Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Archives de la fabrique d’église et paroisse de Denderleeuw

Texte petit  Texte normal  Texte grand
20/09/2016 - Inventoriage - Publications - Archives de l'État à Gand

En 2014, les archives de la fabrique d’église et paroisse de Denderleeuw ont été transférées aux Archives de l’État à Gand. Ces archives sont désormais inventoriées. Riches en contenu, elles constituent une acquisition unique d’archives locales de l’Ancien Régime.

Conservés aux Archives de l’État à Gand, les 2,69 mètres linéaires d'archives de la fabrique d’église et paroisse de Saint-Amand à Denderleeuw datent des années 1571 à 1875. Ils contiennent 475 documents de la fabrique d’église, de la paroisse et de la table des pauvres de Denderleeuw, en Flandre orientale. On y trouve entre autres des registres comptables et des séries très complètes des comptes de l’église et de la table des pauvres à partir du XVIe siècle, y compris des justificatifs (états de frais, récépissés, notes isolées, etc.).

La gestion des biens de ces établissements est très bien documentée. Les archives illustrent notamment les travaux relatifs à l’église, au clocher et à l’orgue paroissiaux, les nombreux biens (terrains, rentes, obligations et dîmes) de l’église, du curé et de la table des pauvres, un vol à l’église en 1758 ainsi que l’existence d’une léproserie à Bakergem.
Les archives contiennent également des testaments de personnes ayant légué des biens à l’église ou ayant fondé un obit. Dans les archives paroissiales proprement dites, on trouve des notes des curés sur l’histoire de la paroisse, de la correspondance, des circulaires et des copies ou des extraits très longs des registres paroissiaux  (dont les originaux sont conservés aux Archives de l’État à Anvers-Beveren)

Parmi les autres documents à épingler figurent notamment les sermons (XVIIIe- début XIXe siècle), notices liturgiques et leçons de catéchisme, rédigées par les curés et les sacristains de Denderleeuw et classées par thème. A partir de 1630, le sacristain de Denderleeuw assumait également la fonction d’instituteur dans une école du centre du village, sous la reponsabilité du curé.

Les archives contiennent en outre quelques curiosités telles que l’assermentation de la sage-femme Marie Elisabetha Danneboom (1777), des prières et bénédictions pour exorciser la rage (XVIIIe siècle) ainsi que des documents culturels isolés, notamment des fragments de l’histoire de Quinten Quack, une pièce de théâtre écrite à l'origine par Cornelis de Bie.

L’inventaire

L’inventaire est en vente aux Archives de l’État à Gand, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Il peut également être téléchargé gratuitement ci-dessous.

VERFAILLIE Joke, Inventaris van het archief van de kerkfabriek en parochie Sint-Amandus te Denderleeuw (1571-1875), série Inventaires Archives de l’État à Gand n°118, publ. n°5621, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2016, 4 € (+ frais d’envoi éventuels).

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement