Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Ouverture à la recherche des dossiers de dommages de guerre de Flandre-Orientale

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux biens privés ont subi des dommages, ce qui a donné lieu à des indemnisations. Entre 1940 et 1945, 506.090 biens immobiliers, soit près de 23,3 % des bâtiments existants avant la guerre, ont été endommagés ou détruits. Aucune province belge n’a été épargnée.

Afin d’être indemnisés, les propriétaires, dont les biens ont été endommagés durant la Seconde Guerre mondiale, ont constitué des dossiers dans lesquels ils ont minutieusement énuméré et recensé leurs biens, les décrivant avec précision. Ils y ont joint des pièces justificatives d’achat, des attestations, des plans, des cartes postales et des photographies. Bien qu’en noir et blanc et souvent jaunis, ces témoins visuels permettent de mieux se rendre compte des dégâts collatéraux de la guerre.

Ces sources nous offrent un aperçu du patrimoine immobilier et mobilier, de l’équipement industriel, commercial et agricole de tout le pays. Il est ainsi possible de reconstituer avec précision le paysage d’antan. L’inventaire des dégâts mobiliers et immobiliers s’accompagne de précisions concernant la perte de mobilier, literie, vaisselle, denrées alimentaires et souvenirs de famille. Les dossiers des dommages de guerre aux biens privés constituent une source inestimable pour l’histoire du 20e siècle.

Les Archives de l’État à Gand conservent la série centrale des dossiers individuels des dommages de guerre aux biens privés concernant la province de Flandre-Orientale. Ces archives représentent un volume de quelque 850 mètres linéaires. L’instrument de recherche qui existait, à savoir un fichier géographique, a malheureusement disparu.

Les Archives de l’État à Gand souhaitent ouvrir ces précieuses archives à la recherche, avec l'aide de bénévoles. Pour chaque dossier, les noms des propriétaires, les adresses des immeubles sinistrés et la présence éventuelle de photos, cartes et plans, sont enregistrés dans une base de données qui pourra à terme être consultée via le moteur de recherche des Archives de l’État.

Vous souhaiter participer bénévolement à ce projet ? Envoyez sans tarder un e-mail aux Archives de l'État à Gand.

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement