Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives de la commune de Beez sont inventoriées

Texte petit  Texte normal  Texte grand
18/01/2016 - Inventoriage - Gestion d'archives - Archives de l'État à Namur

Le fonds des archives communales de Beez, dont l'inventaire vient d'être publié, comporte 22 mètres linéaires de documents datant des années 1806 à 1981. Il témoigne de manière assez classique de l’activité des organes politiques et de l’administration d’une petite commune durant la période contemporaine jusqu’à sa suppression suite à la fusion des communes, en 1977. Dans les prochaines années, certaines archives conservées autrefois l’ancienne maison communale pourraient réapparaître...

Située dans la vallée mosane, Beez a été rattachée à la ville de Namur suite à la fusion des communes. Le fonds des archives communales de Beez comporte des documents de 1806 à 1981, bien que la majorité des documents se concentrent dans une période s’étalant de 1920 à 1976. Il témoigne de manière assez classique de l’activité des organes politiques et de l’administration d’une petite commune durant la période contemporaine jusqu’à sa suppression suite à la fusion des communes de 1977.

Les séries générales sont relativement bien représentées. La correspondance, les archives relatives à l’urbanisme, aux finances et à la tutelle sur la Commission d’assistance publique constituent la part la plus importante du fonds. Viennent ensuite les documents concernant le personnel, la santé publique et la population.
De nombreuses pièces relatives aux activités de la Commission d’assistance publique se sont trouvées mêlées aux archives communales. Une petite quantité de documents concernent les périodes française et hollandaise et peuvent s’avérer intéressants pour les historiens locaux. Outre une liste de réfugiés français de la Première Guerre mondiale, on trouve quelques documents relatifs à la Seconde Guerre mondiale concernant principalement les prisonniers et réfugiés.
Parmi les 22 mètres d'archives, on retrouve également un registre d'inhumations (1909-1933), un registre des cartes d'identité (1952-1981), un dossier relatif à la reconstitution de deux registres de population dérobés (1944), des dossiers de permis de bâtir (1947-1976), des dossiers de recensements agricole et horticole ou encore des dossiers sur les établissements jugés dangereux (Moulins de Beez, pompes à essence, rucher, etc.).

Après 1977, une partie des archives a été transférée à l’Hôtel de Ville de Namur puis, en 2011, aux Archives de l'État à Namur. Une deuxième partie, restée dans l'ancienne maison communale, aurait été sauvée de la décharge par un citoyen bienveillant et remise aux Archives de l'État à Namur en 2005. Une troisième partie a été retrouvée en 2010 dans les combles de l’ancienne maison communale devenue école primaire du village.

Les registres de population (1846-1961) sont conservés à l’hôtel de ville de Namur. Une copie numérique ou sous forme de microfilm est disponible aux Archives de l'État à Namur. Les dossiers personnels et les pièces contenant des données à caractère privé de moins de 100 ans sont consultables moyennant l’autorisation de la Ville de Namur, successeur en droit de la commune de Beez.

L'inventaire

L'inventaire de 40 pages est en vente aux Archives de l'État à Namur, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be.Il est téléchargeable gratuitement.

BRUAUX Nicolas, Inventaire des archives de la commune de Beez (1806-1981)série Inventaires Archives de l'État à Namur n°103, publ. n°5550, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2015, 3 € (+ frais d'envoi éventuels).

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement