Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Le rôle des bourgmestres durant la Seconde Guerre mondiale

Texte petit  Texte normal  Texte grand
17/12/2016 - Publications - Événements - CegeSoma – Centre d'Étude Guerre et Société

Dans son ouvrage paru en anglais en novembre 2016, Nico Wouters, du CegeSoma, explore et compare le rôle qu'ont joué sous l'occupation nazie, les bourgmestres en Belgique, aux Pays-Bas et en France. L'étude sera officiellement présentée en juin 2017 à Canterbury, à l'occasion d'un congrès international consacré à l'Occupation durant les deux guerres mondiales.

En novembre 2016 est paru le livre de Nico Wouters (CegeSoma) : Mayoral Collaboration under Nazi Occupation in Belgium, the Netherlands and France, 1938-46. L'auteur y explore et compare le rôle qu'ont joué, sous l'occupation nazie, les bourgmestres en Belgique, aux Pays-Bas et en France (Nord et Pas-de-Calais).

Publié en anglais aux éditions Palgrave, l'ouvrage affine nos connaissances sur ladite accommodation des gouvernements (locaux) et leur politique de collaboration avec l'occupant allemand.
En Europe de l’Ouest, les nazis obligeaient les bourgmestres des villes et communes à collaborer. Les bourgmestres étaient chargés de la bonne gouvernance et des relations entre l’occupant et la population. Ils devaient également maintenir leur légitimité afin de développer un consensus local. Les institutions nationales devenant de plus en plus autoritaires et des collaborateurs réussissant à infiltrer les administrations, les gouvernements locaux devenaient progressivement des instruments de contrôle et de suppression au service des nazis. Nico Wouters utilise de nouveaux matériaux d’archives pour comparer la situation des administrations locales dans les trois pays cités ci-dessus. Á cet effet, il analyse notamment l’approvisionnement, l’ordre public et la sécurité, les travaux forcés, la suppression de la résistance, la persécution des Juifs et les épurations d’après-guerre. Son étude offre ainsi de nouvelles vues sur la résistance et la collaboration (passive) durant l’occupation nazie.

L'ouvrage sera présenté officiellement en juin 2017, à l'occasion du congrès international organisé par les universités du Kent et de Gand, consacré aux occupations durant les deux guerres mondiales (Occupations in the Age of Total War: Micro-Perspectives  and Transnational Research). La présentation du livre sera suivie d'un débat que l'auteur mènera avec Pieter Lagrou, Sophie De Schaepdrijver et Martin Conway.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement