Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les papiers du Comte Hubert Pierlot sont inventoriés

Texte petit  Texte normal  Texte grand
06/06/2017 - Inventoriage - Archives générales du Royaume

Conservés aux Archives générales du Royaume, les papiers du Comte Hubert Pierlot viennent d'être inventoriés. Hubert Pierlot dirigea le gouvernement de Londres de 1940 à 1944. Si le fonds aborde l’ensemble du parcours politique du ministre d’État, les documents focalisent leur attention sur la période de l’invasion et de l’exil (1940-1944).

Docteur en droit et licencié en sciences politiques, Hubert Pierlot, natif de Cugnon en province de Luxembourg, entame une carrière d’avocat en 1908. A 30 ans, le 4 août 1914, il s'engage comme volontaire et se battra sur le front de l’Yser dans les rangs de l’infanterie. 
Au lendemain de la Première Guerre mondiale, de février 1919 à décembre 1920, il est chef de cabinet du Premier ministre Léon Delacroix. Après une brève étape à la Chambre en 1925, Pierlot intègre l’année suivant la Haute Assemblée où il occupera le siège de sénateur provincial du Luxembourg puis d’Arlon jusqu’en 1946. Il sera également ministre de l'Intérieur (janvier 1934-mars 1935) et ministre de l'Agriculture (janvier-mars 1935 ad interim et juin 1936-mai 1938). Il devient Premier ministre en février 1939 alors que la menace de guerre pèse sur l’Europe.
Le 10 mai 1940, la Belgique est envahie. Pierlot gagne la Grande-Bretagne le 22 octobre de la même année. Il dirigera le gouvernement belge en exil à Londres jusqu'en 1944. De septembre 1944 à février 1945, il sera à nouveau Premier ministre. En septembre 1945, il est nommé ministre d’État.
Hubert Pierlot quitte la politique en 1946. En juillet 1948, il devient comte à titre héréditaire suite à un arrêté du Prince Régent. Hubert Pierlot s'éteint en décembre 1963, âgé de près de 80 ans.

Les archives

Conservées aux Archives générales du Royaume, les papiers d'Hubert Pierlot ont trait aux années 1914 à 1972. Si le fonds aborde l’ensemble du parcours politique du ministre d’État, les documents focalisent leur attention sur la période de l’invasion et de l’exil (1940-1944). La valeur historique de nombre de documents relatifs à l’avant-guerre, la Libération et l’après-guerre est digne d’intérêt. Les documents d’ordre familial ou personnel sont d’autant plus précieux qu’ils sont rares. 
Ces archives sont librement consultables à partir du 1er janvier 2019. Avant cette date, elles pourront être données en communication moyennant l’autorisation écrite préalable de l’Archiviste général du Royaume après avis des ayants-droit.

L'inventaire

L'inventaire de 65 pages a été publié grâce au soutien de la Fondation Pierlot. Il est en vente à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be au prix de 4 € (+ frais d'envoi éventuels). Il est téléchargeable gratuitement au format PDF.

BERNARDO Y GARCIA Luis Angel, Inventaire des archives d’Hubert Pierlot (1914-1972 (principalement 1940-1945)), série Inventaires Archives générales du Royaume n°615, publication n°5684, Archives générales du Royaume, 2017.

A consulter également

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement