Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les forts de la Province de Liège

Texte petit  Texte normal  Texte grand
27/06/2012 - Publications - Archives de l'État à Liège

En 1887, le gouvernement belge ouvrait un crédit extraordinaire de 8 millions de francs belges pour la construction de plusieurs places fortes à Liège et à Namur. Douze forts ont été construits sur les deux rives de la Meuse. Ces archives sont conservées aux Archives de l'État à Liège.

Le risque d’invasion encouru en Belgique lors de la guerre de 1870-1871 a mis en lumière de graves lacunes organisationnelles et humaines. Le Gouvernement adopte alors la proposition d’Alexis Brialmont de mettre en défense la ligne de la Meuse. Le 27 juin 1887, le gouvernement belge ouvre un crédit extraordinaire de 8 millions de francs belges pour la construction de plusieurs places fortes à Liège (face à l’Allemagne) et à Namur (face à la France). À Liège, les lignes de chemin de fer, les axes routiers et la proximité de l’Allemagne nécessitent une ceinture de six grands forts et de six petits forts répartis sur les deux rives de la Meuse :

Grands forts Petits forts
Barchon Chaudfontaine
Boncelles Embourg
Flémalle Évegnée
Fléron Hollogne-aux-Pierres
Loncin Lantin
Pontisse (Herstal) Liers


Les travaux débutent en juillet 1888 et seront achevés quatre ans plus tard.

Compétences et activités des organismes provinciaux

En 1888, le Ministère de la Guerre entreprend ainsi une vaste opération immobilière en achetant des parcelles de terrain. Les actes de vente sont signés par le gouverneur de la province tandis que le prix de la vente doit être payé par le Ministère de la Guerre dans les trente jours. La Députation permanente, quant à elle, délivre des autorisations afin que les entrepreneurs puissent modifier la voirie vicinale ou provinciale. Enfin, le Conseil provincial soutient les exploitants des charbonnages, les propriétaires des terrains et les communes afin qu’ils obtiennent une indemnité pour les préjudices causés par la destruction des forts.

Contenu de la série

La série d'archives sur les forts de la Province de Liège se compose de trois parties :

  • La première contient essentiellement de la correspondance et des instructions générales.
  • La seconde, plus importante, contient les dossiers des acquisitions de parcelles pour chacun des 12 forts.
  • La dernière est consacrée aux dédommagements demandés par les communes et les propriétaires.

Les documents généraux consacrés aux emprises et aux dédommagements fournissent des renseignements sur la gestion administrative des actes de vente, les relations et la collaboration entre le gouverneur de la Province de Liège et les services de l’armée, l’évolution et les techniques des travaux, les réactions et commentaires des communes, les conséquences des expropriations sur les budgets communaux.

Les historiens locaux peuvent accéder à des indications détaillées à propos des zones hébergeant ou entourant les forts. De même, les généalogistes dont un ancêtre, suite à la construction des forts, a dû vendre une parcelle ou subir des servitudes, recueilleront des informations dans les actes de vente et les documents annexés, dont des plans.

L'inventaire est en vente aux Archives de l'État à Liège, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Il est également téléchargeable gratuitement via le webshop.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement