Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Traitement analytique des archives scabinales de la région anversoise

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Depuis les années 1990, plusieurs bénévoles s’occupent de l’ouverture à la recherche des états des biens et des actes (scabinaux) de la région anversoise. En 2006, le village d'Hingene a été ajouté à la longue liste des archives à analyser. L’intégration des données relatives à Hingene (identification de 26.376 personnes) dans notre moteur de recherche vient d’être finalisée. Un tout grand merci aux bénévoles pour leur dévouement et leur assiduité. Entre-temps, le travail continue…


Dans les années 1990, l’archiviste général du Royaume de l’époque, Ernest Persoons, lançait un appel pour ouvrir à la recherche les états des biens de l’Ancien Régime (jusque 1795). L’appel fut accueilli très favorablement aux Archives de l’État à Anvers mais il s’avéra très rapidement que ce type d’archives n’était que très exceptionnellement décrit dans les fonds anversois. Toutes les séries contenant davantage d’informations généalogiques (exemple : les comptes des tuteurs) se sont donc ajoutées projet initial.

Qui sont/ont été les collaborateurs ?

Au fil des années, Dora Kennivé et Marthe Schilders, toutes deux bénévoles aux Archives de l'État, puis également Rita De Bie-De Laet, ont analysé et encodé dans la base de données (sur Wordperfect) une vingtaine de fonds d’archives. Elles ont décrit le contenu de tous ces fonds, en notant notamment les testateurs et les héritiers mentionnés dans les documents.

Il existait aussi déjà quelques analyses plus anciennes d’archives scabinales, comme par exemple celles du tribunal scabinal de Deurne-Borgerhout (J.B. Stockmans), celles de la cour allodiale de Berchem (O. Verschroeven) ou celles du tribunal scabinal et de l’administration villageoise d’Olmen (F. Jennen). Rita De Bie-De Laet en a traité les regestes.

Erik Houtman a été le coordinateur de l’équipe de bénévoles. Herman Coppens s’est occupé de convertir les fichiers Wordperfect en Excel et les Archives générales du Royaume (merci Eddy Lermytte) ont intégré la base de données dans le moteur de recherche Rechercher des personnes.

Quelles communes ont été analysées ?

Les actes des communes suivantes de la province d’Anvers, datant du XVIe au XVIIIe siècle, ont été analysés : Berchem, Berendrecht, Borgerhout, Broechem, Deurne, Ekeren (avec Brasschaat, Hoevenen, Hoogboom et Kapellen), Gierle, Grobbendonk, Halle, Herenthout, Hingene, Hoogstraten (avec Meer, Meerle, Minderhout, Wortel), Houtvenne, Hove, Itegem, Kasterlee, Meerhout, Oelegem, Olmen et Poederlee.

Cela concerne 1.053 unités archivistiques et 141.971 personnes identifiées.

L’ouverture à la recherche des archives d'Hingene

En 2006, les 118 cotes d’inventaire relatives à la commune de Hingene ont été ouvertes à la recherche. Suite à l'évolution des méthodes d’encodage, à l’importance inattendue de l’ampleur du fonds et au départ d’un des collaborateurs, les analyses n’ont pu être finalisées qu’en 2012. Le résultat final consiste en la description de 5.313 documents d’archives et l’identification de 26.376 personnes.
L’intégration des données relatives à Hingene dans le moteur de recherche Rechercher des personnes a été finalisée fin septembre 2015.

Et la suite ?

Les préparatifs destinés à ajouter les archives de la commune de Schoten dans la base de données du projet ont été lancé au début de l'automne 2015.

L’équipe de bénévoles s’occupe aussi très activement à la rétroconversion des regestes des registres scabinaux de Wuustwezel (17.388 descriptions de contenu). Outre les données relatives à Wuustwezel, les bénévoles ont analysé également les communes de Loenhout, Reet, Rumst, etc.

Appel aux bénévoles

Vous souhaitez collaborer à l’intégration de ces analyses dans la base de données Rechercher des personnes ? Contactez les Archives de l'État à Anvers-Beveren !

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement