Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Publication de la version française du Jalon de recherche sur l’histoire des migrations

Texte petit  Texte normal  Texte grand
10/11/2020 - Recherche - Publications - Archives générales du Royaume

La migration fait partie intégrante de l’histoire de la Belgique. Toutefois, dans la littérature scientifique sur l’histoire de la Belgique, la portée des flux migratoires reste sous-exposée. L’histoire migratoire est un secteur relativement jeune – mais florissant – des sciences historiques qui analysent les migrations au départ de, vers et au sein d’une région et pendant une certaine période. En 2017, un jalon de recherche a été publié en néerlandais pour guider les chercheurs vers les  sources, relatives à la migration en Belgique, qui sont conservées aux Archives de l’Etat. Une version française de ce jalon de recherche vient d’être publiée également.

Les recherches sur la migration peuvent se baser sur différents types de sources, comme des documents écrits, la tradition orale ou des matériaux audiovisuels (photos, tableaux, dessins, affiches, film). Les études sur l’histoire migratoire ont intérêt à se baser sur une analyse et un tri systématiques des sources représentatives. En effet, seule une telle approche permet de saisir la diversité des flux migratoires et de comprendre comment, quand et dans quelle mesure la migration a causé des conflits au fil du temps. 

Avec le projet Immibel, lancé en 2015, les Archives de l’Etat ont voulu rendre accessibles les sources relatives à la migration. A cet effet, environ 154.000 fiches ouvrant à la recherche les dossiers individuels des étrangers ont été encodées dans une base de données qui peut être consultée via le moteur de recherche « Rechercher des personnes ».

En outre, un « jalon de recherche » sur les sources relatives à la migration en Belgique conservées aux Archives de l’Etat, a été réalisé. La version néerlandaise avait été publiée en 2017 et la version française vient de paraître. On y trouve notamment des explications sur le contenu des dossiers des étrangers, sur la façon dont il faut les exploiter, sur les sources pouvant être utilisées pour des analyses statistiques, sur les sources donnant un aperçu des flux migratoires et de la problématique des étrangers et des « personnes déplacées » après les deux conflits mondiaux. Le jalon de recherche se concentre sur la période allant de la deuxième moitié du XIXe siècle aux années 1960, vu que le XIXe siècle a été, à plusieurs égards, une période charnière. En effet, à partir de cette époque, la migration, la mobilité et le développement urbain connaissent une croissance exponentielle, tandis que des réglementations nationales plus strictes essaient de plus en plus d’endiguer la migration. 

Jalons de recherche sur l’histoire des migrations

Les jalons de recherche (néerlandais/français) peuvent être commandés via publicat@arch.be :

  • WILLEMS Bart, HEYNSSENS Sarah et STRUBBE Filip, Histoire des migrations (1830-1960) : Jalon de recherche, Jalon de recherche n° 46, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2020,  5,00 € (+ frais d’envoi éventuels).
  • WILLEMS Bart, STRUBBE Filip et HEYNSSENS Sarah, Migratiegeschiedenis 1830-1960: Jalon de recherche, Jalon de recherche n° 45, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2017, 5,00 € (+ frais d’envoi éventuels).
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement