Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Le coffre de Vorselaar dévoile enfin ses secrets

Texte petit  Texte normal  Texte grand
21/06/2018 - Acquisitions - Archives de l'État à Anvers-Beveren

La salle des mariages de la maison communale de Vorselaar contient depuis plusieurs années un coffre en bois avec des ferrures en acier et deux serrures. Jadis, ce coffre était destiné à conserver les documents importants. Un système à plusieurs clefs détenues par des personnes différentes devait prévenir tout accès illicite et des vols éventuels. Le coffre était certes bien protégé, mais si une clef se perdait, bonjour les problèmes… Près d’un siècle plus tard, le bourgmestre de Vorselaar a fait appel à un serrurier pour faire ouvrir le coffre. Découvrez les archives qu'il contenait...

À Vorselaar, il y avait un coffre ecclésiastique pour les archives de l’église et de la table des pauvres et un coffre communal pour les documents des pouvoirs publics communaux. Le coffre communal, dont la clef avait été perdue, est resté fermé pendant près d’un siècle. Récemment, le bourgmestre de la localité a pris l’initiative de le faire ouvrir par un serrurier.  

Les archives contenues dans le coffre valent le détour. Roger Vermeulen, membre du cercle d’histoire local, a classé les liasses de papier poussiéreux. Parmi les documents se trouvent des séries de comptes (1907-1919) du Bureau de Bienfaisance, précurseur du CPAS, les budgets et les comptes de la fabrique d’église de la période 1849-1913 ainsi que des affiches de guerre en très bon état, avec des ordonnances de l’occupant allemand pendant la Première Guerre mondiale (il s’agit d’exemplaires qui n’ont jamais été affichés mais qui étaient destinés à être archivés).   

Vraisemblablement, le coffre était resté fermé depuis 1920. D’après Roger Vermeulen, c’était peut-être dû à une affaire qui a tourmenté la commune à l’époque. En effet, le bourgmestre qui officiait durant la guerre avait été accusé de collaboration avec l’occupant. Si le contenu des archives du coffre n’est pas fort spectaculaire en soi, les séries susmentionnées complètent admirablement les archives de Vorselaar qui ont été déposées en 1964 aux Archives de l’État.

Conservés aux Archives de l’État à Anvers-Beveren, les comptes du Bureau de Bienfaisance couvrent la période 1797-1906 tandis que les documents de la fabrique d’église ont trait aux périodes 1817-1830 et 1914-1930. Comme le contenu du coffre complète parfaitement ces séries, il était donc logique que l’ensemble soit désormais conservé aux Archives de l’État à Anvers-Beveren.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement