Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :
24/03/2016 - Divers - AGR

Après cinq années de recherches, Hendrik Reynecke, un habitant du Cap (Afrique du Sud) a trouvé récemment des informations sur son arrière-grand-père aux Archives générales du Royaume. Cet arrière-grand-père, qui avait résidé à Bruxelles dans les années 1920, était décédé alors que sa fille – la grand-mère d'Hendrik – avait à peine deux ans ! À la grande surprise de la famille, le dossier contenait une photo d’identité de Joseph, l'arrière-grand-père d'Hendrik. Découvrez cette histoire émouvante…  

17/03/2016 - Divers - Gand - Anvers-Beveren

Un testament de Maria Pypelinckx, qui n’est autre que la mère du peintre Pierre Paul Rubens, a été découvert, début février 2016, aux Archives de l’État à Gand ! La découverte a été faite par hasard par Willy Stevens, un passionné d’archives âgé de 73 ans ! Le testament a été analysé par le Rubenianum, centre d'étude de la ville d’Anvers.

11/03/2016 - Divers - AGR

Du 14 au 19 mars 2016, l’Association nationale des archivistes italiens ont mené une campagne de sensibilisation en faveur de la préservation du patrimoine archivistique italien et la nécessité de promouvoir le métier d’archiviste. Nous avons décidé de soutenir nos collègues italiens en relayant leur action et en présentant quelques documents concernant l’histoire italienne, conservés dans nos dépôts belges.

Histoire des réformes sociales : découvrez la vidéo du projet !

Le projet de recherche TIC Belgium porte sur l’étude des réformes sociales pour la période 1815-1914 et vise au développement d’un environnement de recherche virtuel. Lancé en 2013 dans le cadre du programme BRAIN, ce projet tend à démontrer que l’activisme local, l’agenda des réformes nationales et la circulation transnationale des idées et pratiques sont liées aux réformes sociales. Dans la vidéo, Nicolas Surdiacourt décrit le travail réalisé aux Archives générales du Royaume, Toon Renard détaille le travail de numérisation et Pierre-Alain Tallier présente le fonds d’archives concernant les expositions universelles inventorié dans le cadre du projet. 

25/02/2016 - Divers - Gand
Prix d'histoire de la Flandre-Orientale à Joke Verfaillie

Le prix d'histoire de la Flandre-Orientale vient d'être décerné pour l'année 2015 à Joke Verfaillie, archiviste aux Archives de l’État à Gand, pour son étude Au coeur de la Cour : een analyse van de organisatie en het personeel van de griffie van de Raad van Vlaanderen (1386-1795). Cette étude traite de la composition et du fonctionnement du greffe du Conseil de Flandre, le conseil judiciaire suprême du comté de Flandre. Fruit d’un travail minutieux, l’étude de Joke Verfaillie est un ouvrage de référence qui sera certainement apprécié par de nombreux historiens et chercheurs en histoire locale. Le prix a été remis lors d’une cérémonie officielle ce 23 février 2016 à Gand.

Les archives judiciaires sont consultables sous certaines conditions. En ce qui concerne les archives des anciennes juridictions militaires relatives à la répression de la collaboration, les personnes souhaitant, pour quelque raison que ce soit, consulter un ou plusieurs dossiers, doivent au préalable adresser une demande écrite et motivée au Collège des procureurs généraux. Dans le cas d’une réponse positive, les dossiers peuvent être consultés dans la salle de lecture des Archives générales du Royaume 2-dépôt Joseph Cuvelier.

Delphine présente le projet JUSINBELLGIUM

La Belgique a toujours joué un rôle précurseur dans le développement du droit pénal international. L'un des projets BRAIN, baptisé JUSINBELLGIUM, vise à mettre en place une base de données des précédents belges en matière de jurisprudence internationale, notamment dans le cadre du projet d'outils juridiques de la Cour pénale internationale de La Haye.

 Découvrez ici le vidéo dans laquelle Delphine Lauwers présente le projet Jusinbellgium.

Les archives des juridictions militaires vont intégrer définitivement les collections des Archives de l’État

Après de longues négociations empreintes de la volonté de favoriser la recherche scientifique tout en ne menaçant pas la paix des familles, le Collège des procureurs généraux a pris la décision de verser les archives des juridictions militaires (Auditorat militaire) aux Archives de l’État. Ces archives essentielles à la bonne compréhension de la collaboration et de la répression de la collaboration lors des deux guerres mondiales, ainsi que du fonctionnement quotidien de la justice militaire, seront conservées aux Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier. Une convention relative à la mise en œuvre de cette décision doit encore être passée entre le SPF Justice et les Archives de l’État. Plus d’informations suivront …

En savoir plus sur les modalités de consultation.

À partir du 1er janvier 2016, le CegeSoma fait partie des Archives de l’État

Le 1er janvier 2016, le CegeSoma (sous sa nouvelle dénomination de Centre d'Études Guerre et Société) a intégré les Archives de l’État, dont il est devenu la quatrième direction opérationnelle (DO4).

Les missions de la DO4 / CegeSoma ne changent pas.

Pour l’instant, cette intégration n’a aucune conséquence pour les chercheurs et les visiteurs du CegeSoma. Le service en salle de lecture (règlement, tarifs, horaires) ainsi que le service au public en ligne (sites internet, moteurs de recherche) du CegeSoma restent identiques.
Début 2016, des mesures seront prises afin d’uniformiser le service au public dans toutes les directions opérationnelles des Archives de l’État. Nous vous en informerons en temps utile.
Pour les partenaires du CegeSoma et des Archives de l’État, exception faite de quelques détails pratiques, tout demeure identique.

Vous pourrez rester informé via nos canaux de communication habituels : bulletins d’informations, sites internet et pages Facebook.

21/12/2015 - Divers - Saint-Hubert

De nos jours, le sapin décoré fait partie des éléments indispensables du décor des fêtes de fin d’année. En 1915, on est loin de l'engouement actuel. Avec un brin de nostalgie évident, les troupes allemandes cantonnées dans les zones occupées ou au front vont s’attacher à recréer, le temps d’une veillée, la chaude ambiance familiale. L’arbre de Noël, même avec une décoration improvisée, est incontournable, comme en témoignent les archives...

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement