Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les Archives de l’État et le Service International de Recherches : deux établissements, un même objectif

Texte petit  Texte normal  Texte grand
13/04/2015 - Numérisation - Divers - Archives générales du Royaume

Fin 2009, les Archives générales du Royaume obtenaient une copie numérique des archives du Service International de Recherches (SIR), basé à Bad Arolsen. Depuis lors, des centaines de visiteurs ont pu avoir accès à cet outil précieux, au sein des Archives générales du Royaume. En 2011, la structure du SIR a été modifiée, débouchant sur un nouvel accord global portant sur ses missions et sa gestion. Cet accord a été ratifié fin mars 2015 par la Belgique.

Fin 2009, les Archives générales du Royaume obtenaient une copie numérique des archives du Service International de Recherches (SIR), basé à Bad Arolsen, en Allemagne. Cette copie contient plus de 80 millions d’images numériques, constituant la mémoire des victimes civiles du Troisième Reich. Si l’implémentation de ces images numériques a nécessité des investissements tant en informatique qu’en formation de personnel qualifié, ces efforts ont été couronnés de succès avec l’inauguration officielle, le 19 septembre 2011, de l’accès à cette copie numérique.

Depuis fin 2011, des centaines de demandes de recherches ont pu être satisfaites. Aux Archives générales du Royaume, le chercheur peut non seulement consulter la copie numérique des fichiers du SIR, mais il peut en même temps y approfondir ses recherches relatives aux victimes du Troisième Reich (personnes déportées, travailleurs forcés, personnes déplacées), notamment à l’aide des fonds d’archives conservés par l’établissement. Le rôle des Archives générales du Royaume en tant que centre de connaissances est ainsi renforcé.

Entre-temps, la structure du SIR a été modifiée. Ces dernières décennies, la mission du SIR est passée progressivement de l’aide humanitaire à la recherche historique, sociétale et civique. La Croix-Rouge internationale, qui a assumé pendant 57 ans la direction de ce service, a décidé de se retirer de l’organisation avec effet au 31 décembre 2012. Les Archives de l’Allemagne fédérale (Bundesarchiv) sont désormais le partenaire institutionnel du Service International de Recherches. Cette évolution a donné lieu à une renégociation des textes portant sur le fonctionnement du SIR. Le 9 décembre 2011, les membres de la commission internationale ont signé, à Berlin, un nouvel accord global portant sur les missions et la gestion du SIR. Cet accord a été ratifié fin mars 2015 par la Belgique.

Depuis fin 2012, les Archives de l’État représentent officiellement la Belgique au sein de la Commission internationale du SIR, composée de délégués de dix États membres. Ces délégués donnent aux établissements partenaires des conseils de nature très diverse, par exemple concernant le rôle futur du SIR en tant qu’établissement d’archives et de recherches, l’aménagement de nouveaux locaux d’archives, l’élaboration d’un Disaster Recovery Plan, l’ouverture à la recherche en ligne de certains fonds partiels du SIR, et la conservation pérenne des archives numérisées du SIR.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement