Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

1914-2018 : Cent ans – et plus – d’ouvrages historiques sur la Première Guerre mondiale en Belgique

Texte petit  Texte normal  Texte grand
05/11/2019 - Publications - Archives générales du Royaume

Au-delà des anniversaires et des modes, la Première Guerre mondiale continue d’intriguer. Depuis plus d’un siècle, on publie à son sujet plus d’un ouvrage par jour dans le monde et son centenaire a vu, rien qu’en Belgique, l’organisation de centaines de colloques, conférences, cérémonies et expositions. La grande diversité des approches et le décloisonnement des disciplines et des recherches ont offert de belles surprises. La bibliographie Cent ans – et plus – d’ouvrages historiques sur la Première Guerre mondiale en Belgique vous invite à les découvrir. Cet ouvrage de référence(s) offre un véritable bilan historiographique et recense près de 14.000 publications (pour 1.312 pages et plus de 100 illustrations couleur).

Toute recherche historique repose non seulement sur l’analyse des sources, mais aussi sur l’étude approfondie de la littérature y afférente. Les ouvrages bibliographiques de référence sont des outils indispensables à cet égard. D’où l’utilité, voire la nécessité, de ce troisième volume de la Bibliographie sur la Première Guerre mondiale, dont la parution est prévue pour début novembre 2019. Elle a été rédigée et publiée par les Archives générales du Royaume, en collaboration avec la Commission royale d’Histoire et  avec le soutien du Commissariat général à la Commémoration de la Première Guerre mondiale et de la Loterie nationale.

Ce volumineux outil bibliographique constitue un complément aussi exhaustif que possible à la première bibliographie sur la Grande Guerre publiée en 1987 sous la direction de Patrick Lefèvre et Jean Lorette. Il a pour ambition de recenser tous les livres et articles concernant les Belges et la Première Guerre mondiale, publiés depuis lors et jusques et y compris en 2018, tant en Belgique qu’à l’étranger. Il couvre donc un cycle complet qui court de 1914 à la fin des commémorations intenses et multiformes du premier conflit mondial qui ont eu lieu dans nos régions.

Ces dernières décennies, la recherche sur la Première Guerre mondiale s’est fortement diversifiée et l’historiographie a subi des évolutions radicales. Depuis la fin des années 1990, on a assisté à un net regain d’intérêt historiographique pour cette période cruciale de notre histoire et à la multiplication des approches et des thèmes explorés. Globalement, l’attention s’est moins portée sur l’ « histoire bataille » et les « grandes figures », au profit d’études sur la vie quotidienne au front, avec un focus sur l’individu et un apport croissant de l’histoire culturelle et des mentalités. En outre, l’intérêt pour tous les aspects de l’occupation – et la Belgique représente un cas à la fois particulier et emblématique à cet égard – s’est fortement accru. Ces dernières années, les recherches sur la Première Guerre mondiale ont également été influencées par l’internationalisation des courants historiographiques et l’attrait croissant pour l’interdisciplinarité : archéologie militaire, étude de la cinématographie et du genre, histoire artistique et littéraire constituent quelques exemples des nouvelles approches adoptées pour étudier le premier conflit mondial.

Si l’intérêt historico-local pour la Grande Guerre ne s’est jamais démenti, les cinq années de commémoration de son centenaire ont engendré un véritable tsunami de publications. L’ampleur de cette production littéraire et historiographique mondiale a amené l’historien australien Christopher Clark à affirmer « … qu’aucun historien (pas même un être imaginaire maîtrisant toutes les langues nécessaires) ne peut espérer la lire au cours de sa vie » (Christopher CLARK, Les somnambules. Été 1914. Comment l’Europe a marché vers la guerre. Paris, Flammarion, 2013, p. 15).

À défaut de pouvoir lire l’ensemble de la littérature existante, la nouvelle bibliographie sur la Première Guerre mondiale a été conçue pour servir d’outil de référence(s) – au sens propre comme au sens figuré – pour les historiens professionnels, les chercheurs locaux, les étudiants et les passionnés du sujet. Cette bibliographie en deux volumes (1312 pages) contient près de 14.000 références de monographies, articles, mélanges, actes de congrès, catalogues d’expositions, thèses et mémoires publiés en Belgique et à l’étranger entre 1985 et 2018. L’introduction de l’ouvrage dresse un premier bilan historiographique. L’ensemble est richement illustré par des photographies, cartes postales, dessins et autres illustrations qui rendent les titres sélectionnés plus vivants et plus concrets.

Informations pratiques

  • Pierre-Alain Tallier et Sofie Onghena, avec la collaboration de Sven Soupart et Valentin Degrande, 1914-2018. Cent ans – et plus – d’ouvrages historiques sur la Première Guerre mondiale en Belgique, série Études sur la Première Guerre mondiale vol. 23, publ. 6032, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2019, 2 vol., 1312 p. (sous presse).

La parution est prévue début novembre 2019. La prévente est ouverte jusqu’au 31 décembre 2019 au prix de 45 €. Après cette date, l’ouvrage sera en vente au prix de 50 €.

1. Envoyez votre commande par courrier électronique à publicat@arch.be ou téléchargez et complétez la carte-réponse et remettez ou envoyez-la sous enveloppe affranchie aux :
Archives générales du Royaume
Service Publications
Rue de Ruysbroeck, 2
1000 Bruxelles

2. Versez le montant de 45 € par exemplaire sur le compte :
IBAN : BE32 6792 0078 0502 – BIC : PCHQBEBB, en précisant en communication : « Pub-6032/BIBLIO WWI ».
Pour une livraison postale, ajoutez les frais de port de 9 € par exemplaire, pour la Belgique (35 € par exemplaire pour le reste de l’Europe).

3. Si vous ne souhaitez pas de livraison postale, vous pouvez retirer votre commande à la boutique des Archives générales du Royaume à partir du 12 novembre 2019.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement