Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

La Belgique rétrocède 100 boîtes d’archives diplomatiques de 1914-1944 à l’Allemagne

Texte petit  Texte normal  Texte grand
31/03/2014 - Numérisation - Archives de l'État à Saint-Hubert - Archives générales du Royaume

Fin août 1944, quelques jours avant la Libération de Bruxelles, le personnel de l’ambassade d’Allemagne à Bruxelles reçoit l’ordre d’évacuer notre pays mais laisse derrière lui une importante quantité de documents, livres, affiches, photos et matériel de propagande.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ces documents ont été confiés aux Archives de la guerre à Anderlecht puis, en 1953, aux Archives générales du Royaume. Les affiches de propagande et une série de livres ont par la suite été transférées au Centre d'Études et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (CEGES). Une partie des archives est également conservée durant quelques années aux Archives de l’État à Saint-Hubert. Les Archives de l’État ont inventorié le fonds dans les années soixante et en 2012.

En mars 2014, soit 100 ans après le déclenchement de la Première Guerre mondiale et 75 ans après le début de la Seconde Guerre mondiale, ces 17 mètres linéaires d’archives (100 boîtes) ont été rétrocédés à l’Allemagne pour être transférées au Ministère des Affaires étrangères à Berlin. Les archives diplomatiques appartiennent en effet au pays qui les produit.

Une partie de ces archives a cependant été préalablement numérisée et sera prochainement consultable sur écran dans toutes les salles de lecture des Archives de l’État.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement