Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Le projet "Archives locales de Wallonie" prend de l'ampleur

Texte petit  Texte normal  Texte grand
06/03/2017 - Gestion d'archives - Archives de l'État à Louvain-la-Neuve - Archives de l'État à Mons - Archives de l'État à Tournai - Archives de l'État à Liège - Archives de l'État à Eupen - Archives de l'État à Saint-Hubert - Archives de l'État à Namur

Depuis 2010, plus de 80 administrations locales wallonnes sont devenues partenaires du projet Archives locales de Wallonie. Les Archives de l’État mettent des archivistes itinérants à la disposition des communes et des CPAS pour les aider à gérer leurs archives et leurs flux documentaires toujours croissants.

Les rapports des inspections menées par les Archives de l'État dans les communes et CPAS se suivent et se ressemblent : les administrations locales sont confrontées à d'importantes difficultés pour assurer la bonne conservation de leurs archives. Les flux documentaires sont croissants et les espaces disponibles limités, ce qui n'est pas sans risques pour les archives, parfois remisées dans des caves et greniers inadéquats.

Depuis 2010, les Archives de l'État disposent d'un outil mis à la disposition des administrations locales intéressées. Sur le base d'une convention de partenariat s'étalant généralement sur plusieurs années, un archiviste itinérant des Archives de l'État intervient au sein des communes et CPAS pour résorber les passifs, permettre d'importants gains de place, former le personnel et ainsi aider les services administratifs à mieux gérer la gestion de leurs flux documentaires.

Si l'intérêt administratif est évident pour les administrations locales, il l'est aussi au niveau scientifique et historique. En effet, la plupart des administrations choisissent de déposer aux Archives de l'État leurs archives antérieures à 1977, date de la fusion des communes, ce qui assure la sauvegarde de ce patrimoine archivistique et permet sa valorisation. Les Archives de l'État assurent l'entièreté du processus de tri, de transfert, de classement, de rédaction et de publication des inventaires. 

L'année 2016 est à marquer d'une pierre blanche : plus de 80 administrations locales sont désormais partenaires. Outre la quasi-totalité des communes luxembourgeoises et la moitié des communes namuroises, le projet s'étend dans les autres provinces wallonnes. Pour répondre aux demandes, deux nouveaux archivistes itinérants sont venus renforcer l'équipe en place : François Moreau et Virginien Horge.

En 2017, outre la poursuite du travail au sein des administrations, l'accent sera porté sur la publication et la mise en ligne des dizaines d'inventaires déjà réalisés et sur la révision du tableau de tri des archives communales.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement