Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Archives de l'État à Anvers

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Contact :

Door Verstraeteplaats, 5
2018 Anvers
  Comment s'y rendre ?

T : +32 (0)3 236 73 00
F : /
rijksarchief.antwerpen-beveren@arch.be

Heures d'ouverture :

  • Mardi, mercredi et vendredi : de 9h à 16h30
  • En juillet et en août : fermé entre 12h et 13h.
  • Fermé le lundi, jeudi, samedi, dimanche et jours fériés
  • Pour en savoir plus sur la réouverture du dépôt des Archives de l'État à Anvers, cliquez ici.

Vu le contexte sanitaire, nous vous demandons de réserver votre place en salle de lecture par email au moins 2 jours ouvrables à l’avance.

  Consultez ici la liste complète des jours de fermeture

Les Archives de l’État à Anvers conservent de nombreuses affiches de l’administration provinciale. Le service des archives provinciales a réuni certaines d’entre elles dans une seule collection. En 2013, cette collection de 2.789 affiches a été transférée aux Archives de l’État. L'inventaire est disponible depuis 2021. Et depuis novembre 2022, ces affiches sont consultables en ligne !

Le titre de « Meilleur paléographe de Flandre et des Pays-Bas » a été décerné ce samedi 1er octobre 2022. Organisée au service d’archives de la ville d’Utrecht, la finale a été plutôt difficile. Les 34 finalistes ont dû notamment se pencher sur un fragment d’un journal de bord relatif à un acte de piraterie en haute mer, rédigé en 1703 par un capitaine brugeois-amstellodamois.

05/09/2022 - Divers
Changement en vue concernant la consultation des sources généalogiques

En vue de la mise en ligne du site généalogique cet automne, certains registres paroissiaux ou registres de l'état civil numérisés seront temporairement indisponibles. Nous vous remercions pour votre compréhension et nous excusons pour le désagrément occasionné ! Six mois après le lancement de ce nouveau site, les inventaires actuels du moteur de recherche - classés par province et par commune - seront mis hors ligne. Les registres numérisés seront alors uniquement consultables via le site généalogique. Concrètement, cela signifie que les URL actuelles vont disparaître. Si vous avez effectué un lien vers ces registres - dans un arbre généalogique ou sur un site internet-, celui-ci devra être adapté après le lancement du site internet.

Schrift-ure 2022 : finale du championnat de paléographie

Le samedi 1er octobre 2022 aura lieu la finale du premier concours de paléographie des Pays-Bas et de la Flandre. Elle se déroulera à Utrecht, dans le cadre des festivités entourant le 900ème anniversaire des Privilèges de la ville. La paléographie (savoir lire des écritures anciennes) est importante pour les chercheurs et fascinante pour tous les amateurs d’histoire et de langue. Qui deviendra le meilleur paléographe des Pays-Bas et de la Flandre ?

Transférées entre 1939 et 1989 aux Archives de l’État, les archives du tribunal correctionnel d’Anvers (1795-1958) sont désormais ouvertes à la recherche suite à la parution de l’inventaire.  Ce fonds volumineux représente 426 mètres linéaires d’archives. L’inventaire de 2.209 pages contient 41.414 éléments d’archives et est téléchargeable en ligne.

31/05/2022 - Publications
Rapport annuel 2021

L’année 2021 a été caractérisée par certaines restrictions, la distanciation sociale et le port du masque. En dépit des circonstances parfois difficiles, les Archives de l'État ont ouvert toute l’année leurs salles de lecture, notamment grâce à un système de réservation préalable des documents. Mais aussi et surtout grâce aux 258 collaborateurs des Archives de l'État, qui ont traité plus de 15 km de d'archives (pour un total de 373 km d'archives conservées au sein des différents dépôts), effectué 513 visites d'inspection, rédigé et imprimé 102 publications, guidé plus d'un demi-million de visiteurs uniques dans les moteurs de recherche, etc.

31/03/2022 - Événements - Anvers
Exposition aux Archives de l'État à Anvers lors de l'Erfgoeddag

Quel est le point commun entre Willem Elsschot et Raymond van het Groenewoud ? Dans l'une de ses chansons, Raymond van het Groenewoud fait référence à son passage sur les bancs de l'Athénée Royal à Berchem dont il n'a pas gardé de bons souvenirs. L'écrivain Willem Elsschot a, quant à lui, entretenu une relation d'amour-haine avec l'Athénée royal d'Anvers. Ce dimanche 24 avril, à l'occasion de la journée du patrimoine en Flandre, vous pouviez découvrir aux Archives de l'État à Anvers d'anciennes photos de classe, des registres de punitions, journaux scolaires, cartes, etc.

Réorganisation des archives des juridictions militaires

Les archives des anciennes juridictions militaires contiennent de nombreuses informations sur la collaboration durant la Seconde Guerre mondiale et sur la répression d’après-guerre. Chaque année, les Archives de l’État reçoivent des centaines de demandes de consultation de ces dossiers de chercheurs et descendants des personnes concernées. Pour plus de facilité, les séries d’archives originales, qui ont été réparties par le passé dans différents dépôts, seront reconstituées. Dans une première phase qui débutera au printemps 2022, les archives conservées aux Archives générales du Royaume 2-dépôt Joseph Cuvelier seront transférées respectivement aux Archives de l’État à Anvers, à Hasselt et à Louvain. Par la suite, des transferts d'archives vers Gand et Bruges seront effectués. L’an prochain, ce sera au tour des Archives de l’État en Wallonie.  Nous mettons tout en œuvre pour assurer la consultabilité des archives durant les opérations de transfert, mais sachez que des recherches pourront demander un peu plus de temps pendant ces opérations.

COVID-19

Suite à la levée de la plupart des mesures sanitaires :

  • La salle de lecture des Archives générales du Royaume est accessible avec ou sans rendez-vous. Dans ce dernier cas, veuillez effectuer votre réservation uniquement via le formulaire de réservation en ligne.
  • La salle de lecture du CegeSoma est accessible uniquement sur rendez-vous via ce formulaire en ligne.
  • La salle de lecture des autres dépôts des Archives de l'État est accessible uniquement sur rendez-vous par e-mail au moins 2 jours ouvrables à l’avance, auprès du dépôt concerné. Retrouvez les coordonnées de tous les dépôts ici
  • Le port du masque n'est actuellement plus obligatoire au sein des Archives de l'État.
  • Restez informé via la page Facebook des Archives de l'État.
  • Si vous avez une question, mais ne savez pas à quel service ou dépôt vous devez vous adresser, veuillez utiliser notre formulaire de contact.
11/03/2022 - Divers

Ce jeudi 10 mars 2022, le Conseil international des Archives (ICA), dont les Archives de l'État sont membre fondateur, a décidé de suspendre ses relations avec les quatre institutions publiques russes et biélorusse qui sont actuellement membres de l’ICA.

07/03/2022 - Divers
Solidarité avec la communauté scientifique ukrainienne

Les Archives d'État s’associent à la position du SPP Politique scientifique (Belspo) concernant la situation actuelle en Ukraine. Toutes les institutions scientifiques fédérales souhaitent exprimer collectivement leur pleine et entière solidarité envers la communauté scientifique et culturelle ukrainienne.
En tant que membre fondateur, les Archives d'État approuvent également la déclaration de soutien du Conseil international des archives (ICA) aux professionnels des archives ukrainiens.

14/02/2022 - Divers
Vous êtes 10.000 à nous suivre sur Facebook !

Ce 14 février 2022, le cap symbolique des 10.000 abonnés vient d'être franchi sur la page Facebook des Archives de l'État ! Merci à vous d'être chaque jour plus nombreux à nous suivre ! Si vous n'êtes pas encore abonné.e, rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur « J’aime » sur notre page Facebook pour ne rien rater de l'actualité des Archives de l'État. Et si vous êtes déjà abonné.e, ditez-nous ce que vous aimez le plus sur celle-ci !

03/02/2022 - Divers

Fin janvier 2022, nous avons appris le décès du Dr Ernest Persoons, Archiviste général du Royaume honoraire, en poste de 1987 à 2002. Les Archives de l'État se souviennent et lui rendent hommage.

Depuis 2013, les équipes des archivistes du projet SATURN ont déjà traité plus de 30 kilomètres d'archives du SPF Finances. Suite à ce succès, la convention entre les Archives de l'État et le SPF Finances pour le tri, l'inventoriage et le transfert des archives est prolongée jusqu'en 2025. Le nombre d'équipes en charge du projet est, par ailleurs, porté de trois à quatre : une équipe en Wallonie, une en Flandre, et deux à Bruxelles.

17/01/2022 - Gestion d'archives - Divers
Retard de livraison concernant le matériel de conservation

En raison de la crise sanitaire ainsi qu'au marché tendu au niveau du papier nous rencontrons actuellement des retards de livraison anormalement longs pour les boîtes et des chemises d’archives non acides. Nous mettons tout en œuvre afin de servir nos clients le plus vite possible. Veuillez nous excuser pour ces désagréments.

Ce mardi 19 octobre 2021, les Archives de l’État à Anvers ont officiellement rouvert leurs portes. Ces dernières années, la Régie des Bâtiments a effectué des travaux de rénovation et d’extension de grande ampleur dans ce splendide bâtiment Belle Époque datant de 1905-1906. Depuis avril de cette année, les visiteurs peuvent y consulter (sur rendez-vous) de nombreux fonds d’archives de la ville, de la région et de la province d’Anvers.

Si les dépôts des Archives de l’État ont fort heureusement été complètement épargnés, la catastrophe a frappé les archives conservées ailleurs. Les Archives de l’État ont en effet une mission de surveillance des archives des services publics. Cette mission consiste, entre autres, à fournir des recommandations en matière de conservation et de restauration, notamment les mesures à appliquer en cas de dégâts des eaux. Les Archives de l’État se sont préparées dès le 14 juillet à intervenir.

20/05/2021 - Événements - Gand - Anvers - Beveren
Exposition : Crime scènes. Les intérieurs de l’entre-deux-guerres vus par la photographie forensique

Les photos de scènes de crime sont précieuses pour l'histoire de l'architecture d'intérieur. Le centre de recherches Vandenhove à Gand présente actuellement des photos de scènes de crimes qui se sont déroulés en province de Flandre orientale et d'Anvers dans les années 1920 et 1930. Ces clichés, qui proviennent de dossiers judiciaires conservés aux Archives de l'État, donnent un aperçu brut de ce que fut la vie quotidienne de personnes issues de différentes couches sociales et vivant dans divers types de logements. L'exposition aborde également la création et le fonctionnement des laboratoires judiciaires de Gand et d'Anvers ainsi que les conditions de vie et l'architecture intérieure de l'entre-deux-guerres.

L’un de vos ancêtres a-t-il été condamné pour vagabondage ou mendicité ? A-t-il transité par les colonies agricoles de Merksplas et Wortel ? Découvrez-le grâce à un nouveau moteur de recherche qui fournit de nombreuses informations sur la vie de ces personnes, leur famille, leurs origines. Le projet a été réalisé par les Archives d'État d'Anvers-Beveren, l'association Kempens Landscape, le musée de la prison de Merksplas, la cellule patrimoniale de la Campine du Nord et le Musée communal de Hoogstraten.

01/04/2021 - Numérisation

L’assouplissement de l’accès aux registres de l’état civil (loi du 21 décembre 2018) est très positif pour la recherche généalogique. Le délai de 100 ans a été réduit à 75 ans pour les actes de mariage et à 50 ans pour les actes de décès. Ces derniers mois, il y a eu beaucoup de questions concernant la publication retardée d’un arrêté d’exécution relatif (1)  aux copies et aux extraits des actes de l’état civil et (2) à la consultation à des fins généalogiques, historiques ou scientifiques. L’arrêté royal tant attendu a finalement été publié au Moniteur belge ce 31 mars 2021. Découvrez un aperçu de ses implications pratiques. Mettre en ligne des millions d’actes de l’état civil de la période 1920-1970 demandera cependant du temps.

11/03/2021 - Divers
Les Archives d'État en 2020 : les chiffres annuels d'une année exceptionnelle

Il va sans dire que 2020 ne fut pas une année normale pour les Archives de l’État. Dans le courant du mois de mars, tous les services d’archives d’Europe ont fermé, l’un après l’autre, leurs portes pour le public. Après une période de service public minimal, une réouverture a été organisée en plusieurs phases. À l’automne, une nouvelle fermeture des salles de lecture est intervenue. Toutefois, chaque dépôt des Archives de l’État a toujours pu être contacté. Dans les coulisses, l’établissement s’est occupé plus que jamais de l’ouverture à la recherche des archives et la rétroconversion  s’est accélérée en 2020. En outre, de plus en plus d’archives numérisées ont été mises en ligne. La situation exceptionnelle a évidemment laissé des traces dans les statistiques annuelles : moins de visites dans les salles de lecture, fort peu d’événements publics, moins d’archives transférées aux Archives de l’État… mais une meilleure accessibilité numérique.

La rénovation du dépôt des Archives de l’État dans le quartier anversois de Zurenborg n’a pas été une mince affaire. Entre l’approbation du permis de bâtir en 2004 et la finalisation du chantier, pas moins de seize années se sont écoulées. Après une période d’incertitudes, de retards et de silence, nous pouvons enfin annoncer la bonne nouvelle. Ce mardi 6 avril 2021, les Archives de l’État rouvriront leurs portes à la place Door Verstraete !   

16/10/2020 - Divers

Ce jeudi 15 octobre, Thomas Dermine, le nouveau secrétaire d’État à la Politique scientifique, et des collaborateurs de son cabinet ont rendu visite aux Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier. Le staff des Archives de l’État lui a d’abord donné un briefing approfondi sur le fonctionnement actuel de l’établissement, les défis et les attentes de l’avenir. Ensuite, durant une visite guidée aux locaux d’archives, le secrétaire d’Etat a pu découvrir quelques grandes séries d’archives contemporaines, comme par exemple les archives dites « africaines » dont le transfert depuis le SPF Affaires étrangères vers les Archives de l’État est en cours, ou les archives des juridictions militaires (relatives entre autres à la répression), des centaines de milliers de dossiers « dommages de la Seconde Guerre mondiale », des archives d’entreprises, etc.

30/09/2020 - Divers

La semaine dernière, de nombreux citoyens et organismes ont attendu avec impatience le texte de l’accord que les sept partis politiques ont conclu pour former un nouveau gouvernement fédéral. Le 30 septembre, le texte a été diffusé largement. Entre-temps, la composition du nouveau gouvernement est également connue. La tutelle sur les Archives de l’État sera assurée par le Secrétaire d’État à la Politique scientifique, Monsieur Thomas Dermine, ingénieur commercial âgé de 34 ans et originaire de Charleroi. Etant donné les nombreux défis dans le domaine de la modernisation et de l’extension de l’infrastructure, la fonction de Monsieur Mathieu Michel, Secrétaire d’État compétent pour la Régie des Bâtiments, est également très importante. Concrètement, quelles parties de l’accord de gouvernement concernent les Archives de l’État ? La réponse à cette question comporte deux volets.

03/05/2020 - Divers

Le "service minimal" en vigueur aux Archives de l'État depuis la mi-mars n'empêche pas un travail acharné en coulisses, notamment de nos bénévoles ! C'est avec regret que nous leur avons demandé de ne pas venir dans les dépôts pour le moment. Depuis chez eux, ils continuent plus que jamais à contribuer à la recherche généalogique en Belgique. Pour cela, nous tenons une fois de plus à remercier nos bénévoles ! Outre le suivi des projets existants (DemoGen, DemoGenVisu, etc.), un certain nombre de nouvelles bases de données ont été reçues ces dernières semaines. Voici un aperçu.

23/04/2020 - Recherche - Numérisation - Divers
Le Top 10 d'ArchPoll est d’ores et déjà en ligne !

Du 30 mars au 9 avril, nous avons organisé l’enquête ArchPoll sur les archives que notre public aimerait consulter en ligne. 2.888 personnes ont répondu à l’enquête, un nombre qui a dépassé toutes nos espérances ! Merci à tous les participants pour leur participation. L’expérience mérite certainement d’être répétée. Le top 10 des résultats d’ArchPoll se trouve en ligne !

  1. Les Laissez-passer des réfugiés de la Première Guerre mondiale (n° 414-607)
  2. Les Recensements de la population du Brabant (XVIIe et XVIIIe siècles) (n° 314-405)
  3. Les Registres aux sentences du Conseil de Flandre (XIVe-XVIIIe siècles) (n° 164-170, 2327-2605 en 8557-8596)
  4. Les Registres aux sentences du Grand Conseil de Malines (1475-1794) (n° 977-1045)
  5. Les Archives du Conseil des Troubles (1567-1576) (n° 1-400)
  6. Les Cahiers de perception des deniers dans les archives de l'Audience (1569-1574) (n° 618/1-39)
  7. Les Registres des bourgeois de Courtrai (1413-1796) (n° 1-5)
  8. Les Archives de l'ancienne université de Louvain (XVe - XVIIIe siècles) (n° 3, 22-29, 51-88, 99, 273-286, 288, 298-306, 387-391, 502-511, 689, 710-725, 812-815, 4751-4755)
  9. Les Registres de la chambre pupillaire de Courtrai (1403-1796) (n° 1-179)
  10. Les Répertoires des archives des notaires de Mons (XIXe - XXe siècles) (n° 1-57)
21/04/2020 - Divers

Dans le courant du mois de mars, les services d’archives européens ont l’un après l’autre fermé leur portes au public. En Belgique, cette mesure a été prise le 13 mars 2020, suite à une décision du Conseil national de sécurité (CNS) du 12 mars. Les Archives de l’Etat ont fermé leurs salles de lecture et ont mis en place un service minimal. Mais dans les coulisses, l’établissement s’occupe plus que jamais de l’ouverture des archives à la recherche.

Les administrations communales wallonnes disposent dès maintenant du nouveau tableau de tri des archives qu’elles avaient tant attendu. Le tableau constitue une révision et une adaptation, sur le fond et sur la forme, du précédent instrument qui n’avait plus été revu depuis 2005. Du côté flamand, les communes disposent également d’un tableau de tri actualisé et validé le 1 juin 2019.

Rapport annuel 2018 de la Surveillance archivistique

Les Archives de l’État exercent la surveillance sur la gestion archivistique et documentaire des pouvoirs publics fédéraux. Dans ce contexte, elles publient des directives et des conseils, elles effectuent des visites d’inspection et elles rédigent des tableaux de tri des archives. Ces derniers sont des aperçus des documents d’archives indiquant quels documents peuvent à terme être éliminés et quels autres doivent être transférés aux Archives de l’État. Les Archives de l’État organisent également des formations pour les agents et elles donnent des conseils pour la construction et l’aménagement de locaux d’archives.  Le rapport annuel 2018 sur la Surveillance archivistique qui peut être consulté en ligne présente les actions qui ont été menées pour concrétiser ces missions. En conclusion, les Archives de l’État demandent davantage de personnel et de moyens pour pouvoir exercer convenablement leurs fonctions de surveillance et d’avis...

23/05/2019
Rapport annuel 2018

269 membres du personnel, plus de 8 km d'acquisitions d’archives (ce qui porte le total des archives gérées à 345 km), 656 visites d’inspection, 135 publications... Les statistiques annuelles sont essentielles à tout établissement. Elles expriment la façon dont l’organisme a rempli ses missions au cours de l’année écoulée. Ces données chiffrées permettent également à tout établissement de se justifier vis-à-vis des organes de gestion et peuvent être utilisées pour orienter la politique à mener. Dans quels domaines avançons-nous ou reculons-nous? Découvrez-le dans le rapport annuel 2018 !

Ces dernières années, le dossier de la rénovation du bâtiment des Archives de l’État à Anvers à la Door Verstraeteplaats a rencontré pas mal de difficultés. Suite à un conflit entre la Régie des Bâtiments, responsable de la gestion des bâtiments des services publics fédéraux, et l’entrepreneur principal, le chantier a accusé d’importants retards. Cette situation a suscité ambiguïtés et inquiétudes . Heureusement, le bout du tunnel est en vue. Si tout se déroule comme prévu, le dépôt d’archives entièrement rénové pourra être ouvert à la fin de l’année 2020.

01/03/2019 - Numérisation

Bonne nouvelle !  Les Archives de l'État viennent d'effectuer une mise à jour des archives en ligne ! Via le site internet des Archives de l'État, vous pouvez désormais accéder gratuitement à près de 34,6 millions de pages de registres paroissiaux et de l’état civil !

01/03/2019 - Recherche

« Dans mon arbre généalogique, j’ai pu remonter jusque 1600, c’est-à-dire l’époque des registres paroissiaux les plus anciens. Est-il possible de trouver des données encore plus anciennes, et dans l’affirmative, comment ? » Découvrez jusqu'à quelle année il est possible de remonter...

23/02/2019 - Inventoriage - Publications

Les Archives de l'État conservent de nombreuses lettres de conscrits ainsi que des milliers d'extraits mortuaires des soldats napoléoniens. Un ouvrage publié en 2019 reprend 150 lettres écrites de 1800 à 1814 par des conscrits de l’armée napoléonienne. Les données reprises dans les extraits mortuaires des soldats des départements français sont, par ailleurs, consultables en ligne.

Ce samedi 15 décembre 2018, avait lieu la finale du concours de paléographie. Quelque 55 finalistes étaient attendus aux Archives de l'État de Bruges pour déchiffrer trois textes anciens. Le vainqueur de la catégorie de plus de 25 ans effectua 13 fautes seulement. L'édition 2018 fut un succès !

18/12/2018 - Publications
Science Connection : le n°59 vient de paraître

Edité par la Politique scientifique fédérale, le dernier numéro du magazine Science Connection se penche notamment sur l'archivage fédéral du web (p.32-34), sur la plateforme de connaissance Temas (p.39-42) et sur le centenaire de la Première Guerre mondiale (2014-2018, Les commémorations se terminent mais la recherche continue, p.43-46). Bonne lecture !

En mars 2013, l’administration provinciale d’Anvers a transféré ses archives de plus de 30 ans aux Archives de l’État à Anvers-Beveren. Récemment, des sous-fonds d’archives sur la Seconde Guerre mondiale ont été inventoriés. Les documents témoignent des missions que l’administration provinciale anversoise a menées lors de la mobilisation, l’Occupation et dans l’immédiat après-guerre. Désormais accessibles, ces archives sont appelées à stimuler la recherche sur le Seconde Guerre mondiale dans la province d’Anvers.

Les registres des matricules des marins contiennent des données utiles en généalogie ou pour des recherches sur les flux migratoires. Dans le cadre du projet Immibel, un index des registres des matricules conservés aux Archives de l’État à Anvers-Beveren a été intégré dans notre moteur de recherche et est désormais consultable en ligne. L’encodage du deuxième index est en cours.

Vous savez lire une charte médiévale comme on lit le journal ? La lecture de manuscrits anciens n’a aucun secret pour vous ? Participez au concours de paléographie organisé par les Archives de l'État en Flandre, en collaboration avec les départements d’histoire des universités en Flandre. Les présélections ont lieu dès à présent en ligne et jusqu'au 14 novembre 2018. La finale se déroulera le 15 décembre 2018 aux Archives de l'État à Bruges.

11/11/2018 - Événements - Divers - Recherche
Centenaire de la Première Guerre mondiale : quelques archives sur Facebook

Alors que les commémorations du centenaire de l'Armistice sont clôturées, retrouvez sur notre page Facebook des Archives de l'État plusieurs aspects de ce terrible conflit. Les Archives de l'État conservent de nombreux fonds d'archives sur la Première Guerre mondiale dans leurs différentes implantations.

30/10/2018 - Numérisation

Les Archives de l'État conservent d'importantes collections de cartes et plans. Plus de 112.000 cartes et plans ont déjà été numérisés et environ 78.000 d'entre eux sont consultables au sein des différentes salles numériques des Archives de l'État. Certains plans numérisés ont plus de 500 ans ! Parmi les derniers ajouts figurent 500 plans cadastraux conservés aux Archives de l’État à Namur.

Salle de lecture des Archives de l'État à Beveren

Depuis ce vendredi 19 octobre 2018, la salle de lecture des Archives de l’État à Anvers-Beveren est à nouveau accessible au public les vendredis. En raison d'une réduction de personnel, celle-ci était, depuis juin dernier, ouverte uniquement du mardi au jeudi.

27/09/2018 - Gestion d'archives

Depuis ce 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données, mieux connu sous l'acronyme RGPD (ou GDPR), est en vigueur dans l’Union européenne, donc également en Belgique.  Qu’est-ce qui change pour les Archives de l’État et leurs utilisateurs ?

Six ateliers pour découvrir les sources des Archives de l’État

Les Archives de l’État conservent de nombreuses sources peu connues, contenant des informations utiles pour l'histoire locale. Plusieurs ateliers seront organisés en néerlandais en octobre et novembre 2018 à Anvers pour mieux faire connaître ces sources. Il reste encore quelques places pour les ateliers organisés en matinée. Ne tardez pas à vous inscrire !

Accès gratuit aux salles de lecture : reportages aux Archives de l'État à Liège et à Louvain-la-Neuve

Depuis ce 1er juin 2018, l’accès aux 19 salles de lecture des Archives de l’État est gratuit ! Cette mesure vise à garantir l’accessibilité des archives à tous les citoyens. On y trouve des documents provenant des cours et tribunaux, des registres paroissiaux, des administrations publiques, des notaires mais aussi du secteur privé et des particuliers. Un véritable trésor pour ceux qui veulent mener des recherches généalogiques ou historiques. Découvrez les reportages réalisés aux Archives de l'État à Liège et aux Archives de l'État à Louvain-la-Neuve.

11/07/2018 - Acquisitions - Anvers - Beveren

En faisant un peu de rangement, des membres du cercle d’histoire de Westerlo ont découvert deux comptes domaniaux originaux de l’intendant du comte de Grobbendonk. L'un date de 1699, l'autre de 1761-1762.

La carte de lecteur gratuite pour toutes et tous !

Depuis ce 1er juin 2018, l’accès aux 19 salles de lecture des Archives de l’État est gratuit ! Cette nouvelle mesure vise à garantir l’accessibilité des archives à tous les citoyens. L’accès aux archives en ligne, dont les registres paroissiaux et de l’état civil de plus de 100 ans, reste également gratuit. Le tarif des frais de recherche et de copie pour les personnes qui effectuent des commandes à distance a, quant à lui, été sensiblement augmenté. Le nouveau tarif des prestations des Archives de l’État a été signé ce 25 mai 2018 par la Secrétaire d’État à la Politique scientifique et publié au Moniteur belge le 5 juin 2018. Ce tarif n’avait plus été adapté ni indexé depuis 2011. Il était donc indispensable de le réviser afin de mieux répondre aux coûts réels.

25/05/2018 - Divers
Règlement général sur la protection de données

Ce 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection de données est entré en vigueur. Cette nouvelle législation européenne, mieux connue sous son acronyme anglais GDPR, assure une meilleure protection de vos données à caractère personnel et vous permet de mieux les surveiller. Nous garantissons à tous les abonnés du bulletin d’informations des Archives de l’État que notre base de données contient uniquement leur adresse e-mail, que cette adresse n’est pas utilisée à d’autres finalités et qu’elle n’est pas transmise à des tiers. Si vous voulez toujours recevoir notre bulletin, vous ne devez rien faire. Pour modifier vos options personnelles ou pour vous désabonner, vous pouvez cliquez ici.

Plusieurs milliers de registres paroissiaux viennent d’être mis en ligne

Bonne nouvelle ! Plusieurs milliers de registres paroissiaux ont été mis en ligne en mars 2018 sur notre site. Cette nouvelle mise à jour concerne les registres de Waimes, Angleur, Donceel, Menin, Renaix, Izegem, Meulebeke, Tielt, Werken, Audenarde, Roulers, Wervicq, Hérinnes, Saint-Pierre-Capelle, Zele, Herfelingen, Denderleeuw, Hergenrath et Gand. Les erreurs signalées ces deux dernières années ont également été corrigées. Pas moins de 27.803 registres – soit 5.705.858 pages – sont ainsi déjà disponibles en ligne. La mise à jour de l’état civil a été effectuée au mois d’avril 2018. Bonnes recherches !

23/02/2018 - Divers - Anvers - Beveren

Agée de 93 ans, la doyenne des bénévoles, Dora Kennivé-De Wilde, a fait ses adieux aux Archives de l'État à Anvers-Beveren ! Pendant de longues années, Dora, férue de paléographie, s’est notamment engagée pour l’ouverture à la recherche des archives des tribunaux scabinaux.

A partir de mi-mars 2018, un nouveau logiciel vous permettra de commander les documents en salle de lecture. Plus simple et convivial, il permettra également aux collaborateurs des Archives de l'État de mieux gérer les collections.

Via leurs moteurs de recherche en ligne, les Archives de l’État offrent un accès gratuit à des millions de documents numérisés, dont des sources généalogiques, des archives sur la Première Guerre mondiale, 38.000 moulages de sceaux, des plans historiques du cadastre., etc. Il faut cependant bien garder à l’esprit que de nombreuses archives ne sont pas encore disponibles en ligne. En limitant vos recherches à l’offre en ligne, vous perdrez de vue de très larges pans de la collection de plus de 330 km de documents qui sont conservés aux Archives de l’État.

Combien de temps devons-nous conserver ces documents ? Voici la question la plus fréquemment posée aux archivistes et aux gestionnaires d'informations. La réponse varie en fonction des critères administratifs, juridiques, historiques et scientifiques qui sont rassemblés dans un tableau de tri des archives. Depuis peu, les villes et communes flamandes peuvent disposer d’une nouvelle version du tableau de tri concernant leurs archives.

16/10/2017 - Numérisation - Divers - Anvers - Beveren

Trois bénévoles viennent de finaliser, aux Archives de l’État à Anvers-Beveren, l’indexation des déclarations de succession du bureau d’enregistrement de Herentals pour la période 1818-1899. Les généalogistes et les chercheurs en histoire locale disposent ainsi d’un accès à de nombreuses données personnelles du XIXe siècle.

25/08/2017 - Gestion d'archives

Le site internet des Archives de l’État contient une version actualisée du tableau de tri des archives de la police locale. Le nouveau tableau a été réalisé grâce à la collaboration de nombreux membres de la police et avec le soutien apprécié de la Commission permanente de la Police locale, qui a officiellement approuvé le document.

09/06/2017 - Gestion d'archives

Fin mars 2017, une modification de la loi organique des services de renseignement et de sécurité a été approuvée. Le nouveau texte législatif comprend plusieurs dispositions relatives aux archives de ces services et prévoit notamment une extension du délai dans lequel la Sûreté de l’État doit transférer ses archives aux Archives de l’État, ce que celles-ci regrettent. D'un point de vue archivistique, ce dossier a néanmoins quelques aspects positifs.

16/05/2017 - Numérisation

Depuis ce 16 mai 2017, quelques 85.000 images numériques du cadastre (1800-1844), couvrant la totalité du territoire belge, sont consultables en ligne. La mise en ligne s'est déroulée en présence du Ministre des Finances et de la Secrétaire d'État à la Politique scientifique. Le premier cadastre, ou cadastre primitif, a été entériné en 1834, à l’exception de celui des provinces du Limbourg et du Luxembourg.

04/05/2017 - Divers

En 2017, six nouveaux projets de recherche, dans lesquels les Archives de l'État s'insèrent, ont été sélectionnés par le SPP Politique scientifique fédérale, dans le cadre du programme BRAIN. Une bonne nouvelle en cette période de restriction budgétaire. La participation aux projets BRAIN est en effet l'une des rares possibilités pour les Archives de l'État d'obtenir des fonds supplémentaires pour le développement de ses activités scientifiques. Découvrez les six nouveaux projets approuvés.

21/12/2016 - Gestion d'archives

Ce 21 décembre 2016, un arrêté ministériel relatif aux locaux d'archives a été publié au Moniteur belge. Cet arrêté détaille les prescriptions techniques et normes auxquelles doivent satisfaire les locaux d’archives de certains services et établissements publics. Pour les Archives de l’État, la publication de cet arrêté ministériel marque un nouveau pas important vers un cadre réglementaire clair ayant pour objectif de stimuler les services publics à mener une politique archivistique rationnelle, visant à garantir une conservation durable des informations sociétales pertinentes.

25/11/2016 - Numérisation

En 1934, le gouvernement des Pays-Bas a transmis à notre pays quelques centaines de cartes et plans, essentiellement des plans de fortifications de villes ayant fait partie des Pays-Bas méridionaux. Outre depuis les ordinateurs de nos salles de lecture, ces cartes sont désormais consultables en ligne via le site Cartesius !

Avis aux visiteurs et partenaires des Archives de l'État

Les Archives de l'État sont conscientes du rôle essentiel qu'elles jouent en matière d'accès à l'information et aux documents d'archives. Depuis de nombreuses années, elles s'efforcent d'offrir un service de qualité à tous leurs usagers. Dans les prochains mois, les Archives de l’État seront toutefois contraintes d'adapter leur service au public suite à la réduction des budgets et de ses effectifs, mais aussi à l'évolution des besoins du public. Cette réorganisation sera préparée dans les prochaines semaines. Si plusieurs orientations restent encore ouvertes, il est néanmoins certain qu'elle aura un impact sur les horaires d’ouverture des salles de lecture. Nous vous informerons des décisions prises à ce sujet dès que possible.

04/10/2016 - Publications

Vous êtes-vous déjà demandé quel est l'historique de votre maison ou de tout autre patrimoine immobilier privé ? Depuis septembre 2016, un nouvel ouvrage vous permet de découvrir les pistes à suivre parmi les nombreuses sources existantes, notamment aux Archives de l'État.

07/07/2016 - Numérisation - Divers
Découvrez en vidéo comment utiliser nos moteurs de recherche

Vous souhaitez des trucs et astuces pour retrouver plus facilement certaines archives ou des traces de vos ancêtres sur le site internet http://search.arch.be des Archives de l’État ? Découvrez dans notre vidéo comment vous inscrire et comment exploiter au mieux toutes les fonctionnalités de nos moteurs de recherche ! Ce 1er octobre 2016, les Archives de l'État organisent, par ailleurs, un atelier concernant les moteurs de recherche. Participation gratuite ! Infos et inscriptions avant ce 23 septembre 2016.

 Découvrir la vidéo

06/07/2016
Les archives pénitentiaires prêtes à livrer leurs secrets

Le dernier numéro de la revue Science Connection vient de paraître. Vous pourrez y lire en page 4 un article sur les archives de prison consultables aux Archives de l'État et découvrir l'actualité des 10 établissements scientifiques fédéraux. Les inventaires des archives des prisons de Charleroi, Mons, Verviers, Huy, Dinant, etc., sont notamment en vente à la boutique des Archives générales du Royaume.

 Télécharger gratuitement la revue

11/04/2016 - Numérisation

Les Archives générales du Royaume conservent 717 registres de statistiques démographiques sur la population belge entre les années 1841 et 1976. Au sein de ces registres, quelque 23.000 tableaux manuscrits contiennent des données démographiques détaillés de chaque commune belge. Source unique en Europe, ces registres ont été numérisés et sont dorénavant consultables en ligne ! Vous pouvez y découvrir le nombre de cas de choléra en 1890, le nombre de jumeaux nés en 1920,  l'âge des personnes mariées dans votre commune en 1936, étudier l’évolution de la migration vers le Canada dans les années 1930, etc.

25/02/2016 - Publications

Publié par les Archives générales du Royaume, ce dictionnaire mentionne quelques 3.600 paroisses et chapelles desservies par un prêtre en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg, aux Pays-Bas et en Allemagne à la fin de l’Ancien Régime.

03/12/2015 - Numérisation
Mise à jour des registres de l'état civil : un million de pages ajoutées !

Un million de pages viennent d’être ajoutées sur notre site http://search.arch.be. Des registres de l'état civil de toutes les provinces ont été mis en ligne, notamment des communes suivantes :
- Région de Bruxelles-Capitale : Bruxelles, Etterbeek, Schaerbeek, Watermael-Boisfort, etc.
- Wallonie : Ath, Froidmont, Neufvilles, Tubize, Liège, Cheratte, Ramelot, Namur, Landenne, Izier, etc.
- Flandre : Mechelen, Boutersem, Erembodegem, Hamme, Kemmel, Lochristi, Moelingen,Tollembe...ek, Waregem, Zelzate, etc.
Les erreurs signalées dans les fichiers ont été rectifiées. Quelques registres des années 1914 et 1915 ont été ajoutés. Bonnes recherches !

06/08/2015 - Publications

À l’histoire familiale succède fréquemment la généalogie immobilière. Ce domaine de recherche en vogue est pratiqué par les historiens du bâti, mais également par des amoureux de leur maison. Malgré les nombreuses sources en la matière présentes aux Archives de l’État, l’exercice requiert de la patience. Découvrez les pistes à suivre...

09/06/2015 - Inventoriage - Acquisitions

Près de 9 km d’archives du SPF Finances ont déjà été transférés vers les dépôts des Archives de l'État  ou éliminés dans le cadre du projet SATURN. Les premiers inventaires, dont quelques instruments de recherche relatifs aux bureaux des hypothèques, viennent d’être publiés. Découvrez sans tarder les archives hypothécaires ainsi que quelques conseils pour les consulter.

SATURN et MONETA : deux projets relatifs aux archives du SPF Finances

Le SPF Finances a déjà transféré vers les dépôts des Archives de l’État ou éliminé près de 9 km d'archives dans le cadre du projet SATURN. Les premiers inventaires, dont quelques instruments de recherche relatifs aux bureaux des hypothèques, viennent d’être publiés. Découvrez sans tarder les archives hypothécaires ainsi que quelques conseils pour les consulter. Un projet baptisé MONETA vient, par ailleurs, d’être lancé en avril 2015 afin d’offrir un aperçu général des archives des services centraux du SPF Finances.

Ces dernières années, les Archives de l’État acquièrent de plus en plus d’archives paroissiales. Bien que ces acquisitions présentent des différences régionales considérables en volume et en fréquence, le phénomène se vérifie dans toute la Belgique. En concertation avec les diocèses et avec l’aide de nombreux bénévoles, les Archives de l’État cherchent des solutions de conservation à long terme. Le cas de l’évêché de Gand constitue un bel exemple.

19/02/2015 - Divers
Dossiers de procès et bibliographie de l'Histoire de Belgique

Les Archives de l’État conservent plusieurs centaines de mètres linéaires de dossiers de procès. Véritable mine d’informations, ces archives sont utiles tant en recherche qu'en généalogie ! Pour en savoir plus, découvrez notre article publié en pages 28-30 du magazine Science Connection. A lire également, l’article publié en pages 20-24 sur la bibliographie de l’Histoire de Belgique rédigée par les Archives de l’État.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux biens privés ont subi des dommages, ce qui a donné lieu à des indemnisations. Les Archives de l’État conservent aujourd'hui environ 800.000 dossiers introduits, à l'époque, par les victimes de dommages mobiliers et immobiliers. Téléchargeables au format pdf, les inventaires des archives relatives à la série centrale de la province de Hainaut et à la série provinciale de la Province de Liège sont disponibles en version papier depuis début janvier 2015.

04/03/2014 - Divers

En janvier 2014, les modalités de consultation des registres de la population et registres des étrangers ont été modifiées. Découvrez les diverses modifications.

Entre 1907 et 2007, les Archives de l’État ont occupé l'immeuble au coin de la Door Verstraeteplaats dans le quartier Zurenborg, à Anvers. En 2007, année du lancement de travaux de rénovation du bâtiment, les archives et le personnel ont déménagé dans le dépôt des Archives de l’État à Beveren. Les travaux à Anvers ont cependant pris plus de temps qu’escompté. Le dépôt des Archives de l’État à Anvers a rouvert ses portes au public à son emplacement d'origine le 6 avril 2021.

Historique des Archives de l’État à Anvers

La loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) sert de base légale à l’établissement de dépôts des Archives de l’État en Belgique. Le département des Deux-Nèthes appliqua cependant cette loi de façon assez laxiste. Lors de la création et de l’implantation des premiers dépôts des Archives de l’État, en 1851, seules les capitales des anciennes seigneuries ont été prises en compte, de sorte que Hasselt et Anvers ont été négligées. En 1869, un dépôt des Archives de l’État est finalement créé à Hasselt. Anvers reste, à l’époque, la seule capitale de province à ne pas disposer d’un dépôt des Archives de l’État.

À partir de 1893, des actions sont entreprises pour conserver les volumineux fonds d’archives qui se trouvent à l’administration provinciale et au palais de Justice de Malines. Suite à la suppression du dépôt des Archives de l’État à Tournai, une marge budgétaire est disponible ; un nouveau dépôt des Archives de l’État est créé à Anvers, par arrêté royal du 24 février 1896. Avec de modestes subsides de l’administration provinciale, le dépôt est installé dans une petite maison de rapport à la Hofstraat, au centre-ville d’Anvers. Le dépôt des Archives de l’État à Anvers ouvre ses portes en juillet 1897.

Les archives anversoises sont transportées depuis les Archives générales du Royaume dans trois wagons ferroviaires. La bibliothèque du dépôt supprimé à Tournai est en partie récupérée par les Archives de l’État à Anvers. En 1903, la collection représente un volume de 540 mètres linéaires. En 1904-1905, l’administration provinciale transfère ses archives de l’Ancien Régime. Les nombreuses archives communales, qui étaient conservées au palais de Justice de Malines, sont transférées en 1909. Les Archives de l’État souhaitaient également prendre en dépôt les minutes notariales déposées par les notaires malinois au XVIIIe siècle au Grand Conseil. En 1917, il a cependant été décidé de les prêter au service d’archives de la ville de Malines. Le volume des fonds conservés au dépôt des Archives de l’État à Anvers a néanmoins augmenté rapidement et l’immeuble  s’est vite avéré être trop petit. Parmi les pistes évoquées pour un déménagement figure l’hospice de Saint-Nicolas.  Un terrain à bâtir bon marché est finalement acheté dans le quartier Zurenborg, à la Door Verstraeteplaats. En 1905-1906, l’architecte Eugène Geefs y a fait construire un bâtiment très fonctionnel en style néo-renaissance. Sur le bâtiment trône une sculpture en bronze de Clio, la muse de l’histoire. Le nouveau bâtiment peut abriter 2.674 mètres de documents. Les planchers et le toit sont construits en béton, ce qui est assez révolutionnaire à l’époque. Les escaliers en fonte sont délibérément situés en dehors des magasins d’archives. Les magasins eux-mêmes sont compartimentés et disposent de portes anti-incendie en acier. Les vitres des fenêtres métalliques sont pourvues d’un treillis en fer pour éviter qu’elles n’éclatent en cas d’incendie. Un système primitif d’air conditionné permet une bonne ventilation et le bâtiment est équipé de paratonnerres. Des barreaux très épais servent de protection antieffraction. Les documents passent par un local de dépoussiérage et un espace de classement avant d’être portés aux magasins. Les plans ingénieux du bâtiment ont été présentés à l’Exposition universelle à Liège en 1905. Même après la mise en service du dépôt des Archives de l’État à Anvers en 1907, des archivistes des quatre coins du monde (notamment d’Afrique du Sud, Australie, Yougoslavie) viennent à Anvers pour trouver de l’inspiration.

À partir de 1910 et suite à une inspection systématique des archives communales, de nombreuses archives des administrations communales et des tribunaux scabinaux sont transférées aux Archives de l’État. La tendance s’accélère après la Première Guerre mondiale. En 1930-1936, pas moins de 45 communes transfèrent leurs anciennes archives aux Archives de l’État à Anvers.

Jusque 1940, l’intérêt pour la recherche historique est assez limité : en 1897, les Archives de l’État à Anvers reçoivent 36 visiteurs ; dix ans plus tard, on en compte 138 et en 1936 leur nombre passe à 469. Si la salle de lecture à la Hofstraat ne dispose que d’un seul poste de travail, le nouveau bâtiment, quant à lui, est doté de neuf places assises bien confortables.

À la fin des années 1930, les magasins d’archives sont déjà bien garnis. Les concepteurs du bâtiment prévoient une extension mais il faut attendre des initiative de l’Archivschutz allemand pour qu’une nouvelle aile voie le jour en 1942, à la Bosduifstraat. Suite à ces travaux, la capacité de stockage est doublée.

Suite à la loi sur les archives de 1955 et surtout aux interventions du service d’inspection des archives nouvellement créé, le volume des archives datant du XIXe siècle augmente rapidement. Vers 1975, le bâtiment arrive à nouveau à saturation. Quelques années plus tard, les fonds des tribunaux et des services fédéraux extérieurs sont transférés vers les Archives de l’État à Beveren. Dans les années 1992-1999, de nombreuses archives communales, ecclésiastiques et abbatiales sont transférées et/ou déposées aux services d’archives communaux de  Duffel, Geel, Herentals, Kontich, Lier, Mechelen et Mol. L’espace libéré est immédiatement occupé par des archives notariales et provinciales. Un réaménagement des magasins, imposé par la trop grande charge que certaines étages devaient supporter, ramène l’espace disponible dans les magasins d’archives de 7.000 à 5.586 mètres.

Travaux de rénovation du bâtiment

À partir de 1994, la Régie des Bâtiments projetta la construction d’une nouvelle aile comprenant des magasins et des bureaux. Les travaux ont commencé à l'automne 2007. Les archives et le personnel des Archives de l'État à Anvers ont dès lors été temporairement transférés aux Archives de l'État à Beveren. Le gros-œuvre a été terminé en 2012, mais un différend entre la Régie des bâtiments et l'entrepreneur a entraîné le report de la deuxième phase des travaux. En 2018, la situation s'est débloquée. Entre-temps, il est apparu que le dossier était techniquement dépassé : il a de nouveau fallu l’adapter à la législation et aux normes modifiées (par exemple la réglementation concernant l’accessibilité et celle relative à la prévention incendie). La rénovation du bâtiment s'est achevée en octobre 2020 et les Archives de l'État ont pu prendre possession des lieux en décembre 2020.  

Le bâtiment rénové

Le bâtiment rénové constitue une belle symbiose entre la grandeur de la Belle Époque (le bâtiment date de 1905-1906) et la fonctionnalité, le confort et la technologie du XXIe siècle.

Grâce aux larges baies vitrées dans les espaces publics, l’intérieur est transparent et ouvert. L’ancienne cour intérieure a été transformée en une salle de lecture disposant de quarante places assises confortables baignées de lumière naturelle.  La coupole en verre rappelle celle du Parlement flamand à Bruxelles. Les éléments d’origine ont été réhabilités au maximum, comme par exemple le sol en mosaïque blanc, le bord aux trois couleurs nationales dans le hall, la porte d’entrée monumentale en bois avec une garniture en bronze,  l’escalier majestueux en fer du hall, les hauts plafonds dans les bureaux, les rayonnages d’archives originaux en béton et les portes coupe-feu en acier des dépôts. En outre, on a délibérément opté pour l’intégration harmonieuse du mobilier d’origine (datant du début du XXe siècle) dans le nouvel intérieur.

Tous les espaces publics (salle de lecture, bibliothèque, salle polyvalente, vestiaire, cafétéria, sanitaires) se situent au rez-de-chaussée et sont facilement accessibles aux personnes à mobilité réduite. La bibliothèque (à rayonnages ouverts) dispose d'un petit coin salon. Les visiteurs peuvent également profiter d’une cafétéria agréable. La salle polyvalente peut accueillir jusqu'à 80 personnes lors de journées d'étude, d'ateliers, de réunions et de réceptions.
Les 19 magasins d'archives sont répartis sur cinq étages : deux en sous-sol et trois en surface. Au total, le bâtiment peut accueillir 15 km d'archives. Le bâtiment est conforme à toutes les réglementations strictes en matière de climat et de sécurité.

En raison notamment de la durée des travaux de rénovation, les Archives d'État d'Anvers ont fusionné le 1er mai 2014 avec les Archives d'État de Beveren. Les Archives d'État Anvers-Beveren ont fonctionné exclusivement à Beveren de 2014 à 2020. Entre décembre 2020 et février 2021, plus de 11 km d'archives en cours d'exécution ont été déplacés du dépôt de Beveren vers le bâtiment rénové des Archives de l'État à Anvers.

En avril 2021, les Archives de l'État à Anvers ont rouvert leurs portes au public. Les Archives de l'État de Beveren sont désormais à nouveau un dépôt auxiliaire pour Anvers.  

Bibliographie

E. HOUTMAN, "Camera obscura: een kleine geschiedenis van een archiefdienst. Het personeel van het Antwerps Rijksarchief 1896-1918", G. MARÉCHAL réd., "Een kompas met vele streken". Studies over Antwerpen, scheepvaart en archivistiek aangeboden aan dr. Gustaaf Asaert ter gelegenheid van zijn 65ste verjaardag (Archiefkunde. Verhandelingen aansluitend bij Bibliotheek- & Archiefgids 5), Anvers, 1994, pages 91-99.

W. ROMBAUTS, "Een rijksarchief in de provincie. Enkele nieuwe gegevens betreffende het ontstaan van het Rijksarchief te Antwerpen", G. MARÉCHAL réd., "Een kompas met vele streken". Studies over Antwerpen, scheepvaart en archivistiek aangeboden aan dr. Gustaaf Asaert ter gelegenheid van zijn 65ste verjaardag (Archiefkunde. Verhandelingen aansluitend bij Bibliotheek- & Archiefgids 5), Anvers, 1994, pages 152-161.

Les Archives de l’État à Anvers conservent les archives des institutions et des personnes établies sur le territoire de l’actuelle province d’Anvers. Les archives du ressort de la province d'Anvers datent du XIIe au XXIe siècle. La plupart des documents sont librement consultables en salle de lecture.

Bien que la capacité de stockage d'archives ait plus que doublé au sein du bâtiment des Archives de l'État à Anvers, pour passer de 6 à 15 km, le bâtiment reste trop petit pour accueillir toutes les archives du ressort de la province d'Anvers. Certains fonds d'archives ayant trait au territoire de la province d'Anvers sont donc conservés au sein du dépôt des Archives d'État à Beveren.

Les Archives de l'État à Anvers conservent les archives d'Ancien Régime (à l'exception du notariat), les archives de la province et des communes de la province d'Anvers.
En revanche, si vous souhaitez consulter des documents provenant des tribunaux, des services extérieurs du SPF Finances et du SPF Justice ainsi des archives notariales, rendez-vous aux Archives de l'État à Beveren.

Aperçu des archives conservées aux Archives de l'État à Anvers :

I. Archives de droit public

1. Archives des institutions gouvernementales centrales, provinciales et régionales de l'Ancien Régime

Au Moyen-Age et au début des Temps Modernes, le marquisat d’Anvers faisait partie du duché du Brabant et était subdivisé en quartiers : Arkel, Geel, Herentals, Hoogstraten, Rijen, Turnhout et Zandhoven. Ces archives sont très fragmentaires. Cependant, de belles séries et comptes ont été conservés sur le pays d’Arkel et le quartier d’Herentals. Pour en savoir plus

2. Archives des institutions publiques locales de l'Ancien Régime

Il s'agit des archives de seigneuries, de fiefs, de tribunaux scabinaux (précurseurs des administrations communales) et de l’administration villageoise.
Les archives des villes d’Anvers, Malines, Lier et Turnhout sont consultables auprès des services d’archives des villes respectives. Certaines communes conservent également leurs archives de l’Ancien Régime.
Pour en savoir plus

3. Archives des cours et tribunaux (XIXe - XXe siècles)

  • Archives du Conseil d'enquête maritime (1927-1980) : 6,25 m
  • Archives concernant les marins d'Anvers (1929-1973) : 0,3 m
  • Attention ! Les archives des tribunaux des arrondissements d’Anvers, Malines et Turnhout sont conservés aux Archives de l'État à Beveren. Parmi les fonds conservés aux Archives de l'État à Beveren figurent les archives des Cour d’Appel d’Anvers (1955-1983), Cour d’Assises d’Anvers (1795-1982), Tribunaux de Première Instance, y compris les archives du parquet du Procureur du Roi (1796-2005), Juridictions militaires (1817-1959), Tribunaux de Commerce, y compris le Registre de Commerce (1806-2003), Tribunaux du Travail (1847-1974), Tribunaux de Police (1798-1974), Justices de Paix (1795- ca. 1980).

4. Archives des services publics décentralisés (XIXe - XXIe siècles)

  • Services extérieurs de l’ancien ministère de l’Éducation : Athénée royal d’Anvers (1830-2008), École secondaire de l’État à Anvers (1861-2007), Athénée royal de Berchem (1934-2006), École normale de l’État à Lier, et successeur en droit (1914-1996), etc.
    Pour en savoir plus
     
  • Services extérieurs de l’ancien ministère des Transports et Infrastructures : archives du Waterschoutsambt d’Anvers (Gestion des navires) : gestion des navires d’Anvers, y compris les registres d’enrôlement de la marine marchande et les états de navigation des équipages des navires marchands belges (1845-2008), Gestion des navires. Service Émigration (1912-1974), etc.
    Pour en savoir plus
     
  • Services extérieurs du ministère de la Justice : les Archives de l’État à Anvers conservent 472,4 mètres des archives des Colonies de Bienfaisance de l’État de Hoogstraten-Merksplas-Wortel (1810-1980). Pour en savoir plus
    Les autres fonds d'archives sont conservés aux Archives de l'État à Beveren ; parmi ceux-ci figurent les archives des prisons d’Anvers, Hemiksem Sint-Bernards, Merksplas, Turnhout, des Centres d’internement (après la Seconde Guerre mondiale) d’Anvers, Berchem, Breendonk, Hemiksem, Malines (1944-1971), du Centre pour réfugiés juifs de Merksplas (1938-1940), du Centre scolaire pénitentiaire de Hoogstraten (1921-1955), de l'Établissement central d’Observation à Mol (1913-1989), de l'Établissement d’Éducation de l’État à Mol (1894-1998).
     
  • Services extérieurs du ministère des Finances : les archives des Bureaux d’Enregistrement et des Hypothèques de la province d’Anvers, de la Direction régionale du Cadastre d’Anvers des XIXe-XXe siècles sont conservés aux Archives de l'État à Beveren.
     
  • Services extérieurs des autres ministères et organismes publics : Comité provincial d’Anvers du Comité National de Secours et d'Alimentation (CNSA (1914-1921), Service volontaire du travail pour la Flandre (1940-1944), Secours d’Hiver, comité provincial et comités locaux (1940-1948). Pour consulter la liste des archives conservées

5. Archives de la province d'Anvers et du département des Deux-Nèthes (XVIIIe - XXe siècles)

Les Archives de l'État à Anvers conservent plusieurs kilomètres d'archives de la province d’Anvers et de son prédécesseur en droit, le département des Deux-Nèthes (1794-1814).
Ces archives sont riches en informations sur l’histoire locale : registres de la milice, recensements de la population, etc.
Pour en savoir plus

6. Archives régionales (XIXe - XXe siècles)

  • Commissariats d'arrondissement
  • Arrondissement électoral d'Anvers (1960-1970)
  • Société Intercommunale de la rive gauche de l'Escaut (IMALSO) (1929-1999)

7. Archives des communes (XVIIIe - XXe siècles)

Aux côtés des archives des tribunaux scabinaux locaux de l’Ancien Régime, les archives des communes datant de l’époque française (1794 environ) ont été rassemblées au sein des « Archives communales contemporaines » (Hedendaags Gemeenetarchief, HGA). Les Archives de l’État à Anvers-Beveren détiennent des fonds d’archives (fragmentaires) de nombreuses petites communes. Généralement, les grandes villes et les communes plus importantes conservent elles-mêmes leurs archives.

8. Archives des polders et wateringues (XVe - XXe siècles)

9. Archives des chambres (XIXe - XXe siècles)

  • Chambre de commerce d'Anvers et Turnhout (1858-1875) : 5,5 m
  • Chambre des notaires de l'arrondissement de Malines (1807-1999) : 9 m
  • Chambre des avocats de l'arrondissement d'Anvers (1830-1940): 0,85 m
  •  Pour en savoir plus

II. Archives de droit privé

1. Archives des institutions ecclésiastiques (XII-XXe siècle)

  • Abbayes : abbaye Saint-Michel à Anvers (1124-1796), abbaye de Saint-Bernard à Hemiksem (1237-1797), abbaye de Tongerlo, 1154-1796, etc.
  • Monastères
  • Couvents : Jésuites flamands de la Province de Belgique (1564-1773), couvent des Falcontines à Anvers (1340-1784), couvent des Chartreux à Anvers (1625-1783), etc.
  • Chapitres
  • Archives paroissiales. Les documents les plus anciens remontent au Moyen âge. Généralement, il s’agit de fonds incomplets, la partie la plus importante étant conservée par l’institution ecclésiastique. Les archives des fabriques d’église et paroissiales sont généralement entremêlées et sont inventoriées ensemble.
  • Oeuvres caritatives religieuses.
  • Pour consulter la liste
  • Les registres paroissiaux sont consultables en ligne via le moteur de recherche des Archives de l'État.

2. Archives de familles et de particuliers (XIV - XXe siècle)

Il s'agit d'archives de familles et de particuliers ayant joué un rôle important dans la vie politique, économique, culturelle ou sociétale de la province d’Anvers :  familles Blommaert, Verachter, van Beynstorp-van Tongeren et Honsen (1473-1871), Adriaan Janssens et famille Legrelle (1690-1844), famille Henri F.X. Cogels et descendants (1554-1934), familles Rubens et van Parys (1635-1741), familles van de Werve et van Schilde (XIVe siècle-1923), famille de Menten de Horne (1450-1879), etc.
Pour consulter la liste

3. Archives d'associations (XIX - XX siècle)

  • Cercle archéologique d’Anvers (1910-1944),
  • Association anversoise de la navigation (1899-2009), etc.
  • Pour consulter la liste

III. Collections

  • Cartes et plans (XVIIe-XXe siècle),
  • Cartes et plans cadastraux (1803-1999),
  • Lettres scabinales anversoises (1228-XVIIIe siècle),
  • Lettres scabinales malinoises (1212-1793),
  • Faire-parts de baptêmes, mariages, décès (1830-1994)
  • Nécrologies des soldats durant la période française (1798-1817)
  • journaux (1808-1994), etc.
  • Pour consulter la liste

IV. Instruments de recherche

  • Consultez les Guides des fonds et collections des Archives de l’État à Anvers (mis à jour jusque 2006) :
     
    • HOUTMAN E., Overzicht van de archieven en verzamelingen van het Rijksarchief te Antwerpen, Archives générales du Royaume et Archives de l’État dans les Provinces, Guides des fonds et collections, Série Aperçus n°6, 3 tomes, Publ. n°4542, Bruxelles, 2006.
       
    • DEVOS G., COPPIETERS G., LEMAYEUR B. en SAS B., Gids van bedrijfsarchieven en archieven bij werkgevers-, werknemers en beroepsverenigingen in de provincie Antwerpen, Archives générales du Royaume et Archives de l’État dans les Provinces, Série Guides n°59, Publ. n°4016, Bruxelles 2002.
       
  • Retrouvez nos instruments de recherche dans notre webshop et via le moteur de recherche Rechercher des archives. La plupart des inventaires du ressort de la province d’Anvers sont également consultables en salle de lecture.
     
    • Les inventaires des institutions publiques locales de l’Ancien Régime sont classés  par lieu et sont identifiés avec le code OGA (Oud Gemeente Archief). Les instruments de recherche des OGA portent tous l’initiale D.
    • Les instruments de recherche des tribunaux et des services extérieurs de la Justice portent l’initiale R et ceux des services extérieurs du ministère des Finances portent la lettre F.
    • Une part des archives de la province d’Anvers est ouverte à la recherche grâce aux inventaires des séries A à Z. Les inventaires qui portent sur les transferts les plus récents (depuis 2013) ont le code PAA, suivi du numéro du fonds d’archives.
    • Les inventaires des établissements publics locaux de la période contemporaine sont classés par lieu. Ils portent le code HGA. Les instruments de recherche, quant à eux, portent l’initiale P.
    • Les inventaires des églises paroissiales ont été classés par lieu. Ils portent le code KA (Kerkarchief). Les instruments de recherche portent les initiales T17.
    • Les collections Cartes et plans et Cartes et plans cadastraux ont été numérisées intégralement (instruments de recherche  Z2/001 et Z2/004).

Chef de service : Johan Dambruyne.

Archivistes : Johan Poukens, Bart Willems.

Accueil, salle de lecture, gestion des magasins et entretien : Ingrid Beullens, Ann Bylé, Katelijne De Graef, Tita Maquiling, Marleen Noppe, Ansje Spaepen, Theo Van Geystelen et Gunther Vispoel.

Le dépôt des Archives de l'État à Anvers se trouve à moins de 2 km de la gare d'Anvers-Central.

En train

La gare d'Anvers-Central se situe sur la ligne Bruxelles-Anvers. Vous pouvez consulter les horaires sur le site internet de la SNCB.

En tram

Si vous souhaitez emprunter le tram De Lijn, dirigez-vous vers le quai n°2 de la gare d'Anvers-Central.
Empruntez le tram n°11 en direction de Melkmarkt - Berchem Station et descendez 6 arrêts plus loin, à la Dageraadplaats. Continuez 3 minutes à pied (300 mètres) jusqu'à la Door Verstraeteplaats.

A pied

Les Archives de l'État à Anvers se trouvent à 1,8 km à pied de la gare d'Anvers (25 minutes à pied).
En sortant de la gare d'Anvers-central, empruntez la Pelikaanstraat puis tournez à gauche et empruntez la Plantin en Moretuslei (Nationale 184). Tournez ensuite à droite dans la Raafstraat . Au rond-point, empruntez la Walvisstraat jusqu'à la Door Verstraeteplaats. Le parcours est principalement plat.

En voiture

  • En venant de Bruxelles : Empruntez l'autoroute E19 en direction d'Anvers. Prenez ensuite la sortie 3 - Borgerhout et quittez la E19/E34. Empruntez ensuite la nationale 184. Tournez ensuite à gauche dans la Wolfstraat jusqu'à la Door Verstraeteplaats.

Personnes à mobilité réduite

Les Archives de l'État s'engagent à assurer l'accès de leurs salles de lecture et autres espaces communs à tous les utilisateurs. Plusieurs aménagements ont ainsi été réalisés ces dernières années pour favoriser l'accès des personnes à mobilité réduite (place de parking pour PMR, rampes d'accès, toilettes, etc.). Si vous avez des questions spécifiques relatives à l'accès aux Archives de l'État  à Anvers-Beveren, contactez-nous par téléphone (+32 (0) 3 750 29 77 ou +32 (0) 3 236 73 00) ou par e-mail.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement