Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

La Belgique transnationale : organisations et congrès internationaux relatifs aux réformes socio-légales - 1815-1914

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Contenu

Basé sur les dernières innovations en matière de Digital Humanities et d’analyse des réseaux, et visant à développer un nouveau modèle de Virtual Research Environment pour l’étude des organisations internationales, le projet TIC-Belgium (Transnational Intellectual Cooperation) ouvre de nouvelles perspectives pour l’histoire des réformes sociales durant la période 1815-1914, avec une attention particulière pour le cas de la Belgique et des Pays-Bas.

Ce projet vise à montrer comment les politiques de protection sociale ont pu émerger à cette époque à l'échelle locale, nationale et internationale. Le but global du projet est de démontrer l'interconnexion entre l'activisme local, l'agenda des réformes nationales et la circulation transnationale des idées et pratiques concernant les aides sociales.

Le projet TIC-Belgium se concrétise via 5 thématiques de travail réparties entre les partenaires :

  • Une analyse de réseau diachronique et interorganisationelle de sous-groupes de « rooted cosmopolitans » (1815-1914) – UGent/UMaastricht.
  • Une analyse portant sur les réformateurs belges au sein des débats sociaux internationaux et des réformes nationales – UCL/UGent.
  • Pister, sélectionner, digitaliser et présenter les sources belges existantes pour l’étude des réformes socio-légales transnationales (1815-1914) – Archives de l’État.
  • Appliquer les principes du « web des données » (linked data) au corpus de recherche – ULB.
  • Développement d’outils et maintenance de TIC-Collaborative.

Partenaires

Ce projet est réalisé grâce au financement de Belspo, via la politique des projets BRAIN (Belgian Research Action through Interdisciplinary Networks). Il rassemble les partenaires suivants :

Collaborateurs

  • Lisa Van Diem, doctorante à l'Université de Maastricht.
  • Amandine Thiry, doctorante à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve.
  • Thomas D'haeninck, doctorant à l'Université de Ghent.
  • Simon Hengchen, doctorant à l'Université libre de Bruxelles.
  • Nicolas Surdiacourt, collaborateur scientifique aux Archives de l'État.
  • Hans Blomme, collaborateur scientifique à l'Université de Ghent.

Actualités

Il n'y a aucune actualité pour ce projet.

Liens

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement