Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Trois siècles d’histoire du livre et de la pensée

Texte petit  Texte normal  Texte grand
07/01/2021 - Recherche - Publications - Archives générales du Royaume

Pour valoriser les archives exceptionnellement riches de la famille de Weissenbruch, un colloque a été organisé en 2017 à Liège sous le titre Trois siècles d’histoire du livre et de la pensée à travers le Fonds Weissenbruch : Du Journal encyclopédique aux humanités numériques. Les actes de ce colloque viennent d’être publiés dans notre série Studia. En mettant en contexte l'entreprise de Pierre Rousseau et de Charles Weissenbruch, en faisant connaître le contenu du fonds, ces Actes veulent suggérer des possibilités de travaux scientifiques.

En 1756, Pierre Rousseau, en publiant à Liège son Journal encyclopédique, placé comme le titre l’indique sous l’égide de la vaste et périlleuse entreprise encyclopédique menée par Diderot et d’Alembert, espérait échapper aux contraintes de la police du livre. Il dut assez vite déchanter et, en 1759, se résoudre à partir pour Bruxelles puis pour Bouillon où il trouva meilleur asile.

À Liège déjà, Pierre Rousseau s’était lancé dans l’imprimerie avec son beau-frère Charles Weissenbruch. À Bouillon, les deux beaux-frères fondent, en 1768, une Société typographique. Pierre Rousseau meurt en 1785, la Société est dissoute en 1788, et les journaux ne survivent pas aux troubles révolutionnaires. Ce n’est pas pour autant la fin de l’entreprise qui sera dirigée par les Weissenbruch de père en fils. Les presses s’installent à Bruxelles. La tradition se perpétue, mais l’entreprise diversifie ses activités. Durant le xixe siècle, elle joue un rôle primordial dans l’édition musicale ; sous le régime hollandais, et longtemps encore après l’indépendance de la Belgique, elle imprime de nombreuses publications officielles. La part des livres et des périodiques décroît au profit des travaux administratifs, des publicités, des magazines, catalogues et autres brochures, toujours de belle qualité typographique et graphique.

À la fin de l’année 2015, la famille de Weissenbruch a fait don de ses archives à l’ULiège Library, à charge pour cette dernière de leur garantir préservation et visibilité, notamment grâce à sa politique de numérisation de fonds patrimoniaux et de mise à disposition gratuite de contenus sur le portail DONum (donum.uliege.be). Le Fonds Weissenbruch contient des éditions et des impressions de la Société typographique de Bouillon, des imprimés (livres, périodiques, affiches liées aux grands courants artistiques du xxe siècle, publicités...) produits à Bruxelles du début du xixe siècle jusqu’en 2006. On y trouve aussi des archives familiales, incluant des photographies et des lettres manuscrites, une série d’objets liés aux activités d’impression, qui permettent de suivre l'activité de l'entreprise et l'histoire de la famille du xviiie au début du xxie siècle.

Les 22 et 23 novembre 2017, dans le but de poursuivre la valorisation de ce fonds exceptionnel, un colloque international a été organisé à Liège par l’ULiège Library, le Groupe d’étude du dix-huitième siècle et des révolutions de l’Université de Liège et le groupe de contact FNRS en Ecdotique moderne, en étroite collaboration avec les Archives Générales du Royaume et la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles de la Région wallonne. Il s’intitulait naturellement : Trois siècles d’histoire du livre et de la pensée à travers le Fonds Weissenbruch. Du Journal encyclopédique aux humanités numériques.  Ce sont les Actes de ce colloque qui sont publiés aujourd’hui dans la collection Studia des Archives Générales du Royaume et des Archives de l’état dans les provinces. En mettant en contexte l'entreprise de Pierre Rousseau et de Charles Weissenbruch, en faisant connaître le contenu du fonds confié à l’Université de Liège, ces Actes veulent suggérer des possibilités de travaux scientifiques. Ils visent aussi à mettre en lumière ce qui a été entrepris – en liaison avec le Groupe d’étude du dix-huitième siècle et des révolutions – pour la valorisation de ce fonds.

Commander l’ouvrage

La publication est en vente au prix de 20,00 € à la boutique des Archives générales du Royaume. Elle peut etre commandée via publicat@arch.be.

  • TILKIN Françoise (dir.), Trois siècles d’histoire du livre et de la pensée à travers le Fonds Weissenbruch : Du Journal encyclopédique aux humanités numériques : Colloque organisé par ’ULiège Library, le Groupe d’étude du dixhuitième siècle et des révolutions (ULiège), les Archives de l’État en Belgique et la Commission royale des monuments, sites et fouilles de Wallonie (Liège, 22‐23 novembre 2017), série Studia n° 166, n° de publication 6138, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2020, € 20,00 (+ frais d’envoi éventuels).
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement