Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Lecteur du mois

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Carole Ledent effectue une thèse de doctorat à l'Université de Namur, département d'histoire. Le sujet de sa thèse touche à l'évolution des quartiers des bords de Sambre à Namur. Carole étudie ainsi l'interaction entre l'eau et la Ville de Namur depuis la fin 18e siècle jusqu'à la moitié du 20e. Elle consulte de façon assez large toutes les archives qui pourraient avoir un lien avec la Sambre : cartes et plans, archives de la Ville de Namur, archives provinciales, archives des métiers, recensements de population, etc. Carole fréquente les Archives de l'État depuis 2005 !

Pourquoi vous trouvez-vous aujourd’hui dans une salle de lecture des Archives de l’État ?

Aujourd'hui c'est un peu particulier car le département d'histoire et l'asbl Sambre-et-Meuse organisent une exposition sur les catastrophes et la résilience à Namur et je viens juste vérifier l'aspect matériel de certaines pièces à placer dans une vitrine.

Quel document/fonds d’archives avez-vous consulté aujourd’hui ?

Un plan qui se trouve dans les archives de l'administration provinciale.

Quels sont d’après vous les points forts et les points faibles des Archives de l’État ?

L'accueil, la disponibilité, les nouveaux locaux qui sont très lumineux et agréables pour travailler. Les efforts consentis pour l'accueil en dehors de la salle de lecture comme la mise en place d'un distributeur de boissons, de la salle d'exposition, etc.

Quel(s) conseil(s) de recherches donneriez-vous aux autres lecteurs des Archives de l’État ?

Bien se documenter à l'avance en bibliothèque. Consulter les guides des fonds et collections. Ne jamais hésiter à consulter un inventaire même si l'on pense ne rien y trouver.

Quel est le document le plus intéressant/ le plus beau que vous ayez jamais découvert aux Archives de l’État ?

Le document qui m'a le plus touchée est un recensement de population de 1775 dans le fonds d'archives de la Ville de Namur (186‑188). Ces trois liasses contiennent différents documents de tailles diverses. Chaque feuillet représente une tranche de vie des Namurois. En effet, ceux-ci sont le portrait d'un ménage, dicté par le chef de famille. Ces descriptions sont un instantané des conditions de vie de l'époque, de la plus éparse à la plus détaillée.

Pour en savoir plus :

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement