Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Service Archives des Victimes de la Guerre

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Contact :

Square de l'Aviation, 31
1070 Anderlecht
  Comment s'y rendre ?

T : 02 528 91 00
aos_avg@arch.be

Heures d'ouverture :

  • Ouvert du mardi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h à 16h, sur rendez-vous.
  • Fermé les lundis, samedis, dimanches, jours fériés et jours de récolement.

  Consultez ici la liste complète des jours de fermeture

Archives de l'État fermées ce 21 mai 2018

Attention ! Tous les dépôts des Archives de l'État seront fermés ce lundi 21 mai 2018 (Pentecôte).

04/05/2018 - Recherche - Numérisation
Mise à jour des registres paroissiaux et registres de l'état civil : plus de 32 millions de pages en ligne !

Très attendue, la mise à jour des registres paroissiaux et registres de l’état civil sur le site internet des Archives de l’État s'est déroulée en mars et avril 2018 ! Les registres de plusieurs communes de Belgique ont été mis à jour. Outre l’ajout de registres et de certains types d’actes, diverses corrections ont été effectuées. Résultat ? Quelque 27.857 registres paroissiaux – soit 5.716.056 pages – et 26.275 registres de l'état civil - soit 27.039.456 pages - sont ainsi disponibles en ligne. Le travail se poursuit !

A partir de mi-mars 2018, un nouveau logiciel vous permettra de commander les documents en salle de lecture. Plus simple et convivial, il permettra également aux collaborateurs des Archives de l'État de mieux gérer les collections.

Via leurs moteurs de recherche en ligne, les Archives de l’État offrent un accès gratuit à des millions de documents numérisés, dont des sources généalogiques, des archives sur la Première Guerre mondiale, 38.000 moulages de sceaux, des plans historiques du cadastre., etc. Il faut cependant bien garder à l’esprit que de nombreuses archives ne sont pas encore disponibles en ligne. En limitant vos recherches à l’offre en ligne, vous perdrez de vue de très larges pans de la collection de plus de 330 km de documents qui sont conservés aux Archives de l’État.

31/01/2018 - Inventoriage - Publications

Les Archives de l'État conservent de nombreuses lettres de conscrits ainsi que des milliers d'extraits mortuaires des soldats napoléoniens. Basé sur certaines de ces sources, un nouvel ouvrage sur les campagnes napoléoniennes vient de paraître.

Le service Archives des Victimes de la Guerre intègre les Archives de l'État

Le 8 septembre 2017, le Conseil des ministres marquait son accord sur le transfert de la totalité du service Archives de la DG Victimes de la Guerre du SPF Sécurité sociale vers les Archives générales du Royaume et vers le Service fédéral des Pensions. Au 1er janvier 2018, la partie Archives et documentation a été transférée aux Archives générales du Royaume et rattachée à la section Archives contemporaines sous la dénomination Service Archives des Victimes de la Guerre. La partie Octroi de droits a été transférée au Service fédéral des Pensions.
Les Archives de l’Etat se réjouissent du rassemblement, au sein d’une même institution, de la plus grande partie des archives civiles concernant les deux conflits mondiaux. Elles sont heureuses également de pouvoir compter sur de nouveaux collaborateurs.

Le 19 octobre 2017, la European Disability Card a été lancée officiellement en Belgique. Destinée aux personnes en situation de handicap, cette carte donne au porteur une série d’avantages en matière de culture, loisirs et sports. Les Archives de l’État offrent aux détenteurs de la carte un accès gratuit à toutes leurs salles de lecture.

Ce 8 septembre 2017, le Conseil des ministres a marqué son accord sur le transfert de la totalité du service Archives de la DG Victimes de la Guerre du SPF Sécurité sociale vers les Archives de l’État. Cette intégration devrait être effective au 1er janvier 2018.

25/08/2017 - Gestion d'archives

Le site internet des Archives de l’État contient une version actualisée du tableau de tri des archives de la police locale. Le nouveau tableau a été réalisé grâce à la collaboration de nombreux membres de la police et avec le soutien apprécié de la Commission permanente de la Police locale, qui a officiellement approuvé le document.

09/06/2017 - Gestion d'archives

Fin mars 2017, une modification de la loi organique des services de renseignement et de sécurité a été approuvée. Le nouveau texte législatif comprend plusieurs dispositions relatives aux archives de ces services et prévoit notamment une extension du délai dans lequel la Sûreté de l’État doit transférer ses archives aux Archives de l’État, ce que celles-ci regrettent. D'un point de vue archivistique, ce dossier a néanmoins quelques aspects positifs.

16/05/2017 - Numérisation

Depuis ce 16 mai 2017, quelques 85.000 images numériques du cadastre (1800-1844), couvrant la totalité du territoire belge, sont consultables en ligne. La mise en ligne s'est déroulée en présence du Ministre des Finances et de la Secrétaire d'État à la Politique scientifique. Le premier cadastre, ou cadastre primitif, a été entériné en 1834, à l’exception de celui des provinces du Limbourg et du Luxembourg.

04/05/2017 - Divers

En 2017, six nouveaux projets de recherche, dans lesquels les Archives de l'État s'insèrent, ont été sélectionnés par le SPP Politique scientifique fédérale, dans le cadre du programme BRAIN. Une bonne nouvelle en cette période de restriction budgétaire. La participation aux projets BRAIN est en effet l'une des rares possibilités pour les Archives de l'État d'obtenir des fonds supplémentaires pour le développement de ses activités scientifiques. Découvrez les six nouveaux projets approuvés.

21/12/2016 - Gestion d'archives

Ce 21 décembre 2016, un arrêté ministériel relatif aux locaux d'archives a été publié au Moniteur belge. Cet arrêté détaille les prescriptions techniques et normes auxquelles doivent satisfaire les locaux d’archives de certains services et établissements publics. Pour les Archives de l’État, la publication de cet arrêté ministériel marque un nouveau pas important vers un cadre réglementaire clair ayant pour objectif de stimuler les services publics à mener une politique archivistique rationnelle, visant à garantir une conservation durable des informations sociétales pertinentes.

25/11/2016 - Numérisation

En 1934, le gouvernement des Pays-Bas a transmis à notre pays quelques centaines de cartes et plans, essentiellement des plans de fortifications de villes ayant fait partie des Pays-Bas méridionaux. Outre depuis les ordinateurs de nos salles de lecture, ces cartes sont désormais consultables en ligne via le site Cartesius !

Avis aux visiteurs et partenaires des Archives de l'État

Les Archives de l'État sont conscientes du rôle essentiel qu'elles jouent en matière d'accès à l'information et aux documents d'archives. Depuis de nombreuses années, elles s'efforcent d'offrir un service de qualité à tous leurs usagers. Dans les prochains mois, les Archives de l’État seront toutefois contraintes d'adapter leur service au public suite à la réduction des budgets et de ses effectifs, mais aussi à l'évolution des besoins du public. Cette réorganisation sera préparée dans les prochaines semaines. Si plusieurs orientations restent encore ouvertes, il est néanmoins certain qu'elle aura un impact sur les horaires d’ouverture des salles de lecture. Nous vous informerons des décisions prises à ce sujet dès que possible.

04/10/2016 - Publications

Vous êtes-vous déjà demandé quel est l'historique de votre maison ou de tout autre patrimoine immobilier privé ? Depuis septembre 2016, un nouvel ouvrage vous permet de découvrir les pistes à suivre parmi les nombreuses sources existantes, notamment aux Archives de l'État.

07/07/2016 - Numérisation - Divers
Découvrez en vidéo comment utiliser nos moteurs de recherche

Vous souhaitez des trucs et astuces pour retrouver plus facilement certaines archives ou des traces de vos ancêtres sur le site internet http://search.arch.be des Archives de l’État ? Découvrez dans notre vidéo comment vous inscrire et comment exploiter au mieux toutes les fonctionnalités de nos moteurs de recherche ! Ce 1er octobre 2016, les Archives de l'État organisent, par ailleurs, un atelier concernant les moteurs de recherche. Participation gratuite ! Infos et inscriptions avant ce 23 septembre 2016.

 Découvrir la vidéo

06/07/2016
Les archives pénitentiaires prêtes à livrer leurs secrets

Le dernier numéro de la revue Science Connection vient de paraître. Vous pourrez y lire en page 4 un article sur les archives de prison consultables aux Archives de l'État et découvrir l'actualité des 10 établissements scientifiques fédéraux. Les inventaires des archives des prisons de Charleroi, Mons, Verviers, Huy, Dinant, etc., sont notamment en vente à la boutique des Archives générales du Royaume.

 Télécharger gratuitement la revue

20/05/2016 - Numérisation

Ces dernières années, les Archives de l'État ont numérisé et mis en ligne plus de 27.000 registres paroissiaux ! Bonne nouvelle : depuis ce 19 mai 2016, 1.472 registres paroissiaux ont été ajoutés sur notre site internet, soit environ 500.000 pages ! Parmi les principaux ajouts figurent les registres paroissiaux de Bruges (803 registres numérisés), Malines (211 registres numérisés) et Ath (88 registres numérisés). Découvrez la liste complète !

11/04/2016 - Numérisation

Les Archives générales du Royaume conservent 717 registres de statistiques démographiques sur la population belge entre les années 1841 et 1976. Au sein de ces registres, quelque 23.000 tableaux manuscrits contiennent des données démographiques détaillés de chaque commune belge. Source unique en Europe, ces registres ont été numérisés et sont dorénavant consultables en ligne ! Vous pouvez y découvrir le nombre de cas de choléra en 1890, le nombre de jumeaux nés en 1920,  l'âge des personnes mariées dans votre commune en 1936, étudier l’évolution de la migration vers le Canada dans les années 1930, etc.

25/02/2016 - Publications

Publié par les Archives générales du Royaume, ce dictionnaire mentionne quelques 3.600 paroisses et chapelles desservies par un prêtre en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg, aux Pays-Bas et en Allemagne à la fin de l’Ancien Régime.

03/12/2015 - Numérisation
Mise à jour des registres de l'état civil : un million de pages ajoutées !

Un million de pages viennent d’être ajoutées sur notre site http://search.arch.be. Des registres de l'état civil de toutes les provinces ont été mis en ligne, notamment des communes suivantes :
- Région de Bruxelles-Capitale : Bruxelles, Etterbeek, Schaerbeek, Watermael-Boisfort, etc.
- Wallonie : Ath, Froidmont, Neufvilles, Tubize, Liège, Cheratte, Ramelot, Namur, Landenne, Izier, etc.
- Flandre : Mechelen, Boutersem, Erembodegem, Hamme, Kemmel, Lochristi, Moelingen,Tollembe...ek, Waregem, Zelzate, etc.
Les erreurs signalées dans les fichiers ont été rectifiées. Quelques registres des années 1914 et 1915 ont été ajoutés. Bonnes recherches !

06/08/2015 - Publications

À l’histoire familiale succède fréquemment la généalogie immobilière. Ce domaine de recherche en vogue est pratiqué par les historiens du bâti, mais également par des amoureux de leur maison. Malgré les nombreuses sources en la matière présentes aux Archives de l’État, l’exercice requiert de la patience. Découvrez les pistes à suivre...

22/07/2015 - Numérisation

Les Archives de l'État conservent d'importantes collections de cartes et plans. Plus de 112.000 cartes et plans ont déjà été numérisés et plus de 77.500 d'entre eux sont consultables au sein des différentes salles numériques des Archives de l'État. Certains plans numérisés ont plus de 500 ans !

09/06/2015 - Inventoriage - Acquisitions

Près de 9 km d’archives du SPF Finances ont déjà été transférés vers les dépôts des Archives de l'État  ou éliminés dans le cadre du projet SATURN. Les premiers inventaires, dont quelques instruments de recherche relatifs aux bureaux des hypothèques, viennent d’être publiés. Découvrez sans tarder les archives hypothécaires ainsi que quelques conseils pour les consulter.

SATURN et MONETA : deux projets relatifs aux archives du SPF Finances

Le SPF Finances a déjà transféré vers les dépôts des Archives de l’État ou éliminé près de 9 km d'archives dans le cadre du projet SATURN. Les premiers inventaires, dont quelques instruments de recherche relatifs aux bureaux des hypothèques, viennent d’être publiés. Découvrez sans tarder les archives hypothécaires ainsi que quelques conseils pour les consulter. Un projet baptisé MONETA vient, par ailleurs, d’être lancé en avril 2015 afin d’offrir un aperçu général des archives des services centraux du SPF Finances.

Le développement croissant des services numériques des établissements d’archives a amené la communauté archivistique européenne à réunir les expériences et les expertises autour d’un projet pionnier : la mise sur pied d’un portail commun pour les archives. Les Archives de l’État participent à ce projet APEx et coordonnent par ailleurs les contributions belges en invitant les autres établissements belges d’archives à y participer.

Ces dernières années, les Archives de l’État acquièrent de plus en plus d’archives paroissiales. Bien que ces acquisitions présentent des différences régionales considérables en volume et en fréquence, le phénomène se vérifie dans toute la Belgique. En concertation avec les diocèses et avec l’aide de nombreux bénévoles, les Archives de l’État cherchent des solutions de conservation à long terme. Le cas de l’évêché de Gand constitue un bel exemple.

19/02/2015 - Divers
Dossiers de procès et bibliographie de l'Histoire de Belgique

Les Archives de l’État conservent plusieurs centaines de mètres linéaires de dossiers de procès. Véritable mine d’informations, ces archives sont utiles tant en recherche qu'en généalogie ! Pour en savoir plus, découvrez notre article publié en pages 28-30 du magazine Science Connection. A lire également, l’article publié en pages 20-24 sur la bibliographie de l’Histoire de Belgique rédigée par les Archives de l’État.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux biens privés ont subi des dommages, ce qui a donné lieu à des indemnisations. Les Archives de l’État conservent aujourd'hui environ 800.000 dossiers introduits, à l'époque, par les victimes de dommages mobiliers et immobiliers. Téléchargeables au format pdf, les inventaires des archives relatives à la série centrale de la province de Hainaut et à la série provinciale de la Province de Liège sont disponibles en version papier depuis début janvier 2015.

04/03/2014 - Divers

En janvier 2014, les modalités de consultation des registres de la population et registres des étrangers ont été modifiées. Découvrez les diverses modifications.

Le service Archives des Victimes de la Guerre fait partie des Archives de l'État depuis le 1er janvier 2018. Sa création remonte à la Seconde Guerre mondiale. 

Les origines du service Archives des Victimes de la Guerre remontent à l’été 1944. A l’époque, le gouvernement belge à Londres fait face à trois problèmes principaux. Il doit rapatrier des Belges, apporter son aide aux victimes du conflit et à leurs ayants-droits, et s’occuper de la reconstruction.

Le Commissariat belge au Rapatriement (CBR) est créé fin juin 1944 au sein du Ministère du Travail. Il est chargé du rapatriement des Belges, de la collecte de leurs effets personnels, d’archives les concernant et de la recherche des disparus.

Un an plus tard, le Ministère des Victimes de la Guerre voit le jour et prend des mesures d'aide pour les victimes civiles de la guerre. Les compétences du Commissariat belge au Rapatriement y sont transférées. Une étroite collaboration avec d’autres organismes tels l'Oeuvre Nationale des Anciens Combattants (ONAC) et le Service des Soins Médicaux et Pharmaceutiques se met également en place.

Les services et compétences du Ministère des Victimes de la Guerre seront transférés ou réorganisés à plusieurs reprises au cours des années suivantes : Ministère de la Reconstruction (1946), Ministère de la Santé publique et de la Famille (1952), Ministère des Affaires sociales de la Santé publique et de l’Environnement (1995) et SPF Sécurité sociale (2001). Ce service est installé depuis 1957 au Square de l’Aviation à Anderlecht.

Le 8 septembre 2017, le Conseil des ministres marqua son accord sur le transfert des missions de la Direction Générale Victimes de la Guerre vers le Service fédéral des Pensions et les Archives générales du Royaume pour le 1er janvier 2018.

Depuis ce 1er janvier 2018, les missions de la DG Victimes de la Guerre se répartissent comme suit :

  • la partie Archives et documentation a été transférée aux Archives générales du Royaume. Elle est rattachée à la section Archives contemporaines.
  • la partie Octroi de droits a été transférée au Service fédéral des Pensions. Le Service fédéral des Pensions est désormais responsable de l’exécution de la législation en matière de victimes civiles de la guerre. Dans ce cadre, il décide sur le droit au(x) statut(s) de reconnaissance nationale, traitera les demandes de pension d'invalidité ou d'ayant droit et les demandes de rente.

Le service Archives des Victimes de la Guerre gère environ 13 km d’archives de guerre relatives à l’histoire de la résistance, de la déportation et de la persécution. Ces archives sont soumises à la loi relative à la protection de la vie privée. Elles sont consultables sous certaines conditions.

Les archives des Victimes de la Guerre sont d’une importance capitale pour les générations actuelles et futures qui doivent pouvoir continuer à interroger le passé pour mieux appréhender l’actualité et les événements à venir. Les informations contenues dans ces archives peuvent également être utiles à diverses administrations ou institutions officielles dans le cadre des programmes de dédommagements. Elles permettent, en outre, de communiquer des données précises aux victimes et aux membres de leurs familles et sont utilisées par les chercheurs pour la rédaction d’ouvrages, de thèses, etc.

Le service Archives des Victimes de la Guerre conserve plusieurs types d’archives :

  • des dossiers statuts, rentes et pensions,
  • une importante collection de dossiers documentaires.
    • Cette collection est composée de plus de 550.000 dossiers individuels  concernant les civils qui qui ont été impliqués, en Belgique ou dans les territoires occupés, dans des événements liés à la Seconde Guerre mondiale.
    • On y trouve également la documentation générale portant sur divers thèmes :  le travail obligatoire et volontaire, les bureaux de mise au travail, les camps de concentration en Allemagne et dans les territoires occupés, les prisons belges, la résistance, la persécution des Juifs de Belgique, l’administration militaire allemande, le rapatriement, la recherche des disparus, les procès d’après-guerre.
      Dans la documentation générale figure, en outre, le fichier de la persécution et de la déportation des Juifs et des Tziganes de Belgique (soit plus de 75.000 dossiers / fiches numérisés).

Ces archives sont consultables sous certaines conditions, dans sa salle de lecture commune au CegeSoma, par les chercheurs, étudiants et proches qui souhaitent en savoir davantage sur leur famille.

Jusqu’il y a peu, le service Archives des Victimes de la Guerre conservait, par ailleurs, 240.000 dossiers relatifs aux victimes civiles de la Première Guerre mondiale. Il s’agit de dossiers concernant des personnes ayant subi une atteinte à leur intégrité physique sur le territoire belge, lors de leur internement dans une prison ou au cours de leur déportation au travail obligatoire. Ce fonds de plus de 700 mètres linéaires a été transféré aux Archives générales du Royaume et mis à disposition du public.

Intégré aux Archives de l'État depuis le 1er janvier 2018, le service Archives des Victimes de la Guerre poursuit sa mission documentaire et sa mission d’ouverture des archives au public par l'encodage des descriptifs d’archives, la réalisation d'inventaires et le conditionnement des archives dans des boîtes sans acide. Il continue, par ailleurs, de transmettre au service Rentes et Pensions tous les dossiers, documents et informations utiles pour la réalisation de ses missions.

Chefs de service / archivistes : Gert De Prins, Alexandra Matagne.

Personnel administratif : Nina Verbanck, Marie-Christine Rung, Ingrid  Van den Bosch, Marie-Thérèse Hoedenaeken, Sabine Godfroid, Marina De Pril, Gabriel Delmotte, Myriam De Block, Brigitte Van Schil, Nadia Simal et Sven Mathijs.

Le service Archives des Victimes de la Guerre est situé à Anderlecht, à proximité du Boulevard du Midi et à 5 minutes à pied de la gare internationale de Bruxelles-Midi. Il dispose d'une salle de lecture commune au CegeSoma.

A pied :
Depuis la gare du Midi, prenez la sortie Tour du Midi, suivez la rue à gauche de la tour, traversez le boulevard et la place Bara. Ensuite prenez la première rue sur votre droite, rue de l'Autonomie. Le service Archives des Victimes de la Guerre se situe au bout de cette rue, à gauche du square de l'Aviation au n°31.

En transport public :

  • Métro : Station Gare du Midi (ligne 2 et ligne 6).
  • Trains : Gare de Bruxelles-Midi.
  • Trams :
    • Station Gare du Midi : 3, 4, 51, 81, 82, 83.
    • Station Lemonnier : 3, 4, 51, 81, 82, 83 (puis traverser les boulevards du Midi/Poincaré).
  • Bus : Station Gare du Midi : 27, 49, 50, 78 + quelques lignes des TEC et de De Lijn.

En voiture :
Le service Archives des Victimes de la Guerre se trouve à proximité du boulevard du Midi, le long de la petite ceinture. Il est toutefois déconseillé de se garer sur le boulevard du Midi.

Personnes à mobilité réduite :
Les Archives de l'État s'engagent à assurer l'accès de leurs salles de lecture et autres espaces communs à tous les utilisateurs. Plusieurs aménagements ont ainsi été réalisés ces dernières années pour favoriser l'accès des personnes à mobilité réduite (rampes d'accès, toilettes, etc.). Si vous avez des questions spécifiques relatives à l'accès au service Archives des Victimes de la Guerre, contactez-nous par téléphone au 087 55 43 77 ou par e-mail.

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement