Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

La patience est une vertu : des perspectives prometteuses pour le bâtiment des Archives de l’État à Anvers

Texte petit  Texte normal  Texte grand
08/05/2019 - Nos bâtiments et salles de lecture - Archives de l'État à Anvers - Archives de l'État à Anvers-Beveren

Ces dernières années, le dossier de la rénovation du bâtiment des Archives de l’État à Anvers à la Door Verstraeteplaats a rencontré pas mal de difficultés. Suite à un conflit entre la Régie des Bâtiments, responsable de la gestion des bâtiments des services publics fédéraux, et l’entrepreneur principal, le chantier a accusé d’importants retards. Cette situation a suscité ambiguïtés et inquiétudes . Heureusement, le bout du tunnel est en vue. Si tout se déroule comme prévu, le dépôt d’archives entièrement rénové pourra être ouvert à la fin de l’année 2020.

Le bâtiment des Archives de l’État dans le quartier anversois de Zurenborg est une perle de l’architecture de la Renaissance. Datant de 1905-1906, le bâtiment est construit dans un style  éclectique avec des caractéristiques de la néo-Renaissance flamande. Ce style est en parfaite harmonie avec les hôtels particuliers majestueux situés dans le quartier.  À l’époque, l’architecture du dépôt d’archives était très d’avant-garde. Surtout les mesures structurelles de prévention contre les incendies, l’humidité et les inondations – ensemble avec la lumière du soleil les pires ennemis des documents d’archives – étaient très innovantes. Pour éviter la propagation d’un éventuel incendie, les locaux d’archives ont été compartimentés et séparés les uns des autres par d’épaisses parois en béton armé et des portes métalliques résistantes au feu. Les cages d’escalier étaient aménagées en dehors des dépôts d’archives et les petits escaliers en colimaçon dans les tours étaient équipés de portes de chambres fortes. Les problèmes d’humidité étaient combattus par des trous d’aération dans les murs extérieurs. Le projet innovateur a été applaudi internationalement au début du XXe siècle :  “een benijdbaar archiefgebouw”, “un modèle du genre” et “the most instructive and a model for us”.

À partir des années 1980, le fort accroissement des fonds d’archives a causé un manque aigu d’espace. Vers la fin du siècle passé, la Régie des Bâtiments et les Archives de l’État ont développé un projet pour un élargissement et d’importants travaux de rénovation. En 2007, les Archives de l’État à Anvers ont fermé leurs portes pour lancer les travaux. Le personnel et les archives ont temporairement été déménagés vers les Archives de l’État à Beveren. En 2012, le gros œuvre était terminé mais un long conflit entre la Régie des Bâtiments et l’entrepreneur principal a fait reporter la finalisation du chantier pendant plusieurs années. En conséquence, l’immeuble ne répondait plus aux législations modifiées, ni aux normes techniques actuelles ou aux besoins réels des Archives de l’État. Un projet actualisé a été développé en  2017.

Le projet définitif prévoit entre autres l’intégration des deux maisons de maître attenantes, des locaux  d’archives souterrains supplémentaires et le recouvrement de la cour intérieure. Ainsi, la capacité du dépôt sera plus que doublée, de sorte que le bâtiment pourra abriter 15 kilomètres linéaires d’archives.  L’entrée principale monumentale et l’escalier métallique impressionnant du hall d’accueil seront remis en l’état. La cour intérieur couverte sera transformée en une salle de lecture confortable où les visiteurs pourront consulter les documents dans un environnement agréable. À côté de cette cour centrale on trouvera entre autres une bibliothèque, une salle de conférence, une cafétéria pour le public et les bureaux du personnel. Les dépôts d’archives se trouvent aux quatre étages supérieurs et dans les deux étages souterrains supplémentaires. Chaque dépôt (totalement obscurci) dispose de sa propre climatisation, de sorte que les archives pourront être conservées dans des conditions optimales. L’authenticité et les caractéristiques spécifiques du bâtiment seront conservées le plus possible.   

Au début de l’année, le dossier revu a été adjugé à un autre entrepreneur principal. En mai 2019, la deuxième et dernière phase du chantier sera effectivement lancée. Les travaux (HVAC, électricité et parachèvement) auront pris au total 260 jours ouvrables. La réouverture du dépôt des Archives de l’État à Anvers est prévue pour fin 2020.  

Via divers canaux (Facebook, site internet et bulletin d’informations) on vous tiendra au courant de l’avancement des travaux. Pour des questions spécifiques sur le dossier de rénovation, vous pouvez contacter  le dr. Johan Dambruyne, chef de service des Archives de l’État à Anvers-Beveren, via mail ou par téléphone (03 750 29 77).

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement