Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités des Archives de l'État à Hasselt

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :
La carte de lecteur gratuite pour toutes et tous !

Depuis ce 1er juin 2018, l’accès aux 19 salles de lecture des Archives de l’État est gratuit ! Cette nouvelle mesure vise à garantir l’accessibilité des archives à tous les citoyens. L’accès aux archives en ligne, dont les registres paroissiaux et de l’état civil de plus de 100 ans, reste également gratuit. Le tarif des frais de recherche et de copie pour les personnes qui effectuent des commandes à distance a, quant à lui, été sensiblement augmenté. Le nouveau tarif des prestations des Archives de l’État a été signé ce 25 mai 2018 par la Secrétaire d’État à la Politique scientifique et publié au Moniteur belge le 5 juin 2018. Ce tarif n’avait plus été adapté ni indexé depuis 2011. Il était donc indispensable de le réviser afin de mieux répondre aux coûts réels.

25/05/2018 - Divers
Règlement général sur la protection de données

Ce 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection de données est entré en vigueur. Cette nouvelle législation européenne, mieux connue sous son acronyme anglais GDPR, assure une meilleure protection de vos données à caractère personnel et vous permet de mieux les surveiller. Nous garantissons à tous les abonnés du bulletin d’informations des Archives de l’État que notre base de données contient uniquement leur adresse e-mail, que cette adresse n’est pas utilisée à d’autres finalités et qu’elle n’est pas transmise à des tiers. Si vous voulez toujours recevoir notre bulletin, vous ne devez rien faire. Pour modifier vos options personnelles ou pour vous désabonner, vous pouvez cliquez ici.

Plusieurs milliers de registres paroissiaux viennent d’être mis en ligne

Bonne nouvelle ! Plusieurs milliers de registres paroissiaux ont été mis en ligne en mars 2018 sur notre site. Cette nouvelle mise à jour concerne les registres de Waimes, Angleur, Donceel, Menin, Renaix, Izegem, Meulebeke, Tielt, Werken, Audenarde, Roulers, Wervicq, Hérinnes, Saint-Pierre-Capelle, Zele, Herfelingen, Denderleeuw, Hergenrath et Gand. Les erreurs signalées ces deux dernières années ont également été corrigées. Pas moins de 27.803 registres – soit 5.705.858 pages – sont ainsi déjà disponibles en ligne. La mise à jour de l’état civil a été effectuée au mois d’avril 2018. Bonnes recherches !

A partir de mi-mars 2018, un nouveau logiciel vous permettra de commander les documents en salle de lecture. Plus simple et convivial, il permettra également aux collaborateurs des Archives de l'État de mieux gérer les collections.

Via leurs moteurs de recherche en ligne, les Archives de l’État offrent un accès gratuit à des millions de documents numérisés, dont des sources généalogiques, des archives sur la Première Guerre mondiale, 38.000 moulages de sceaux, des plans historiques du cadastre., etc. Il faut cependant bien garder à l’esprit que de nombreuses archives ne sont pas encore disponibles en ligne. En limitant vos recherches à l’offre en ligne, vous perdrez de vue de très larges pans de la collection de plus de 330 km de documents qui sont conservés aux Archives de l’État.

Les bureaux de l'enregistrement ont pour mission de garantir le respect des droits d’enregistrement et de succession, sur base des déclarations de succession. Leurs archives fournissent de nombreuses informations sur les biens immobiliers. Fin 2017, les inventaires d'archives des bureaux de l'enregistrement de Borgloon, Bree, Maasmechelen, Beringen, Boom, Kapellen, Brasschaat, Geel et Herentals étaient publiés.

Depuis juillet 2017, la majeure partie des archives des anciennes juridictions militaires sont conservées aux Archives générales du Royaume 2- dépôt Joseph Cuvelier. Pour faciliter les recherches dans les archives sur la répression, produites par les cours et tribunaux militaires des ressorts notamment d’Anvers, Turnhout, Malines, Hasselt et Tongres, une série de registres aux notices et d’application des peines sont temporairement transférés des dépôts des Archives de l’État à Anvers-Beveren et à Hasselt vers les Archives générales du Royaume 2-dépôt Joseph Cuvelier.

Combien de temps devons-nous conserver ces documents ? Voici la question la plus fréquemment posée aux archivistes et aux gestionnaires d'informations. La réponse varie en fonction des critères administratifs, juridiques, historiques et scientifiques qui sont rassemblés dans un tableau de tri des archives. Depuis peu, les villes et communes flamandes peuvent disposer d’une nouvelle version du tableau de tri concernant leurs archives.

25/08/2017 - Gestion d'archives

Le site internet des Archives de l’État contient une version actualisée du tableau de tri des archives de la police locale. Le nouveau tableau a été réalisé grâce à la collaboration de nombreux membres de la police et avec le soutien apprécié de la Commission permanente de la Police locale, qui a officiellement approuvé le document.

09/06/2017 - Gestion d'archives

Fin mars 2017, une modification de la loi organique des services de renseignement et de sécurité a été approuvée. Le nouveau texte législatif comprend plusieurs dispositions relatives aux archives de ces services et prévoit notamment une extension du délai dans lequel la Sûreté de l’État doit transférer ses archives aux Archives de l’État, ce que celles-ci regrettent. D'un point de vue archivistique, ce dossier a néanmoins quelques aspects positifs.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement