Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Inventaire des archives de Charles-Ferdinand Nothomb : tome 1

Texte petit  Texte normal  Texte grand
28/09/2017 - Inventoriage - Publications - Archives de l'État à Saint-Hubert

Les archives de Charles-Ferdinand Nothomb constituent plus de 400 mètres linéaires. Versées entre 1975 et 2016, elles comprennent essentiellement ses papiers politiques des années 1960 à 2005 environ. Elles ont trait aux différentes étapes de sa carrière politique. Y sont joints divers dossiers personnels, de nature à éclairer la personnalité de l'homme politique ainsi que des séries mixtes de correspondance ou de documents touchant des activités connexes comme des cours professés à l’université. Un premier inventaire vient de paraître.

Treizième enfant du sénateur catholique et écrivain Pierre Nothomb, Charles-Ferdinand Nothomb naît en 1936. Fidèle à ses racines luxembourgeoises, il se lance très tôt dans la vie politique et devient député en 1968, puis président du PSC de 1972 à 1979. Tour à tour ministre des Affaires étrangères en 1980-1981, et de l’Intérieur, de 1981 à 1986, il participe de près à la réforme de l’État et est confronté aux grandes questions politiques de l’époque : rapports Est-Ouest, désarmement, relations Nord-Sud, construction européenne, Grande Région, terrorisme international, etc. Président de la Chambre de 1988 à 1995, à nouveau président du PSC de 1996 à 1998 et sénateur de 1995 à 1999, il met fin à sa carrière parlementaire en 1999.

Les dossiers du Conseil des ministres (1979-1988) constituent, avec ceux des comités ministériels, une série volumineuse d’une cinquantaine de mètres linéaires. Ceux-ci sont souvent accompagnés de notes préparatoires émanant du cabinet ou d’annotations du Ministre Nothomb lui-même.

Les archives relatives à sa fonction de Ministre des Affaires étrangères (1980-1981) sont très incomplètes. Celles du Cabinet de l’Intérieur (1981-1986) sont, quant à elles, particulièrement riches et abondantes. Elles comprennent 3 mètres d'archives relatives au Drame du Heysel, survenu en mai 1985.

Le fonds contient, en outre, de nombreux documents sur le PSC. La correspondance de Charles-Ferdinand Nothomb au cours de ses trente années d’activité politique est, quant à elle, considérable. Elle constitue un ensemble de plus de 20.000 dossiers. Nombre d'entre eux sont cependant inconsultables en vertu de la législation relative à la protection de la vie privée.

Le fonds comprend également quelques archives relatives à l'indépendance du Congo, à la Chine et l'URSS dans les années soixante.

Les archives de Charles-Ferdinand Nothomb sont consultables moyennant une demande motivée auprès du chef de service des Archives de l'État à Saint-Hubert.

L'inventaire

Doté d'une biographie fournie, ce premier tome inventorie les archives jusqu'à 1986, qui correspond au terme de l’expérience ministérielle de Charles-Ferdinand Nothomb à l’Intérieur. 

L'inventaire de 159 pages est en vente aux Archives de l'État à Saint-Hubert, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Il est consultable gratuitement en pdf ou via le moteur de recherche des Archives de l'État.

ANNAERT Philippe, Inventaire des archives de Charles-Ferdinand Nothomb (1936-2016) : TOME 1, série Inventaires Archives de l'État à Saint-Hubert 15, publ. 5747, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 10 € (+ frais d'envoi éventuels).

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement