Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Découverte de 20.000 nouveaux clichés de l’agence de presse Sipho

Texte petit  Texte normal  Texte grand
16/12/2016 - Inventoriage - Acquisitions - Archives générales du Royaume - CegeSoma – Centre d'Étude Guerre et Société

20.000 nouveaux clichés de l'agence de presse Sipho ont été récemment découverts aux Archives de l'État. Ils viendront enrichir le fonds conservé au CegeSoma, qui comprend déjà 175.000 images relatives à l'actualité belge et étrangère de la période 1930-1944.

Classées et accessibles sous format numérique, les photographies du Service international photographique (Sipho) sont fréquemment utilisées pour illustrer des publications. Ces archives constituent une des parties les plus importantes des collections iconographiques conservées par le CegeSoma. Celles-ci incluent la production de l'agence Sipho entre 1930 et 1944 mais également les clichés d'un réseau national et international d'agences de presse dont les images relatives à l'actualité belge et étrangère étaient distribuées par le Service international dans les années trente et au début des années quarante.

En 1946, dans le contexte des procès d'après-guerre pour faits de collaboration, l'agence Sipho est condamnée par l'Auditorat militaire et ses archives sont confisquées par l'État belge. D'abord transférées aux Archives de l'État puis au CegeSoma au moment de sa création à la fin des années soixante, celles-ci ont été progressivement inventoriées non seulement grâce au travail assidu du personnel de l'institution mais aussi de quelques bénévoles passionnés.

175.000 clichés numérisés et accessibles

Aujourd'hui, près de 175.000 clichés ont été rendus accessibles sous forme numérique, soit directement en ligne soit dans la salle de lecture du CegeSoma. La logique de classement du fonds respecte fidèlement celle qui a prévalu à l'origine. Les clichés ont donc été inventoriés par pays, puis par thématique au sein de chacun d'entre eux. La Belgique, l'Allemagne, la France, la Russie et la Grande-Bretagne sont les mieux représentés. Mais le fonds vaut aussi le détour pour ses clichés sur l'Amérique Latine, l'Afrique du Nord ou le Pacifique.

Des clichés valorisés

Le lancement de la numérisation dès le milieu des années nonante et le développement d'un module photo adapté au logiciel de gestion des documents du CegeSoma (Pallas), ont permis à la collection Sipho de jouir depuis longtemps d'une visibilité réelle. Ses clichés sont fréquemment utilisés en tant que matériel illustratif au sein de diverses publications scientifiques ou de vulgarisation. Outre l'approche thématique proposée par l'inventaire classique, Pallas offre également la possibilité de décrire chaque photo individuellement. Afin de respecter l'intégrité du document archivistique, le choix a été fait de conserver la légende originale, à savoir le texte de propagande accompagnant les clichés lorsque ceux-ci étaient distribués aux organes de presse belges ou internationaux après passage par la censure allemande.

20.000 nouveaux clichés à explorer ?

Alors que le CegeSoma pensait être arrivé au bout de ses efforts pour assurer l'ouverture à la recherche et la diffusion du fonds Sipho, 20.000 clichés supplémentaires ont été redécouverts cette année aux Archives de l'État. Un premier état des lieux est en cours pour déterminer la proportion éventuelle de doubles par rapport à la collection initiale. Les nouveaux clichés seront ensuite inventoriés.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement