Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :

Suite aux inondations qui ont eu lieu en juillet dernier, les Archives de l'État ont eu contact avec certaines paroisses et fabriques d'églises afin de procéder au sauvetage des archives endommagées. A ce jour cependant, trop peu de fabriques d’église ont pu prendre contact avec les Archives de l’État. Les Archives de l’État peuvent apporter leur aide et conseils. N’hésitez donc pas à faire passer le message au sein de la fabrique d’église de votre commune !

La semaine dernière, les Archives de l'État lançaient un appel pour le sauvetage de certaines archives à la suite des terribles inondations qui ont frappé la Wallonie. Les réactions rapides, les propositions d’aide bénévole, les manifestations de soutien, les offres de prestation, bref la solidarité entre archivistes et avec les services sinistrés a été extraordinaire, bien au-delà des attentes. Merci à toutes celles et ceux qui ont répondu à notre appel ! Sur le terrain, les archivistes de l'État poursuivent leurs interventions en vue du sauvetage d'archives.

Un nouvel outil contribue à l'ouverture à la recherche des archives fiscales. Fruit de 13 ans de travaux, la base de données Daphnis identifie les nombreux changements territoriaux et fonctionnels dans les ressorts des services extérieurs du SPF Finances. Plus de 16 km linéaires d’archives ont en effet été transférés ces dernières années du SPF Finances aux Archives de l’État, dont de nombreux documents émanant des bureaux des hypothèques et de l’enregistrement.

Si les dépôts des Archives de l’État ont fort heureusement été complètement épargnés, la catastrophe a frappé les archives conservées ailleurs. Les Archives de l’État ont en effet une mission de surveillance des archives des services publics. Cette mission consiste, entre autres, à fournir des recommandations en matière de conservation et de restauration, notamment les mesures à appliquer en cas de dégâts des eaux. Les Archives de l’État se sont préparées dès le 14 juillet à intervenir.

Transfert des dossiers de dommages de guerre

Afin de faire place à de nouvelles archives, les dossiers des Dommages de Guerre durant la Seconde Guerre mondiale de la province d'Anvers (série centrale, provinciale et fiches) seront transférés dès septembre 2021 depuis les Archives générales du Royaume 2-dépôt Joseph Cuvelier vers le dépôt des Archives de l'État à Beveren. Depuis ce 8 juillet 2021, ces dossiers sont mis sur palettes et ne sont donc actuellement plus consultables. Le transfert des dossiers de Dommages de Guerre de la province du Luxembourg vers les Archives de l'État à Arlon va, quant à lui, prochainement débuter. Depuis ce 1er juillet 2021, les dossiers des Dommages de Guerre de la province de Namur sont consultables aux Archives de l'État à Namur.

En province de Namur, 14.947 bâtiments privés ont été endommagés ou détruits durant la Seconde Guerre mondiale. Transférés au sein du dépôt des Archives de l'État à Namur, les dossiers relatifs à ces dommages survenus en province de Namur y seront consultables dès ce 1er juillet 2021. Ces dossiers, qui représentent près de 800 mètres linéaires d’archives, contiennent une mine d’informations : photos, plans, cartes, etc.

Les dossiers des Dommages de Guerre prochainement aux Archives de l'État à Arlon

Afin de faire place à de nouvelles archives, les dossiers des Dommages de Guerre durant la Seconde Guerre mondiale concernant la province de Luxembourg (série centrale, série provinciale et fiches) seront prochainement transférés depuis les Archives générales du Royaume 2-dépôt Joseph Cuvelier vers le dépôt des Archives de l'État à Arlon. La mise sur palettes commence à Bruxelles dès ce vendredi 4 juin 2021, date à laquelle ils ne seront plus consultables. Ils seront à nouveau consultables cet été à Arlon.

18/02/2021 - Gestion d'archives - AGR

Les archives des pouvoirs publics sont très importantes. Les pouvoirs publics collectent, traitent et gèrent d’énormes quantités de documents et de données lors de l’exécution de leurs missions d’intérêt général. Ces archives – sur support papier ou au format numérique – ont non seulement une utilité administrative et juridique pour l’organisation mais également une valeur culturelle et historique potentielle.  Cependant, il est impossible de conserver toutes les archives. C’est pourquoi les Archives de l’État dressent des tableaux de tri des archives des institutions publiques fédérales. Dorénavant, les services publics fédéraux ont l’obligation de mettre à jour leurs tableaux de tri tous les cinq ans. Thomas Dermine, secrétaire d’État chargé de la Politique scientifique et Pierre-Yves Dermagne, ministre de l’Économie et du Travail, entendent de cette façon sensibiliser les administrations fédérales sur l’importance d’une gestion documentaire répondant aux obligations légales en matière d’archivage, de protection des données et de publicité de l’administration. Le gouvernement De Croo donne ici le signal clair qu’une bonne gestion des informations et la désignation de gestionnaires professionnels de ces informations sont des conditions nécessaires pour le fonctionnement de toute organisation publique moderne.   

Les Archives de l’État sont très attentives à la situation des archives dans les administrations locales. Grâce au projet « Archives locales de Wallonie », de nombreux nouveaux outils ont été lancés ces derniers temps, comme par exemple le tableau de tri révisé des archives communales, une brochure de conseils et de nouveaux inventaires.

La Social Sciences and Digital Humanities Archive (SODHA) vient d’être lancée. SODHA est une archive de données, c’est-à-dire une plate-forme d’archivage pour des séries de données produites au cours de recherches scientifiques. Avec SODHA, les chercheurs peuvent déposer, trouver et réutiliser des données de toutes sortes dans les domaines des sciences sociales et des humanités numériques.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement