Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :
12/02/2016 - Inventoriage - Publications - AGR

Homme de presse parmi les plus influents de son temps, Prosper de Haulleville (1830-1898) participa à la création de la Revue Générale et dirigea le Journal de Bruxelles, de 1878 à 1890. Son fils Alphonse fut notamment directeur du Musée colonial de Tervuren de 1910 à 1927. Quant à son petit-fils Eric de Haulleville, il fut l'un des écrivains belges francophones les plus prometteurs de l'entre-deux-guerres. Leurs archives sont désormais consultables aux Archives générales du Royaume, à Bruxelles.

Les Archives de l’État participent à Généatica 2016

Les Archives de l’État ont participé à la bourse généalogique Généatica 2016 qui s'est déroulée à l’hôtel de ville de Wavre ces samedi 20 et dimanche 21 février 2016 et a réuni plus de 60 exposants venus de Belgique, France et Pays-Bas. Le dimanche 21 février à 14h, à la salle « Cloître » au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville, Rolande Depoortere et Annelies Coenen (du service Digita) y ont présenté les Archives de l’État et ont répondu à toute les questions du public, notamment sur les recherches en ligne. 

Les archives judiciaires sont consultables sous certaines conditions. En ce qui concerne les archives des anciennes juridictions militaires relatives à la répression de la collaboration, les personnes souhaitant, pour quelque raison que ce soit, consulter un ou plusieurs dossiers, doivent au préalable adresser une demande écrite et motivée au Collège des procureurs généraux. Dans le cas d’une réponse positive, les dossiers peuvent être consultés dans la salle de lecture des Archives générales du Royaume 2-dépôt Joseph Cuvelier.

Delphine présente le projet JUSINBELLGIUM

La Belgique a toujours joué un rôle précurseur dans le développement du droit pénal international. L'un des projets BRAIN, baptisé JUSINBELLGIUM, vise à mettre en place une base de données des précédents belges en matière de jurisprudence internationale, notamment dans le cadre du projet d'outils juridiques de la Cour pénale internationale de La Haye.

 Découvrez ici le vidéo dans laquelle Delphine Lauwers présente le projet Jusinbellgium.

Les archives des juridictions militaires vont intégrer définitivement les collections des Archives de l’État

Après de longues négociations empreintes de la volonté de favoriser la recherche scientifique tout en ne menaçant pas la paix des familles, le Collège des procureurs généraux a pris la décision de verser les archives des juridictions militaires (Auditorat militaire) aux Archives de l’État. Ces archives essentielles à la bonne compréhension de la collaboration et de la répression de la collaboration lors des deux guerres mondiales, ainsi que du fonctionnement quotidien de la justice militaire, seront conservées aux Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier. Une convention relative à la mise en œuvre de cette décision doit encore être passée entre le SPF Justice et les Archives de l’État. Plus d’informations suivront …

En savoir plus sur les modalités de consultation.

01/02/2016 - Événements - Saint-Hubert
Conférence : Archiviste, le plus vieux métier de l’Histoire

Ce vendredi 5 février 2016, à 15h, Thierry Scholtes, chef de service aux Archives de l'État de Saint-Hubert, a donné une conférence dans le cadre de l'Université Tous Ages : "Archiviste, le plus vieux métier de l’Histoire"... Qu'entend-on par "archives" et pourquoi les conserver ? Quel est le rôle des archives de l'État ? Voici quelques-unes des questions qui ont été abordées durant l'après-midi...

  Lire la suite

Ce mercredi 27 janvier 2016, la Secrétaire d'État à la Politique scientifique était en visite au Centre d'Études Guerre et Société (CegeSoma) à Anderlecht. Depuis ce 1er janvier 2016, le CegeSoma fait en effet partie des Archives de l'État. L'occasion d'expliquer les raisons positives de cette intégration.

21/01/2016 - Inventoriage - Publications - AGR

Après la défaite de l’Allemagne, en automne 1918, le gouvernement belge a été amené à réfléchir sur des mesures destinées à limiter les conséquences de la guerre. Divers services et administrations ont été créés pour analyser les séquelles de la Grande Guerre. Les dossiers du personnel de ces services temporaires sont aujourd'hui inventoriés et consultables.

21/01/2016 - Inventoriage - Publications - AGR

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Belgique était ruinée. Sur base du principe qu’il faut prendre l’argent où il se trouve, et notamment chez celles et ceux qui avaient profité de l’Occupation pour s'enrichir, le ministre des Finances Camille Gutt souhaita imposer les bénéfices de guerre. Dans ce contexte, il fit instaurer une nouvelle taxe : l’impôt sur le capital. Datant des années 1945-1997, les archives de ce service du ministère des Finances ont été inventoriées en 2015.

Le fonds des archives communales de Beez, dont l'inventaire vient d'être publié, comporte 22 mètres linéaires de documents datant des années 1806 à 1981. Il témoigne de manière assez classique de l’activité des organes politiques et de l’administration d’une petite commune durant la période contemporaine jusqu’à sa suppression suite à la fusion des communes, en 1977. Dans les prochaines années, certaines archives conservées autrefois l’ancienne maison communale pourraient réapparaître...

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement