Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Des femmes dans la Résistance

Texte petit  Texte normal  Texte grand
06/08/2015 - Inventoriage - Archives de l'État à Mons - Archives générales du Royaume

Durant la Première Guerre mondiale, plusieurs femmes se sont illustrées dans la Résistance. Parmi celles-ci : Edith Cavell, Jeanne de Belleville, Marie de Croÿ, Louise Thuliez, Marthe Boël, etc. Les Archives de l'État conservent de riches archives sur le réseau Baucq-Cavell ainsi que les archives de la princesse Marie de Croÿ.

Durant la Première Guerre mondiale, Louise Thuliez, une jeune institutrice, et Henriette Moriamé cachent des soldats anglais menacés de tomber aux mains des Allemands. Très vite, les deux femmes sollicitent l'aide de la Princesse Marie de Croÿ, qui met en place un réseau de passage en faveur des soldats anglais et français depuis le château familial de Bellignies situé en France, non loin de la frontière belge.

Directrice d'une école d'infirmières fondée à Bruxelles par le Docteur Antoine Depage et son épouse Marie, Edith Cavell est, quant à elle, également enrôlée dans un réseau d'évasion de soldats alliés avec notamment l'architecte Philippe Baucq, la comtesse Jeanne de Belleville, etc.

A partir de fin juillet 1915, les réseaux sont démantelés. Louise Thuliez est arrêtée par les Allemands le 1er août 1915. Edith Cavell est arrêtée le 7 août 1915. Toutes deux seront transférées à la prison de Saint-Gilles. Jeanne de Belleville est arrêtée à son tour le 27 août 1915 non loin de son domicile de Montignies-sur-Roc. La Princesse Marie de Croÿ est, quant à elle, arrêtée au château de Bellignies le 6 septembre 1915. 

Le procès se déroule en octobre 1915. Condamnée à mort, Edith Cavell est fusillée avec Philippe Baucq le 12 octobre 1915. Condamnée à 10 ans de travaux forcés, Marie de Croÿ passe le reste de la guerre en prison à Siegburg, en Allemagne, avec Jeanne de Belleville et Louise Thuliez. Condamnées à mort, ces deux dernières verront leur peine commutée en travaux forcés à perpétuité.  En prison, Marie de Croy se liera d'amitié avec Marthe Boël, épouse du directeur des Usines Boël à La Louvière, condamnée pour avoir organisé un service postal clandestin et gratuit entre les soldats et leurs parents. Henriette Moriamé échappe à l'arrestation et entre dans les ordres à Maffle.

Les archives

Les Archives générales du Royaume conservent de riches archives sur le réseau Baucq-Cavell dans les archives de la Commission des Archives des Services patriotiques : souvenirs, copies de rapports allemands, témoignages, etc. On y trouve également la liste des membres du réseau Baucq-Cavell avec la date de leur arrestation et le verdict de leur condamnation. Les Archives générales du Royaume conservent également un récit très rare du témoin du procès : l'assistant de l'avocat d'Edith Cavell. Ce récit figure dans les archives de Louis de Sadeleer. Découvrez sur notre page Facebook un extrait de la copie d’un calepin écrit par la Princesse de Croÿ pendant son internement à la Commandanture de Bruxelles (1915), concernant l'exécution d'Edith Cavell.

Quelque 3,6 mètres linéaires d'archives de la princesse de Croÿ sont également conservées aux Archives de l’État à Mons. On y trouve des documents sur la vie de la Princesse de Croy (pièces relatives à la détention de la princesse Marie de Croy, carnet contenant la liste des détenues de la prison de Siegburg avec le motif de leur arrestation, passeports de la princesse de Croy, brouillon des Mémoires de la princesse de Croy avec corrections, dossier concernant des prisonniers allemands, etc.), le récit du procès d’Edith Cavell en 1915, de la correspondance (avec sa famille, avec les résistantes Marthe Boël, Marguerite Blanckaert, etc.), un tableau généalogique de la famille de Croy, des documents relatifs à l'histoire de la famille Croy, des documents relatifs aux biens de la famille.

Les inventaires

LANNOYE Anne (avec la collaboration de) DEBRUYNE Emmanuel, TALLIER Pierre-Alain, BAILLY Hippolyte et FUNCK Quentin, Inventaire des archives de la Commission des Archives des Services patriotiques établis en Territoire occupé au Front l'Ouest, 1914-1930, série Inventaires Archives générales du Royaume n°581, publ. 5454, Archives générales du Royaume, 2015, 20 € (+ frais d'envoi éventuels).

WELLENS R., Inventaire des papiers Louis de Sadeleer, in : Inventaires de papiers personnels. Archives consultables uniquement sur microfilms.

WELLENS R., Inventaire des papiers de la princesse Marie de Croy, 49 pages.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement