Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Du Département de Jemappes à la Province de Hainaut

Texte petit  Texte normal  Texte grand
22/02/2018 - Publications - Recherche - Archives de l'État à Mons

Les actes de la journée d’étude "De Napoléon Ier à Guillaume Ier, de l’Empire français au Royaume des Pays-Bas, du Département de Jemappes à la Province de Hainaut (1814-1815)" sont disponibles.

En septembre 2015, les Archives de l'État à Mons organisaient une journée d’étude au Grand-Hornuen collaboration avec la Province de Hainaut et la Ville de Mons. La célébration du bicentenaire de la bataille de Waterloo était l’occasion de revenir sur cette période de transition très riche.

Au-delà des aspects militaires, les années 1814 et 1815 sont marquées par un changement de régime politique dans les « provinces belgiques » : c’est la fin de l’Empire napoléonien et la création du Royaume-Uni des Pays-Bas qui associera nos provinces belges aux provinces « hollandaises » pendant 15 ans, jusqu’à la révolution de 1830. C’est aussi la naissance de la province de Hainaut, nouvelle dénomination adoptée en 1815 pour désigner l’ex-département français de Jemappes ! Ces bouleversements politiques ont aussi des conséquences économiques, en particulier pour une région frontalière où la circulation des marchandises emprunte la voie des canaux.

Le bicentenaire de Waterloo fut aussi l’occasion de s’interroger sur l’héritage en Hainaut de cette période française qui s’étend de 1795 à 1814, d’un point de vue culturel, patrimonial et artistique. Le Grand-Hornu était l’endroit idéal pour évoquer cette période car c’est un lieu qui caractérise l’essor charbonnier de l’époque, également étudié lors de cette journée.

L'ouvrage

L'ouvrage est en vente au prix de 15 € à la boutique des Archives générales du Royaume, aux Archives de l’État à Mons ainsi que dans les librairies montoises André Leto et Loiseau Lire. Vous pouvez également le commander via publicat@arch.be.

NIEBES Pierre-Jean (ed.), De Napoléon Ier à Guillaume Ier, de l’Empire français au Royaume des Pays-Bas, du Département de Jemappes à la Province de Hainaut (1814-1815), série Miscellanea Archivistica. Studia 215, publ. 5828, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2018, 15 € (+ frais d'envoi éventuels).

 

Table des matières

  • Préface, Tommy Leclercq (Gouverneur de la Province de Hainaut).
  • Aperçu des institutions culturelles à Mons, chef-lieu de département, 1795-1830, René Plisnier (Université de Mons et Université libre de Bruxelles).
  • Un noble hainuyer au service de Guillaume Ier : Charles de Thiennes de Lombise (1758-1839), Pierre-Jean Niebes (Archives de l’État à Mons).
  • Épurer les administrations au risque de « diriger une machine sans roue quelconque » ? La question du maintien des anciens fonctionnaires du régime français dans les communes et départements belges en 1814-1815, Cédric Istasse (Université de Namur).
  • Panorama du bassin houiller du Couchant de Mons à la fin de l’Empire Production – sociétés – débouchés, Camille Vanbersy (asbl SAICOM).
  • 1814-1815, les écluses se ferment, François Antoine (Archives de l’État à Bruxelles).
  • Les réactions des exploitants charbonniers du département de Jemappes à la loi française sur les mines du 21 avril 1810, Assunta Bianchi (Université de Mons).
  • Héritages immobiliers du passé. Sur les traces du département de Jemappes, Frédéric Marchesani (Institut du Patrimoine wallon-Archéoforum de Liège).
  • La contribution napoléonienne au paysage artistique dans les « neuf départements réunis, Léon Lock (KU Leuven, département d’architecture).
  • Conclusions, Sébastien Dubois (directeur opérationnel des Archives de l’État en Wallonie).

En savoir plus

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement