Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les dossiers individuels de la Police des Étrangers : plus de deux millions de dossiers !

Texte petit  Texte normal  Texte grand
18/06/2012 - Numérisation - Publications - Acquisitions - Archives générales du Royaume

Les Archives générales du Royaume conservent actuellement, à Bruxelles, plus de 2 millions de dossiers, pour un total de 7 kilomètres linéaires. Autant de documents précieux tant pour les recherches généalogiques que pour l’histoire des migrations et l’implantation des étrangers en Belgique.

Etablis pour chaque migrant, les dossiers individuels de la Police des Étrangers ont été constitués dès 1839 lorsque la Sûreté publique s’est vue chargée du contrôle de tous les étrangers présents sur le territoire belge. Ces documents concernent plusieurs communautés d’immigrés (Italiens, Espagnols, Grecs, Marocains, Turcs, etc.). Ils sont consultés régulièrement, au sein de la salle de lecture des Archives générales du Royaume, par un public varié composé d’historiens, de chercheurs amateurs, de généalogistes, etc.

Les dossiers individuels de la Police des Étrangers offrent de multiples pistes de recherches : analyse de trajets de migrations individuelles ou collectives et des stratégies de promotion sociale, suivi des transformations de certains secteurs d’activités économiques (diamant, cuir, etc.), étude de la criminalité des étrangers ou de leurs activités syndicales et politiques. De même, les dossiers offrent la possibilité de mieux appréhender le fonctionnement quotidien de la Police des Étrangers et de la politique d’accueil des étrangers. Parmi plus de deux millions de dossiers, on trouve le dossier individuel de Victor Hugo, un courrier de Scotland Yard, daté de 1871, avec la photo de voleurs à la tire, une carte de nomade de 1942 ou encore le dossier de l’artiste chinois Zhang Chongron, qui inspira le personnage de Tchang dans "Le Lotus Bleu" de Tintin.

Jalon de recherche

En 2009, les Archives générales du Royaume ont publié un jalon de recherche intitulé Les dossiers individuels des étrangers produits par la Sûreté publique (Police des Etrangers) (1835-1943). Ce document de 17 pages téléchargeable gratuitement sur notre site internet au format pdf et en vente à la boutique des Archives générales du Royaume au prix de 2 €) vise à permettre aux chercheurs professionnels et amateurs d’obtenir les informations essentielles à la bonne conduite de leurs travaux sur le sujet. Y sont successivement abordés le cadre historique, la constitution, la conservation et la valeur informative des dossiers individuels des étrangers. Quelques indications sont également données en matière de méthodes de recherche et de sources apparentées

Afin de mieux faire connaître ces archives, les Archives générales du Royaume ont, par ailleurs, organisé une journée d'étude (en mars 2006) ainsi qu'une exposition intitulée "Passer la frontière : l’administration des étrangers en Belgique (1832-1952)" (de mars à septembre 2009), consacrées aux dossiers individuels de la police des étrangers

A découvrir en ligne

Base de données des dossiers entre 1830 et 1890 :

Listes alphabétiques et numériques en ligne

Numérisation des dossiers des étrangers d'origine juive

En 2008, la Kazerne Dossin, Mémorial, Musée et centre de Documentation sur l’Holocauste et les Droits de l’Homme, à Malines, a numérisé 26.000 dossiers de personnes d’origine juive, déportées durant la Seconde Guerre mondiale via Malines (Caserne Dossin) ou Drancy (France), soit plus de 600.000 documents.
Les images numériques de ces dossiers individuels provenant de l’ancienne Police des Étrangers sont consultables dans les salles de lecture numériques des Archives de l’État. Il s'agit des dossiers de plus de 100 ans.

Comment procéder ?

  • Vidéo explicative : Découvrez en vidéo comment effectuer des recherches dans les dossiers des étrangers en cliquant ici.
  • Consultabilité :
    • Les dossiers ouverts il a plus de 100 ans (= +/- jusqu'au dossier n°1.200.000) sont consultables librement au format papier en salle de lecture aux Archives générales du Royaume.
    • Les dossiers numérisés de la Police des Etrangers des personnes décédées en déportation sont tous accessibles sur les ordinateurs dans toutes les salles de lecture des Archives de l'État. Pour consulter la liste des dossiers de 1913 à 1930
    • La consultation des dossiers de moins de 100 ans est possible selon certaines conditions. Il est ainsi nécessaire de transmettre une déclaration de recherche signée qui sera munie de notre accord si la preuve de décès des personnes nées il y a moins de 100 ans y est bien annexée.
  • Demande de copies :
    • Si vous souhaitez obtenir une copie du dossier individuel de votre aïeul, vous pouvez consulter notre tarif en vigueur (voir rubrique Commande de reproductions à distance) et adresser votre demande par email.
    • Des copies peuvent également être demandées en salle de lecture des Archives générales du Royaume, selon le tarif en vigueur (voir rubrique Commande de reproductions en salle de lecture).

Quelques exemples

A consulter également

10 km d'archives dans les locaux de l’Office des Etrangers

L'Office des Étrangers conserve encore 2,5 millions de dossiers papier (10 kilomètres linéaires). Ces dossiers représenteraient 25% des archives contemporaines hébergées au sein des Archives générales du Royaume. Les Archives générales du Royaume sont parties prenantes pour conserver la totalité de ces dossiers. Mais se pose inévitablement la question du coût de leur stockage (construction de nouveaux locaux, engagement de personnel supplémentaire pour traiter les données, etc.).

Page mise à jour le 14 juin 2022

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement