Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

329 registres du Conseil de Flandre sont numérisés

Texte petit  Texte normal  Texte grand
01/04/2019 - Numérisation - Archives de l'État à Gand

Vous êtes curieux d’apprendre combien d’inculpés de l’Ancien Régime ont prétendu être ivres au moment du crime ou comment l’ancien comté de Flandre appliquait – avec une certaine créativité – les peines déshonorantes ? Vous voulez connaître l’opinion des conseillers qui devaient interroger pendant de longues heures un présumé faux-monnayeur ? Les registres numérisés du Conseil de Flandre viennent alors à point nommé : 329 gros volumes pleins d’histoires de la Flandre et des environs, soit des dizaines de milliers de feuilles avec des images numériques.

Les registres du Conseil de Flandre offrent une littérature dans un langage accrocheur, surtout lorsqu’il s’agit des interrogations et des sentences dans des affaires jugées selon la procédure criminelle. Pour pouvoir susciter l’imagination des générations futures, nous avons numérisé l’année passée 41 registres avec des Examens criminels et des Sentences criminelles  (Archives de l’État à Gand, archives du Conseil de Flandre, n°  8857-8597, XVIe-XVIIIe siècle).

Au niveau du contenu, ces registres n’illustrent qu’une fraction des larges compétences du Conseil de Flandre, un conseil juridique régional de l’ancien comté de Flandre (1386-1795). Vu leur volume et leur diversité, il est toutefois pratiquement impossible de numériser les principaux registres de la juridiction selon la procédure civile.  

Une exception a cependant été faite pour une grande série de base, à savoir celle des 279 registres des Actes et Sentences (AÉ à Gand, Conseil de Flandre, n° 2327-2605, période 1370-1642). Il s’agit de la série la plus ancienne et la plus fragile avec des registres du Conseil de Flandre. Au début (le registre le plus ancien remontant même à une période antérieure à la création officielle du Conseil) tout ce qui était traité, discuté et réglé par le Conseil était noté.  À partir du XVe siècle, une différenciation progressive a été opérée et des séries d’archives séparées ont été créées. Ce processus, qui s’est accéléré au XVIe siècle, a conduit finalement à la suppression des  Actes et Sentences.

Le projet de numérisation s’est occupé aussi de sept registres de résolutions et deux registres avec des actes de nomination du personnel du Conseil lui-même (AÉ à Gand, Conseil de Flandre, n°  164-170 et 602-603, XVIe-XVIIIe siècle: documents de base sur le fonctionnement interne de l’établissement).

Pour l’instant, 329 gros volumes sur l’histoire de la Flandre et des environs ont donc été numérisés, soit quelques dizaines de milliers de feuilles avec des images numériques. Tous ces documents sont désormais consultables dans nos salles de lecture numériques.   

Les volumineuses archives du Conseil de Flandre sont conservées aux Archives de l’État à Gand. L’inventaire peut être consulté en ligne.

En savoir plus

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement