie de l’Histoire de Belgique rédigée par les Archives de l’État.

Conservées aux Archives de l'État à Liège, les archives du château de Belle-Maison à Marchin couvrent les années 1451 à 1916. Elles sont ouvertes à la recherche suite à la publication d'un inventaire début 2015.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux biens privés ont subi des dommages, ce qui a donné lieu à des indemnisations. Les Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier conservent aujourd'hui environ 1 million de dossiers introduits, à l'époque, par les victimes de dommages mobiliers et immobiliers. Téléchargeables au format pdf, les inventaires des archives relatives à la série centrale de la province de Hainaut et à la série provinciale de la Province de Liège sont disponibles en version papier depuis début janvier 2015.

24/12/2014 - Inventoriage - Liège

Un dossier de procès, connu grâce au dessin du retable de Saint-Remacle de Stavelot, renait de ses cendres près de 70 ans plus tard, presque jour pour jour ! Surprise : outre le dessin, ce dossier contenait également un croquis du célèbre retable.

18/11/2014 - Divers - Liège

Le 24 juillet dernier, une équipe de la télévision CNN débarquait aux Archives de l’État à Liège, à la recherche des ancêtres de la journaliste américaine Kate Bolduan. Ses arrières-arrières-grands-parents Léon Emile Rousselle et Louise Labhaye avaient quitté la Belgique en 1912, à la poursuite du rêve américain.

13/10/2014 - Publications - Liège - Anderlecht - AGR

Le 11 mars 2013, les Archives générales du Royaume organisaient une journée d’étude relative aux dossiers de procès de l’Ancien Régime et à leurs perspectives de recherche historique . Les actes sont en vente à la boutique des Archives générales du Royaume.

Afin de permettre au grand public de découvrir un aperçu alléchant du patrimoine archivistique qu’elles conservent sur la Guerre 14-18, les Archives de l’État viennent de lancer un nouveau site internet : http://14-18-wallonie.arch.be. Vous y découvrirez une grande variété de documents : lettres, affiches, photographies, procès-verbaux, etc.

15/07/2014 - Publications - Liège

Vous souhaitez effectuer des recherches au sein des Archives de l'État à Liège ? Consultez au préalable le Guide des fonds et collections des Archives de l'État à Liège. Publié en version papier en 2012, le « Guide des fonds et collections des Archives de l'État à Liège » est disponible depuis août 2014 sous forme d’ebook, au prix compétitif de 9,99 €.

15/07/2014 - Publications - Liège

Les Archives de l’État à Liège conservent de riches fonds d’archives d’Ancien Régime. L’accès à ces archives est toutefois parsemé d’obstacles. Disponible en version papier et numérique, le guide relatif aux institutions publiques de la principauté de Liège (980-1794) vous permet d'y voir plus clair.

04/03/2014 - Divers

En janvier 2014, les modalités de consultation des registres de la population et registres des étrangers ont été modifiées. Découvrez les diverses modifications.

25/04/2013 - Acquisitions - Eupen - Liège

En avril 2013, les Archives du Land de la Rhénanie du Nord-Westphalie ont restitué aux Archives de l’État des documents administratifs dérobés dans notre pays au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ces documents provenaient principalement des anciens districts prussiens d’Eupen et de Malmedy, mais également du duché de Limbourg.

L’inventaire d’une première série de 1.600 dossiers de procès d’affaires civiles a été publié en 2013 et ouvre ce fonds à la recherche. Issus des archives des Échevins de la Souveraine Justice de Liège, ces dossiers couvrent près de trois siècles d’histoire (1529-1794) et offrent de nombreuses opportunités pour des recherches très variées.

L’histoire du Conseil souverain de Limbourg fut pour le moins brève. Mais elle se déroule à une époque particulièrement troublée, ce qui fait tout l’intérêt de cet épisode.

27/02/2013 - Inventoriage - Liège

Les archives révèlent parfois des choses insolites. En 2013, les archivistes des Archives de l'État à Liège découvraient, dans l'un des fonds, un échantillon de laine provenant d'un mouton mérinos, de même qu’un échantillon de drap !

Les Archives de l’État à Liège conservent plus de 220 mètres d'archives d'entreprises sidérurgiques du bassin liégeois, notamment les archives de l'entreprise Cockerill. Un guide des archives de la sidérurgie liégeoise et divers inventaires permettent d'identifier rapidement les archives recherchées.

En 2012, Les Archives de l’État ont publié un dossier contenant des conseils pratiques destinés aux personnes en charge des archives au sein des paroisses et fabriques d’église en Wallonie. Etablissements publics, les fabriques d’église sont soumises à la surveillance des Archives de l’État pour les documents qu’elles produisent et conservent. A l'inverse, les paroisses sont des organes privés dont les archives peuvent faire l’objet d’un don ou d’un dépôt aux Archives de l’État.

Précédée durant la période hollandaise par le Waterstaat, l'Administration des Ponts et Chaussées a fonctionné en Belgique durant 150 ans, jusqu'en 1990, au sein du Ministère des Travaux publics.

27/06/2012 - Publications - Liège

En 1887, le gouvernement belge ouvrait un crédit extraordinaire de 8 millions de francs belges pour la construction de plusieurs places fortes à Liège et à Namur. Douze forts ont été construits sur les deux rives de la Meuse. Ces archives sont conservées aux Archives de l'État à Liège.

25/06/2012 - Inventoriage - Liège

Les Archives de l’État à Liège disposent, parmi leurs fonds d’Ancien Régime non inventoriés, d’une série de dossiers de procès soutenus devant le Tribunal de la Chambre impériale par des ressortissants de la Principauté. Un projet de recherche a été lancé en avril 2012.

16/03/2012 - Inventoriage - Divers - Liège

En 2012, deux oreilles de loups, en excellent état de conservation, ont été découvertes dans les dossiers de la Préfecture de l’Ourthe. Un lien a pu être établi entre ces oreilles et deux demandes de primes pour extermination d’animaux nuisibles, également conservées dans le fonds.

Début 2009, un particulier avertissait les Archives de l’État que des documents d’Ancien Régime étaient en vente sur internet. Il s’agissait de deux registres des Cours de justice de Boelhe et de Hollogne-sur-Geer, couvrant la période 1741-1791.

La création d'un dépôt d'archives publiques à Liège remonte à 1794, sous l'occupation française. Celui-ci est installé dans l’ancien palais du prince-évêque. En 1851, le service des Archives est placé sous la tutelle de l’Archiviste général du Royaume. En 1931, les Archives de l’État s’installent dans les bâtiments de l’ancienne gare de marchandises de Jonfosse. Le 24 décembre 1944, le dépôt des Archives de l’État est touché lors du bombardement du réseau ferroviaire. En 1988 et 1989, les Archives de l'État déménagent dans un nouveau bâtiment sur les hauteurs de Liège.

La création à Liège d’un dépôt d’archives publiques remonte au 19 septembre 1794, date à laquelle Pierre-Joseph Henkart, ancien chanceliste du Conseil privé du prince-évêque de Liège, est nommé archiviste de l’Administration centrale provisoire du pays de Liège. Un an après l’annexion du pays par la France, le service des archives départementales de l’Ourthe est définitivement établi en application de la loi du 26 octobre 1796, qui ordonne le regroupement au chef-lieu de chaque département des archives d’Ancien Régime. Sa mission est d’assurer la conservation des « papiers et titres » des administrations d’Ancien Régime et des établissements ecclésiastiques supprimés au début de la Révolution.

Le dépôt est installé dans l’aile nord de la première cour de l’ancien palais du prince-évêque et des États, aujourd’hui palais de Justice. C’est dans ce bâtiment qu’avaient siégé jusqu’en 1794 les institutions centrales de la principauté de Liège : Conseil privé, États, Chambre des comptes, Conseil ordinaire, Échevins de Liège, Cour féodale, etc. Dossiers et registres de ces divers organismes étaient restés sur place. Le premier noyau des collections est donc réuni sans grande peine. Placées sous l’autorité du préfet à partir de 1800, les Archives reçoivent également les documents émanant des administrations, lorsque ceux-ci n’ont plus d’utilité courante. L’objectif est d’abord de garantir la défense des intérêts de l’État et du citoyen.

Au cours du XIXe siècle, trois séries d’archives viennent compléter les collections déjà rassemblées au palais : les archives seigneuriales, les archives ecclésiastiques et enfin, de nombreux protocoles de notaires des XVIIe et XVIIIe siècles. La majorité des archives des institutions supprimées par la Révolution se trouvent ainsi rassemblées en une quarantaine d’années.

En 1851, le service des Archives est soustrait à l’autorité administrative de la province et placé sous la tutelle de l’Archiviste général du Royaume.

Entre 1863 et 1865, face à l’accroissement des collections, les Archives sont transférées dans les bâtiments de la seconde cour de l’ancien palais du prince-évêque, dont elles occupent les ailes septentrionale et orientale.

Au début du XXe siècle, le dépôt devient à nouveau trop exigu et le voisinage, au sein du même bâtiment, d’autres organismes administratifs et judiciaires laisse peser une menace pour la sécurité des collections. La Première Guerre mondiale en fournit une démonstration convaincante. En 1916, l’armée allemande, qui occupe le Palais de Justice, en expulse le personnel des Archives. Livrées à elles-mêmes, les collections souffrent de déprédations commises par des soldats de la garnison.

En 1931, les Archives de l’État s’installent dans les bâtiments de l’ancienne gare de marchandises de Jonfosse, mieux adaptés que les locaux pittoresques mais inconfortables du vénérable palais épiscopal. Les aménagements de la gare sont toutefois sommaires. Le 24 décembre 1944, en pleine offensive von Rundstedt, la Luftwaffe bombarde, par ailleurs, le réseau ferroviaire liégeois et atteint l’un des magasins, défonçant portes et fenêtres du dépôt, exposant du même coup toutes les collections aux intempéries d’un hiver rigoureux. Dans la neige et sous les bombes volantes, alors que la ville subit jusqu’à soixante-six alertes aériennes chaque jour, les archivistes et des volontaires parviennent à récupérer dans les décombres des centaines de registres et de dossiers plus ou moins abîmés. Les pertes sont néanmoins très lourdes. De nombreux documents des archives des États du pays de Liège, du Conseil privé, de la Chambre des comptes, de la Chambre impériale, des Échevins de Liège et de nombreux échevinages locaux sont endommagés ou détruits, de même que divers cartulaires et chartriers.

Par la suite, deux services d’archives sont créés dans les arrondissements de Huy (1965) et d’Eupen (1988). Ils abritent les documents en provenance de ces arrondissements judiciaires.

Face aux exigences de l’archivistique moderne et à l’accroissement des collections, un nouveau bâtiment répondant aux normes modernes de conservation des documents est également construit sur les hauteurs de la colline de Cointe. Quelque 13 kilomètres d’archives déménagent du centre-ville de Liège vers le nouveau dépôt en 1988 et 1989.

En 2007, le dépôt des Archives de l’État à Huy ferme ses portes et les fonds sont transférés à Liège.

Les Archives de l’État à Liège sont le plus grand dépôt d’archives de Wallonie et le troisième du pays : elles abritent à l’heure actuelle environ 25 kilomètres d’archives ! 

 

Bibliographie

Coppens H. et Laurent R. (sous la dir.), Les Archives de l’État en Belgique, 1796-1996, Historique de l’institution et répertoire bio-bibliographique des archivistes, Archives générales du Royaume, publication n°2410, Bruxelles, 1996, 661 p.

Dubois Sébastien, Demoulin Bruno & Kupper Jean-Louis (sous la dir.), Les institutions publiques de la principauté de Liège (980-1794), Archives de l’État, Série Studia 133, publication n°5100, 2 volumes, Bruxelles, 2012, 1.300 p.

Dumont Bruno, Guide des fonds et collections des Archives de l'État à Liège, Série Guides 79, publication n°5152, 3 volumes, Bruxelles, 2012, 1.350 p.

Les Archives de l’État à Liège conservent les archives des institutions ou des collectivités, familles ou personnes physiques dont le siège ou le domicile est ou était fixé sur le territoire de la province de Liège

  • y compris les documents conservés auparavant aux Archives de l’État à Huy qui ont été transférés à Liège en 2007, suite à la fermeture de ce dépôt.
  • à l’exception de l’arrondissement d’Eupen, dont les archives sont conservées aux Archives de l'État à Eupen.

Le document le plus ancien conservé aux Archives de l’État à Liège date de l'an 862.

Dans la limite du caractère privé de certaines données, le public peut consulter de nombreux fonds aux Archives de l'État à Liège.

N’hésitez pas à utiliser notre moteur de recherche.

Les archives des institutions publiques d’Ancien Régime (avant l’annexion française de 1795)

  • les archives des institutions publiques des principautés d’Ancien Régime  :
    • Principauté épiscopale de Liège (Conseil privé, Chambre des comptes, États du pays de Liège et comté de Looz, Tribunal des XXII, Conseil ordinaire),
    • Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy
    • Duché de Limbourg.
       
  • les archives des institutions publiques locales d’Ancien Régime: les échevinages (par exemple Aubel, Tilff,…), les cours scabinales ou cours de justice (par exemple : Fallais), les seigneuries et les communautés, les cours féodales et censales, la cour allodiale de Liège.
     
  • les archives des institutions ecclésiastiques : cathédrale Saint-Lambert, abbaye de Stavelot-Malmedy, collégiale Saint-Jean l'Evangéliste (Liège), collégiale Saint-Pierre (Liège), abbaye du Val-Saint-Lambert (Seraing), abbaye de Flône, hôpitaux, béguinages de Liège, Commanderie de Villers-le-Temple (Ordre de Malte), diocèse et cures, etc.
     
  • les archives des institutions publiques de l’époque contemporaine (depuis 1795) :
    • Cours et tribunaux : Cour d’appel de Liège, Cour d’assises, Tribunaux correctionnels, Tribunaux de première instance, Justices de paix, Conseil de guerre, Tribunaux du commerce, Tribunal criminel du département de l’Ourthe etc.
    • Services publics décentralisés : cadastre, enregistrement, conservation des hypothèques, ponts et chaussées, mines, eaux et forêts, prisons, etc.
    • Département de l’Ourthe (1795-1814) et administrations provisoires du pays de Liège, du Limbourg et du pays de Franchimont, Stavelot et Logne (1792-1795).
    • Administration provinciale sous le régime prussien (1814-1815) et à l'époque du Royaume uni des Pays-Bas, (1815-1830).
    • Province de Liège (1830-1980). Les  archives récentes de la Province de Liège sont encore conservées par celle-ci.
    • Communes et CPAS. nombreuses archives de villes et communes.
      Attention : le dépôt des archives communales étant facultatif, de nombreuses communes gardent leurs archives. Les Archives de la ville de Liège et les Archives de la ville de Verviers conservent ainsi la majeure partie des documents produits par leur administration communale depuis 1794.
       
  • les archives notariales : minutes originales des actes notariés.
     
  • les archives de droit privé :
    • archives d’entreprises : Cockerill,  Charbonnages de l’Espérance et Bonne-Fortune à Montegnée, Banque Sauvage-Vercour, entreprise textile Jean-Nicolas David,  entreprise textile Peltzer (Verviers), etc.
    • archives des familles, hommes d’État, savants, artistes, associations : château de Modave, des comtes de Mercy-Argenteau, de Pierre Clerdent, de Joseph Hanquet, de l’Institut archéologique liégeois, de la Société littéraire de Liège, du Comité d’Entente des Groupements patriotiques, etc.
       
  • les sources généalogiques :
    • registres paroissiaux (XVIe siècle-1796) et registres d’état civil (1796-1910) sur microfilms et en ligne.
    • collections de documents généalogiques (Lefort, Abry, Danet),
       
  • les collections de cartes et plans, placards (affiches), journaux, sceaux.
     
  • une bibliothèque (15.000 volumes) particulièrement riche en ce qui concerne l’histoire de Liège et de sa province. Elle contient également une vaste collection de publications officielles (Bulletin des lois, Moniteur belge, Mémorial provincial, Almanach du département de l’Ourthe puis de la province de Liège).

Instruments de recherche

Les publications suivantes sont en vente, en version papier, aux Archives de l'État à Liège, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be.

Liens hypertextes

Chef de service : Anne Jacquemin.

Archiviste : Laurence Druez.

Accueil, salle de lecture et gestion des magasins : Sabine Breuer, Gilbert Hendrickx, Nadine Hendrickx, Marc Lannoy, Franck Malherbe, Noëlla Neuray, Thierry Noiroux.

Entretien : Sylvie Mezino, Félix Renier.

Les Archives de l’État à Liège se trouvent dans le quartier de Cointe à proximité de la gare de Liège-Guillemins.

En train et en bus :
Le bus 20 (direction Cointe) relie la gare à l’arrêt Place du Baty.Vous pouvez consulter les horaires sur le site internet de la TEC.

En voiture :
Prenez la sortie 36 « Guillemins - Gare TGV » sur l’autoroute A602 (liaison E40-E25). Suivez la direction « Cointe ». Remonter l’Avenue de l’Observatoire jusqu’au rond-point de la place du Batty. Suivez ensuite la direction indiquée par le panneau « Archives de l’État ». Les Archives sont situées à 400 m. de la place dans la rue du Chéra.

Un vaste parking est à la disposition des visiteurs.

Personnes à mobilité réduite :
Les Archives de l'État s'engagent à assurer l'accès de leurs salles de lecture et autres espaces communs à tous les utilisateurs. Plusieurs aménagements ont ainsi été réalisés ces dernières années pour favoriser l'accès des personnes à mobilité réduite (places de parking pour PMR, rampes d'accès, toilettes, etc.). Si vous avez des questions spécifiques relatives à l'accès aux Archives de l'État à Liège, contactez-nous par téléphone au 04 252 03 93 ou par e-mail.

Les Amis des Archives de l’État à Liège

L’asbl CELIDA (Centre liégeois de documentation archivistique), fondée en 1987, a pour vocation de valoriser le patrimoine conservé aux Archives de l’État à Liège. Elle rassemble utilisateurs, passionnés de généalogie et amateurs d’histoire désireux de partager leur intérêt pour les documents anciens et d’apporter leur soutien aux Archives.
L’asbl CELIDA organise diverses activités : cycle de conférences, journées portes ouvertes, expositions, journées d’études, visites d’autres centres d’archives, etc.

Soutenez l’action du CELIDA ! La cotisation annuelle est fixée à 15€ (que vous pouvez majorer à votre convenance) à verser sur le compte n° BE21 0682 4579 5603 (BIC GKCCBEBB).
Merci de mentionner vos nom et adresse en communication.

Quelques réalisations de l’asbl CELIDA :

  • Restauration de chartes et parchemins (plus de 1200 documents déjà préservés).
  • 2012 : Exposition « Liège au fil de l'eau du Moyen Âge à nos jours ».
  • 2011 : 1er Salon de Généalogie et d’Histoire de la Province de Liège.
  • 2010 : Exposition « Images du Pays de Liège ».
  • 2007 : Exposition « Trésors des Archives de l’État ».
  • 2007 : Journées d’études « Conservation et valorisation du patrimoine archivistique ».
  • 2005 : Exposition « Liège et la Révolution de 1830 ».
  • Toutes les expositions sont organisées à l’Espace Culture de la Banque ING-Opéra à Liège.

Renseignements et inscriptions : celida@arch.be - rue du Chéra, 79, 4000 Liège - tél. 04 252 03 93.

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement