Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Pont-à-Celles, ses villages et ses archives

Texte petit  Texte normal  Texte grand
05/04/2016 - Inventoriage - Publications - Archives de l'État à Mons

Depuis 1976, les villages de Buzet, Liberchies, Luttre, Obaix, Thiméon et Viesville font partie de l'entité de Pont-à-Celles. Près de 14 mètres linéaires d'archives déposés en 2003 sont désormais ouverts à la recherches. Ces archives sont cependant très lacunaires en raison d'un incendie survenu dans le local d'archives de la maison communale de Pont-à-Celles en 1982.

Le 7 décembre 1982, les archives de l’entité de Pont-à-Celles (Buzet, Liberchies, Luttre, Obaix, Thiméon, Viesville et Pont-à-Celles) sont en grande partie détruites lors d’un incendie qui ravage une aile de l’étage de la maison communale. Conservées par la suite dans de très mauvaises conditions, dans une des caves de la maison communale où régnait une forte humidité, les archives antérieures à la fusion sont déposées en 2003 aux Archives de l’État à Mons. Précédemment, en janvier 1973, les archives de la commune de Thiméon brûlent partiellement dans l'incendie de la maison communale. Une part significative des archives d’Obaix a également été détruite en 1940. La majorité des documents subsistant se concentre sur le XXe siècle.

Pont-à-Celles : Parmi les 11,6 mètres linéaires d'archives déposées en 2003, on retrouve les registres aux délibérations du conseil communal (1844-1976) et du collège des bourgmestre et échevins (1850-1976), les registres de la population de 1847 à 1980 ainsi que deux registres des étrangers de 1911 à 1970. Quelques dossiers isolés concernent la fiscalité, les élections, l’organisation de tombolas, les cours d’eau non navigables, l’établissement de conduites de gaz, l’aménagement du territoire et la tutelle sur la fabrique d’église.

Buzet : Parmi les 2,25 mètres linéaires d'archives déposées en 2003 figurent les registres de délibérations du conseil communal et du collège échevinal de 1880 à 1976, les registres de la population de 1921 à 1980 (sans les index), un dossier relatif à des travaux publics et une série de dossiers relatifs à des travaux effectués à l’église paroissiale Saint-Martin.

Liberchies : Le village de Liberchies a été rattaché à Luttre en 1964 avant d'être rattaché à Pont-à-Celles en 1976. Les 2,7 mètres linéaires d'archives de Liberchies se composent essentiellement des registres de délibérations du conseil communal (1831-1964) et du collège échevinal (1849-1964) et des registres de la population de 1867 à 1970. On y trouve également un intéressant volume contenant les plans des propriétés communales entre 1865 et 1923 et quelques dossiers relatifs aux travaux publics et à l’agriculture.

Obaix : Obaix est rattaché à Pont-à-Celles en 1976. Parmi les 3,7 mètres linéaires d'archives déposés en 2003, on trouve les registres de délibérations du conseil communal (1825-1976) et du collège échevinal (1872-1976), les registres de population de 1847 à 1980 ainsi qu’un registre des étrangers de 1921 à 1974. Quelques dossiers isolés concernent la participation à des intercommunales, les finances, la voirie et les cours d’eau, la distribution d’électricité et la télédistribution, l’aménagement du territoire et la tutelle sur les fabriques d’église.

Luttre : Unie à Pont-à-Celles à partir de 1795, Luttre est à nouveau érigée en commune distincte en 1841 puis sera réintégrée en 1976 lors de la fusion des communes. Parmi les 5,9 mètres d'archives, on trouve notamment les registres aux procès-verbaux et aux délibérations du conseil communal (1850- 1976) et du collège des bourgmestre et échevins (1908-1976), les registres de la population de 1847 à 1980 ainsi qu’un registre des étrangers de 1920 à 1969. En matière de voirie, on note la présence de plusieurs dossiers relatifs à l’aménagement des abords de la gare durant les années 1970. La démolition d’immeubles insalubres et de taudis entre 1955 et 1981 témoigne de l’action de la commune dans le domaine de la santé publique. Quelques dossiers isolés concernent la fusion des communes, la participation à des intercommunales, la gestion du patrimoine communal, le cimetière, les élections, la distribution de gaz et d’électricité, l’aménagement du territoire et la tutelle sur les fabriques d’église.

Thiméon : parmi les 4,5 mètres linéaires d'archives figurent  les registres de la population de 1847 à 1980, les registres de milice de 1815 à 1922, un registre aux délibérations du collège échevinal de 1925 à 1954, cinq registres aux délibérations du conseil communal de 1921 à 1976 ou encore un volume de la matrice cadastrale du XIXe siècle. Un nombre important de dossiers d’autorisations d’établissements dangereux, principalement postérieurs à 1970, a été conservé. Beaucoup concernent l’installation de réservoirs de gaz destinés au chauffage des maisons particulières. Quelques dossiers isolés concernent la fusion des communes, la participation à des intercommunales, la location du droit de chasse sur les terrains communaux, les élections, la voirie, la distribution d’eau, l’établissement de canalisations de gaz, la gestion de la bibliothèque communale et la tutelle sur la fabrique d’église.

Viesville : Sous l’ancien régime, Viesville était le siège de l’un des neuf bailliages du comté de Namur. Depuis 1976, Viesville fait partie de l'entité de Pont-à-Celles. Parmi les 7,6 mètres linéaires d'archives, on trouve les registres de délibérations du conseil communal (1853-1976) et du collège échevinal (1880 à 1976), les registres de la population de 1891 à 1980 ainsi que les registres d’inscription des miliciens de 1862 à 1910. Un nombre important de dossiers d’autorisations d’établissements dangereux a été conservé, principalement pour les années postérieures à 1950. Beaucoup concernent l’installation de dépôts de gaz propane destinés au chauffage des maisons particulières. En matière de travaux publics, l’entretien et le curage des cours d’eau non navigables sont particulièrement bien documentés, contrairement aux travaux de voirie. Parmi les dossiers isolés, on retrouve un dossier concernant l’installation du réseau électrique à Viesville, un registre de 1941-1943 contenant la liste des habitants bénéficiaires du ravitaillement ainsi que des archives relatives à la tutelle sur la fabrique d'église.

L'inventaire

L’inventaire est en vente aux Archives de l’État à Mons, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Il peut également être téléchargé gratuitement.  

HONNORÉ Laurent, (avec la collaboration de) JONAS Léna et ROUCOU Maryse, Inventaires des archives des communes de Buzet, Liberchies, Luttre, Obaix, Pont-à-Celles, Thiméon et Viesville : Dépôt 2003 (XIXe-XXe siècles), série Inventaires Archives de l'État à Mons n°133, publication n°5563, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2016, 7 € (+ frais d'envoi éventuels).

Retrouvez toutes les publications des Archives de l'État sur http://webshop.arch.be

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement