Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

War and Fatherland: de l’impact de la Première Guerre mondiale sur le processus d’identification nationale

Texte petit  Texte normal  Texte grand
01/10/2018 - Recherche - Publications - CegeSoma – Centre d'Étude Guerre et Société

Les 14 et 15 octobre 2015, le CegeSoma organisait, en collaboration avec les universités belges, la conférence internationale "War and Fatherland". Près de trois ans plus tard, les résultats sont publiés dans un ouvrage intitulé Nations, Identities and the First World War, qui traite de l’impact de la Première Guerre mondiale sur le processus d’identification nationale.

Edité par Nico Wouters (CegeSoma) et Laurence van Ypersele (Université Catholique de Louvain), l'ouvrage est composé de quinze chapitres et est publié chez Bloomsbury.

War and Fatherland combine des études de cas avec des chapitres d’ordre général, écrits tant par des historiens chevronnés que par de jeunes chercheurs présentant les résultats de leur travail pou la première fois à un public international.  

Le fil conducteur du livre est l'impact de la Première Guerre mondiale sur le processus d'identification nationale et la façon dont l'idée de loyauté envers la patrie et l'État-Nation a pu refouler à l'arrière-plan ou intégrer dans une histoire nationale dominante toutes les autres loyautés de groupes telles celle de la famille et de la région, de la classe sociale et de l'origine sociale, de la religion, de l'origine ethnique et culturelle, etc. 

Le livre se compose de quatre volets :

  1. The Fatherland of the Other, avec une introduction par John Horne.
  2. The Limits of Nationalization, avec une introduction par John Breuilly.
  3. Minorities in and at War, avec une introduction par Peter Gatrell.
  4. Town and Nation, avec une introduction par Pierre Purseigle.
Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement