Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Trois décennies de Santé publique : politique, science et inspection (1944-1975)

Texte petit  Texte normal  Texte grand
17/06/2022 - Recherche - Inventoriage - Publications - Archives générales du Royaume

L’histoire d’après-guerre de l’Administration de la Santé publique est un récit de développement organisationnel, sur un fond d’internationalisation progressive de la politique sanitaire. Durant cette période, l’Administration s’est occupée essentiellement des sciences médicales et de la surveillance sanitaire (denrées alimentaires, commerce de la viande, laboratoires, etc.). Apès avoir travaillé au sein de la Santé publique, Marc De Win a mis son expertise au profit de l'ouverture à la recherche de trois décennies d’archives de ce département, sous la supervision de l’archiviste Filip Strubbe.  

Les archives inventoriées de l’Administration de la santé publique, initialement appelée « Première Direction générale » du ministère de la Santé publique, concernent essentiellement la période de 1944 à 1975. Après la reconstruction d’après-guerre, la Belgique a connu en 1945-1970 un essor économique avec davantage de prospérité pour la population et, en corollaire, une demande croissante de services publics et de sécurité sociale.

Consultables aux Archives générales du Royaume, ces archives donnent un aperçu du développement des soins de santé et de l’État providence au sein de la Belgique unitaire.

Durant l’après-guerre, des hôpitaux, maternités et maisons de repos modernes sont érigés à grande échelle (cf loi de 1963 sur les hôpitaux). En 1964, les secours médicaux d’urgence sont mis sur pied et quelques années plus tard, les premières lois environnementales sont approuvées dans le domaine de la pollution de l’air, des nuisances sonores et de la politique de l’eau. À partir des années 1960, les efforts consentis dans la lutte contre les maladies contagieuses comme la tuberculose (grâce entre autres aux antibiotiques) sont redirigés vers le combat contre les maladies chroniques. La confiance est de mise en ce qui concerne le progrès des sciences médicales, comme il ressort entre autres de la fondation de l’Institut d’Hygiène et d’Epidémiologie (prédécesseur de Sciensano) et de l’application de nouvelles techniques comme les rayons ionisants pour traiter certains patients.   

Toutefois, cette période a également été marquée par plusieurs crises sanitaires. Dans les années 1950 et 1960, une épidémie de polio a principalement frappé les enfants handicapés, entraînant parfois leur décès. En 1958 et 1968, la Belgique fut frappée par deux pandémies de grippe, appelée grippe « asiatique ».  Les questions - toujours d'actualité - relatives au dépistage des contaminations et à la vaccination (et au types de vaccin) obligatoire (ou non) étaient le sujet d’importants débats politiques. La grande grève des médecins en 1964 a été à l’origine d’une réforme de l’organisation et du financement des soins de santé. La fameuse affaire « Softenon » (un médicament pour des femmes enceintes ayant causé la naissance de bébés atteints de malformations)  a choqué l’opinion publique et a conduit à une législation plus performante afin de contrôler les médicaments.    

Le Dr. Samuel Halter (Genève, 13 novembre 1916 - Bruxelles, 13 juillet 1981) est à l'origine de ce fonds d’archives. Dans le cadre de ses fonctions (membre du cabinet, directeur, directeur général), il a produit la majeure partie des documents mais il a aussi conservé certaines archives de son prédécesseur, le Dr. Van de Calseyde. En tant que représentant de la Belgique et en sa qualité de dirigeant de plusieurs fonctions, le Dr. Paul Van de Calseyde a été très actif au niveau international, un aspect qui est devenu de plus en plus important dans la politique sanitaire d’après-guerre. Halter était notamment actif au sein de la « Fédération internationale des hôpitaux », l’OMS, Euratom, la CEE, le Conseil d’Europe et l’OCDE. Son prédécesseur, le Dr. Van de Calseyde, a assuré deux mandants comme directeur régional de l’OMS pour l’Europe à Copenhague ; ce n’est qu’en février 2020 qu’un autre belge, le Dr. H. Kluge, a été nommé à ce poste.   

   

L'nventaire

L’inventaire, est disponible gratuitement sous forme numérique ; il peut être téléchargé via notre webshop et est consultable en ligne via notre moteur de recherche

DE WIN Marc & STRUBBE Filip, Inventaris van het archief van het Ministerie van Volksgezondheid en Gezin: Bestuur van Volksgezondheid: Overdracht 2004 (1944-1975), série Inventaires Archives générales du Royaume n°694, publication n°6294, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2022. 

Inventaires à consulter également

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement