Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Journal photographique

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Ce journal photographique mensuel entend donner une image concrète des tâches, missions et du public-cible des Archives de l’État. Hilde Janssens nous présente les nombreux aspects (public et en coulisse) de son travail aux Archives de l’État à Gand.

J’ai commencé à travailler aux Archives de l’État à Gand en avril 2012. Avant, je travaillais à l’Institut scientifique de santé publique à Bruxelles. À l’époque, le dépôt des Archives de l’État à Gand se trouvait encore au château de Gérard le Diable, une forteresse médiévale au centre historique de la ville, mais devenue peu appropriée pour la conservation de documents d’archives. Comme notre équipe était relativement petite, nos tâches étaient des plus diverses : nous étions sollicités pour le service en salle de lecture, pour aller chercher ou replacer des documents d’archives et pour répondre à des questions écrites et téléphoniques.

Depuis 2015, nous nous trouvons dans un bâtiment flambant neuf à la Bagattenstraat, qui est en contraste avec l’ancien dépôt au Château du Diable : nous disposons maintenant d’une grande salle de lecture, de grands espaces de bureaux et de traitement des archives, de locaux d’archives climatisés avec une capacité totale de 40 kilomètres linéaires de documents. Nous devons toujours nous y habituer un peu… L’équipe, quant à elle, est également plus nombreuse, car quelques collègues des Archives de l’État à Anvers-Beveren sont venus nous rejoindre à Gand. En conséquence, mes tâches ont quelque peu évolué. Actuellement, je suis en charge du secrétariat (correspondance, comptabilité, téléphone) et du traitement de demandes relatives aux archives notariales.

 

   
   
   

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement