Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives d'Henri Pirenne sont ouvertes à la recherche

Texte petit  Texte normal  Texte grand
30/06/2016 - Inventoriage - Publications - Archives générales du Royaume

Depuis peu, les archives de l’historien médiéviste Henri Pirenne (1862-1935), conservées aux Archives générales du Royaume, ont été regroupées au sein d'un fonds. Les Archives générales du Royaume viennent d'en publier l'inventaire.

Versées aux Archives générales du Royaume en 1939, 1965 et 1968, les archives d'Henri Pirenne (1862-1935) étaient méconnues jusqu'il y a peu. Transmises par son fils Jacques Pirenne (1891-1972), professeur à l’Université libre de Bruxelles et secrétaire du roi Léopold III au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, elles avaient en effet été intégrées à l'époque dans la Collection des manuscrits divers.

Les archives de l'historien Henri Pirenne se compose essentiellement de documents relatifs à ses activités et travaux scientifiques (manuscrits de travaux, publications, notes, cours, correspondance et documentation).

Ses notes d’étudiant aux universités de Liège, Paris, Leipzig et Berlin fournissent des détails sur sa formation et sur les professeurs qui l’ont marqué, notamment en matière de méthodologie. Les archives comprennent également les préparations de cours et séminaires. Natif de Verviers, Pirenne sera en effet nommé professeur extraordinaire (1886) puis professeur ordinaire (1899) à l'Université de l'État de Gand. Père de l’école historique gantoise, il y effectuera la plus grande partie de sa carrière académique.  On y trouve, en outre, des documents sur ses activités scientifiques belges et étrangères et sur son affiliation à de nombreuses commissions et associations prestigieuses, comme la Commission royale d’Histoire. Le fonds Henri Pirenne réunit, par ailleurs, des documents se rapportant, dans une large mesure, à ses études et à son oeœuvre. On y trouve des notes et manuscrits sur :

  • le début du Moyen-Âge
  • l’influence de l’islam en Europe occidentale (pour sa thèse Mahomet et Charlemagne)
  • l’histoire des villes
  • l’industrie textile flamande
  • l’histoire socio-économique

L'oeuvre majeure de Pirenne, Histoire de Belgique, est documentée par des brouillons, des manuscrits et de la correspondance. Sa correspondance avec d’autres historiens, savants ou membres de sa famille contient, quant à elle, quelques informations intéressantes.

Les photos de Pirenne, prisonnier dans les camps de Krefeld, Holzminden et Iéna, témoignent, quant à elles, de son exil en Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.  

Certaines archives (correspondance d'Henri Pirenne, ses notes de cours à l'Université de Gand et son Journal de captivité en Allemagne au cours de la guerre 1914-1918) sont, par ailleurs, disponibles dans 18 microfilms.

Écrites principalement en français, les archives d’Henri Pirenne sont conservées aux Archives générales du Royaume, où elles sont librement consultables.

Ce fonds complète les archives Pirenne qui sont conservées à l’ULB, reprises également dans l’inventaire.

L’inventaire

Lieve DE MECHELEER, Inventaris van het archief van Henri Pirenne (1792-1793, einde 19de - eerste helft 20ste eeuw), série Inventaires Archives générales du Royaume n°603, publication n° 5603, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2016, 93 pages., 6 € (+ frais d’envoi éventuels).

Rédigé en néerlandais, l’inventaire est en vente à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Il peut également être téléchargé gratuitement via internet.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement