Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Transcription des lettres de pardon

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Sous l'Ancien Régime, si vous étiez poursuivi pour un délit grave (homicide involontaire, coups de couteau, abus de pouvoir, etc.), vous pouviez demander la grâce du souverain. La lettre de grâce, l'acte officiel par lequel la grâce a été accordée, contient une description détaillée des faits. À travers ces récits, les lettres de pardon offrent un aperçu unique de l'histoire locale au quotidien.

Les Archives d'État conservent des milliers de lettres de grâce, mais malgré leur valeur historique exceptionnelle, celles-ci n'ont malheureusement guère été rendues accessibles et étudiées. Le projet PARDONS a pour but d'ouvrir à la recherche les lettres de pardon en les numérisant, en les métadonnant et en les transcrivant.

Appel aux bénévoles

À cette fin, l'équipe du projet PARDONS souhaite faire appel à des bénévoles pour aider à la transcription des lettres de pardon. L'accent sera d'abord mis sur les les lettres de grâce des archives de la Cour de Brabant puis sur celles du Conseil secret.

Vous aimez les récits historiques et la paléographie ?

Pour participer bénévolement au projet PARDONS, veuillez vous inscrire auprès de Gert Gielis, responsable du projet au sein des Archives générales du Royaume. Celui-ci sera heureux de vous aider dans votre démarche.

Pour en savoir plus

Page mise à jour le 25 mai 2022.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement