Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Défense publique d'une thèse de doctorat aux Archives de l’État : une première !

Texte petit  Texte normal  Texte grand
16/02/2016 - Nos bâtiments et salles de lecture - Événements - Archives de l'État à Gand

Chaque année, toute une série de collaborateurs des Archives de l’État décrochent leur doctorat. Mais nouveauté ! Ce jeudi 18 février 2016, une thèse de doctorat a pour la première fois été soutenue publiquement aux Archives de l’État !

Annelies Somers, qui a travaillé pendant 5 ans aux Archives de l’État, a réalisé une étude comparative de deux institutions ecclésiastiques gantoises au Moyen Age : l’église Saint-Nicolas et le chapitre de Sainte Pharaïlde. La défense publique de la thèse de doctorat a eu lieu aux Archives de l’État à Gand. Les promoteurs de la thèse étaient le Prof. Dr. Marc Boone de l'université de Gand et Marc Carnier, des Archives de l’État.

Grâce à cette thèse de doctorat, on en sait aujourd'hui un peu plus sur la vie religieuse durant le Moyen-Age tardif et le début des Temps modernes. Annelies Somers décrit en effet le fonctionnement des deux églises et a également étudié l'impact de la paroisse en tant que milieu de vie. On remarque ainsi qu'au Moyen Age et au début des Temps modernes, les Gantois s'identifiaient identifiés fortement à la paroisse dans laquelle ils vivaient et travaillaient.
En marge de son doctorat, Annelies Somers a, par ailleurs, contribué grandement à l'ouverture à la recherche des fonds d’archives de l’église Saint-Nicolas et du chapitre de Sainte-Pharaïlde.

La thèse de doctorat avait pour titre : Amici nunc sicut et antea, Een stedelijke parochiekerk en een prinselijk kapittel tussen kerk en wereld in het laatmiddeleeuwse en vroegmoderne Gent, Sint-Niklaas en Sint-Veerle, 1384-1614.

 

         

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement