Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

La résistance transfrontalière durant la Seconde Guerre mondiale

Présentation d'une étude de cas

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Le 16/10/2018CegeSoma – Square de l’Aviation 29 – 1070 BruxellesTarifs : Entrée libreContact : paul.de.jongh@brepols.net -

Ce 16 octobre 2018, Paul De Jongh, chercheur associé au CegeSoma, présentait son livre sur la résistance transfrontalière durant la Seconde Guerre mondiale "Grenzeloos verzet. Over spionerende monniken, ontsnappingslijnen en het Hannibalspiel, 1940-1943".

Mars 1943. La police secrète allemande encercle l'abbaye du Val-Dieu et arrête deux moines pour faits de résistance : Hugo Jacobs, originaire d'Anvers, et Stephanus Muhren, de Bergen op Zoom. Peu de temps après, 80 arrestations vont suivre en Belgique et aux Pays-Bas. Le 9 octobre 1943, neuf membres de la résistance seront fusillés à Rhijnauwen, près d’Utrecht (Pays-Bas) dont les deux moines de l’abbaye du Val-Dieu.

Sur base de documents trouvés au CegeSoma, aux Archives de l’État à Liège et à Bruxelles, au NIOD, au Nationaal Archief à la Haye ainsi que dans divers centres d'archives locaux, l’auteur dépeint l’histoire de l’émergence et de la croissance de ces groupes de résistance de la première heure. En retraçant le parcours de ces deux moines, il tente de répondre aux questions relatives au rôle de l’Église et de l’abbaye dans cette affaire, au traitement subi par les résistants après leur arrestation, à la façon dont s’est déroulé leur procès, etc…

Le livre retrace également de façon précise l'histoire de ces lignes d'évasion, utilisées par des prisonniers de guerre évadés, des pilotes alliés dont les avions avaient été abattus, des Juifs ou des ressortissants néerlandais en fuite vers l’Angleterre. La ligne d’évasion partait d'Allemagne et des Pays-Bas pour rejoindre Eijsden (NL) puis Mouland (B) et Visé. Une fois arrivés au pays de Herve ou de Liège, les réfugiés étaient conduits à Givet ou à Bruxelles, où d'autres groupes de résistance les prenaient en charge.

L’auteur

Paul De Jongh, est juriste et dirige une maison d’édition académique. Chercheur associé du CegeSoma, il effectue depuis quelques années des recherches sur la résistance dans la région frontalière de Herve-Fourons-Eijsden (NL). Il s’intéresse particulièrement à  tout ce qui a trait à l’espionnage et aux lignes d’évacuation,  y compris les infiltrations, arrestations, procédures juridiques et exécutions.

L'ouvrage

Rédigé en néerlandais, l'ouvrage devrait paraître en français en 2019.

DE JONGH Paul, Grenzeloos verzet. Over spionerende monniken, ontsnappingslijnen en het Hannibalspiel, 1940-1943, Brepols, Turnhout, 2018, 344 p, 24,90 €. ISBN 978-90-5622-072-3.

Partager cette expo :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement