Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités des Archives du Palais royal

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :
COVID 19 - actualisation : tous les dépôts des Archives de l’Etat seront fermés pour une durée indéterminée à partir du 3 novembre 2020

À partir du mardi 3 novembre, les Archives de l’Etat ferment à nouveau toutes leurs salles de lecture ainsi que leurs autres espaces publics.  La crise sanitaire et les mesures COVID-19 renforcées qui y sont associées nous contraignent à entamer une nouvelle période de service minimal. Dans l’intérêt de la recherche, nous continuerons plus que jamais à développer l’accès en ligne de nos archives.

Fermeture des salles de lecture de la Région de Bruxelles-Capitale

Le samedi 24 octobre 2020 de nouvelles mesures ont été prises dans la Région de Bruxelles-Capitale afin de lutter contre la pandémie de COVID-19. A partir de ce lundi 26 octobre 2020, tous les lieux culturels sont fermés et le télétravail est obligatoire dans la mesure du possible. L’objectif principal de ces nouvelles mesures est de réduire le nombre d’interactions sociales et les déplacements de personnes. Les Archives de l’État sont visées par ces mesures, notamment en ce qui concerne leurs salles de lecture dans la Région de Bruxelles-Capitale. Les salles de lecture suivantes sont donc fermées jusqu’à nouvel ordre : les Archives générales du Royaume, les Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier, les Archives de l'État à Bruxelles, les Archives du Palais Royal, le Service Archives des Victimes de la Guerre et le CegeSoma. Les appels téléphoniques vers ces dépôts restent possibles, mais il est préférable de les contacter par e-mail.

16/10/2020 - Divers

Ce jeudi 15 octobre, Thomas Dermine, le nouveau secrétaire d’État à la Politique scientifique, et des collaborateurs de son cabinet ont rendu visite aux Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier. Le staff des Archives de l’État lui a d’abord donné un briefing approfondi sur le fonctionnement actuel de l’établissement, les défis et les attentes de l’avenir. Ensuite, durant une visite guidée aux locaux d’archives, le secrétaire d’Etat a pu découvrir quelques grandes séries d’archives contemporaines, comme par exemple les archives dites « africaines » dont le transfert depuis le SPF Affaires étrangères vers les Archives de l’État est en cours, ou les archives des juridictions militaires (relatives entre autres à la répression), des centaines de milliers de dossiers « dommages de la Seconde Guerre mondiale », des archives d’entreprises, etc.

Il y a vingt ans, la Fondation Roi Baudouin a acquis les archives de la famille Goffinet. Les archives des Goffinet, hommes de confiance de la famille royale, permettent d’avoir un aperçu exceptionnel, « depuis les coulisses », de la monarchie belge. Si surtout le règne de Léopold II et son rôle au Congo attireront l’attention des chercheurs, de nombreux autres seront intéressés aussi par les documents relatifs aux finances royales. Classées et inventoriées, les archives Goffinet offrent donc de nouvelles perspectives de recherche.

30/09/2020 - Divers

La semaine dernière, de nombreux citoyens et organismes ont attendu avec impatience le texte de l’accord que les sept partis politiques ont conclu pour former un nouveau gouvernement fédéral. Le 30 septembre, le texte a été diffusé largement. Entre-temps, la composition du nouveau gouvernement est également connue. La tutelle sur les Archives de l’État sera assurée par le Secrétaire d’État à la Politique scientifique, Monsieur Thomas Dermine, ingénieur commercial âgé de 34 ans et originaire de Charleroi. Etant donné les nombreux défis dans le domaine de la modernisation et de l’extension de l’infrastructure, la fonction de Monsieur Mathieu Michel, Secrétaire d’État compétent pour la Régie des Bâtiments, est également très importante. Concrètement, quelles parties de l’accord de gouvernement concernent les Archives de l’État ? La réponse à cette question comporte deux volets.

03/05/2020 - Divers

Le "service minimal" en vigueur aux Archives de l'État depuis la mi-mars n'empêche pas un travail acharné en coulisses, notamment de nos bénévoles ! C'est avec regret que nous leur avons demandé de ne pas venir dans les dépôts pour le moment. Depuis chez eux, ils continuent plus que jamais à contribuer à la recherche généalogique en Belgique. Pour cela, nous tenons une fois de plus à remercier nos bénévoles ! Outre le suivi des projets existants (DemoGen, DemoGenVisu, etc.), un certain nombre de nouvelles bases de données ont été reçues ces dernières semaines. Voici un aperçu.

23/04/2020 - Recherche - Numérisation - Divers
Le Top 10 d'ArchPoll est d’ores et déjà en ligne !

Du 30 mars au 9 avril, nous avons organisé l’enquête ArchPoll sur les archives que notre public aimerait consulter en ligne. 2.888 personnes ont répondu à l’enquête, un nombre qui a dépassé toutes nos espérances ! Merci à tous les participants pour leur participation. L’expérience mérite certainement d’être répétée. Le top 10 des résultats d’ArchPoll se trouve en ligne !

  1. Les Laissez-passer des réfugiés de la Première Guerre mondiale (n° 414-607)
  2. Les Recensements de la population du Brabant (XVIIe et XVIIIe siècles) (n° 314-405)
  3. Les Registres aux sentences du Conseil de Flandre (XIVe-XVIIIe siècles) (n° 164-170, 2327-2605 en 8557-8596)
  4. Les Registres aux sentences du Grand Conseil de Malines (1475-1794) (n° 977-1045)
  5. Les Archives du Conseil des Troubles (1567-1576) (n° 1-400)
  6. Les Cahiers de perception des deniers dans les archives de l'Audience (1569-1574) (n° 618/1-39)
  7. Les Registres des bourgeois de Courtrai (1413-1796) (n° 1-5)
  8. Les Archives de l'ancienne université de Louvain (XVe - XVIIIe siècles) (n° 3, 22-29, 51-88, 99, 273-286, 288, 298-306, 387-391, 502-511, 689, 710-725, 812-815, 4751-4755)
  9. Les Registres de la chambre pupillaire de Courtrai (1403-1796) (n° 1-179)
  10. Les Répertoires des archives des notaires de Mons (XIXe - XXe siècles) (n° 1-57)
21/04/2020 - Divers

Dans le courant du mois de mars, les services d’archives européens ont l’un après l’autre fermé leur portes au public. En Belgique, cette mesure a été prise le 13 mars 2020, suite à une décision du Conseil national de sécurité (CNS) du 12 mars. Les Archives de l’Etat ont fermé leurs salles de lecture et ont mis en place un service minimal. Mais dans les coulisses, l’établissement s’occupe plus que jamais de l’ouverture des archives à la recherche.

Les administrations communales wallonnes disposent dès maintenant du nouveau tableau de tri des archives qu’elles avaient tant attendu. Le tableau constitue une révision et une adaptation, sur le fond et sur la forme, du précédent instrument qui n’avait plus été revu depuis 2005. Du côté flamand, les communes disposent également d’un tableau de tri actualisé et validé le 1 juin 2019.

Rapport annuel 2018 de la Surveillance archivistique

Les Archives de l’État exercent la surveillance sur la gestion archivistique et documentaire des pouvoirs publics fédéraux. Dans ce contexte, elles publient des directives et des conseils, elles effectuent des visites d’inspection et elles rédigent des tableaux de tri des archives. Ces derniers sont des aperçus des documents d’archives indiquant quels documents peuvent à terme être éliminés et quels autres doivent être transférés aux Archives de l’État. Les Archives de l’État organisent également des formations pour les agents et elles donnent des conseils pour la construction et l’aménagement de locaux d’archives.  Le rapport annuel 2018 sur la Surveillance archivistique qui peut être consulté en ligne présente les actions qui ont été menées pour concrétiser ces missions. En conclusion, les Archives de l’État demandent davantage de personnel et de moyens pour pouvoir exercer convenablement leurs fonctions de surveillance et d’avis...

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement