Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives d’un Prix Nobel de la Paix aux Archives de l’État à Namur

Texte petit  Texte normal  Texte grand
19/02/2016 - Inventoriage - Acquisitions - Archives de l'État à Namur

Environ 40 mètres linéaires d’archives du Père Dominique Pire viennent d’être versées récemment aux Archives de l’État à Namur. Prix Nobel de la Paix en 1958 pour son travail effectué en faveur des réfugiés, le Père Pire fonda notamment l’asbl des Iles de Paix. La déclaration de don d’archives a été signée en janvier dernier. Il s’agit là d’une acquisition exceptionnelle ! L’inventaire des archives vient de débuter. Une exposition suivra.

Fin novembre, environ 40 mètres linéaires d’archives du Père Dominique Pire, des années 1930 à 1970, ont été versées aux Archives de l’État à Namur. La déclaration de don d’archives a été signée en janvier 2016, au nom des associations sans but lucratif Service d’Entraide Familiale, Aide aux Personnes déplacées, Université de Paix et Les Amis des Îles de Paix et de l’Action Pain de la Paix, par Madame Andrée Wolper, qui a accompagné le Père Pire dans son action pendant près de 20 ans et décéda tragiquement trois jours après sa venue aux Archives l’État à Namur

Tout au long de sa vie, confronté à des événements traumatisants pour bon nombre de populations, le Père Dominique Pire n’a cessé de prendre des initiatives à taille humaine en faveur de la paix, du développement des contrées défavorisées et des droits fondamentaux de l’être humain. Les archives versées en sont les témoins privilégiés.

Les Archives de l’État à Namur ont débuté l’inventaire reprenant la description précise de tous les documents. Les archives seront ensuite conditionnées dans du matériel de conservation adéquat. La présentation de l’inventaire sera doublée d’une première exposition consacrée à l’œuvre du Père Pire, qui constituera un appel au développement de recherches sur l’histoire du mouvement initié par le Prix Nobel de la Paix. Un comité d’accompagnement composé de membres du personnel des Archives et de représentants des associations donatrices veillera à la valorisation de ce patrimoine écrit et photographique remarquable.

 

« Si tu reçois un poisson, tu mangeras un jour… »

Georges Pire est né à Dinant le 10 février 1910. Exilé en France avec sa famille lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il retrouvera Dinant en ruines en 1918.

En 1927, Georges Pire s’inscrit au Petit Séminaire de Floreffe. Le 14 septembre 1928, il entre au couvent de l’ordre des Dominicains, à Huy. Novice, il consacre trois années à l’étude de la philosophie au couvent de la Sarte à Huy puis fait ses études de théologie à Rome de 1932 à 1936. Il y est ordonné prêtre en 1934. Il complète cette formation par une licence en sciences politiques et sociales à Louvain, en 1936-1937. Regagnant la Sarte (Huy) en 1937, Dominique Pire est chargé de l’enseignement de la philosophie morale et la sociologie. Durant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint la résistance et y est aumônier. Entre 1946 et 1953, il officie comme curé de la paroisse de la Sarte.

Très tôt, le Père Pire s’engage dans des actions à caractère social au profit des familles démunies : les stations de plein air pour les enfants défavorisés et le Service d’entraide familiale (SEF). Après la Seconde Guerre mondiale, il mène campagne en faveur des réfugiés d’Europe de l’Est. Il fonde, en 1949, l’association Aide aux personnes déplacées. Le 10 novembre 1958, le Père Dominique Pire reçoit le Prix Nobel de la Paix pour son travail effectué en faveur des réfugiés. En 1960, il fonde l’Université de la Paix. En 1962, à la suite d’une mission destinée à étudier le problème des réfugiés victimes du conflit indo-pakistanais, il crée, à Gohira (Bangladesh), la première Ile de Paix qui adoptera le proverbe de Confucius « Si tu reçois un poisson, tu mangeras un jour. Si tu apprends à pêcher, tu mangeras toute ta vie »… Le Père Pire décède en janvier 1969, à 59 ans, des complications d’une opération chirurgicale.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement