Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Brueghel aux Archives de l’État à Gand !

Texte petit  Texte normal  Texte grand
26/04/2019 - Recherche - Divers - Archives de l'État à Gand

Il y a 450 ans, Pieter Brueghel l'Ancien (1527/1528 - 1569) décédait. C’est l’occasion pour l’Europe amoureuse des arts de braquer les projecteurs sur le célèbre peintre. On sait en fait peu de choses avec certitude de la vie de Brueghel et la reconstitution de son œuvre est également un véritable casse-tête pour les spécialistes. Le puzzle n’est pas encore complet, mais récemment, un visiteur habituel des Archives de l’État à Gand a fait une curieuse découverte…

Johan De Wilde, récemment l’honorable deuxième du concours flamand de paléographie, peut faire valoir plus de trente ans d’expérience en matière de recherche archivistique. Mû par une véritable passion pour l’art de la « dynastie de Brueghel », il essaie de trouver dans les documents d’archives un maximum d’informations sur ces artistes. Et avec succès, apparemment…  

Dans les sphères de l’histoire de l’art, l’on savait depuis belle lurette qu’il y eut une collection artistique détenue par un membre du Conseil de Brabant, contenant (entre autres) plusieurs ouvrages de Brueghel. Jusqu’à présent, cette collection n’avait pas pu être identifiée dans le temps ou dans l’espace. L’ampleur de la collection n’était pas connue non plus, sauf qu’elle contenait très certainement « La petite tour de Babel » de Brueghel.

Découverte récemment par Johan De Wilde lors d’une visite à la salle de lecture des Archives de l’État à Gand, une nouvelle pièce du puzzle change la donne.  Il s’agit concrètement d’une liste de tableaux et de dessins et d’une centaine d’objets en relation avec des noms célèbres comme  Bosch, Dürer, Floris, Van Valkenborg et – surtout – Brueghel. En outre, deux peintres bruxellois (dont  Gaspard De Craeyer) ont attribué une valeur à chaque ouvrage. Une comparaison avec la collection artistique déjà connue de  Peeter Stevens (Anvers, 1668) a permis de trouver des parallélismes.

Johan est évidemment très enthousiaste de sa découverte, sur laquelle il prépare maintenant une publication. C’est pourquoi nous nous limitons pour l’instant à ne lever qu’un petit coin du voile. À suivre absolument ! 

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement