Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Ouverture à la recherche de 17 mètres d’archives de la commune de Crombeke

Texte petit  Texte normal  Texte grand
12/01/2016 - Inventoriage - Publications - Archives de l'État à Bruges

En 1938, les Archives de l’État à Bruges recevaient 29 registres et 80 liasses d’archives anciennes de la commune de Crombeke (Flandre occidentale). Un deuxième transfert d'archives, contemporaines cette fois, eut lieu en 1970. Ces 17 mètres linéaires d'archives viennent d'être inventoriés et sont ouverts à la recherche.

Les Archives générales du Royaume viennent de publier quatre inventaires relatifs aux archives de Crombeke, section de la ville de Poperinge, en Flandre occidentale. Ces archives sont consultables aux Archives de l’État à Bruges.

Le seigneur, la cour féodale, l’échevinage et la charte de Crombeke ([1521] 1594-1796)

Le premier inventaire comprend 2.316 descriptions d'archives de la seigneurerie, de la cour féodale, de l’échevinage et de la charte de Crombeke. Le titre de l’inventaire rend très bien la complexité juridico-administrative de cette région frontalière. Sur le territoire d’une seule paroisse, le pouvoir devait être partagé entre l’échevinage de la seigneurie de Crombeke d’une part et les échevins de la ville et de la châtellenie de Furnes d’autre part. Enclavée au sein de la paroisse, la charte de Crombeke, était quant à elle gouvernée par les échevins-seigneurs de la châtellenie de Furnes.

La majeure partie des archives ont trait à la seigneurie de Crombeke. Les archives des XVIIe et XVIIIe siècles de la seigneurie de Krombeke sont conservées dans leur quasi-totalité. Les documents antérieurs à 1600 ont par contre été peu conservés. Les archives contiennent des traces de presque toutes les missions et compétences de l’échevinage. Les séries les plus volumineuses concernent notamment la fiscalité.

Vous êtes généalogiste ? Vous trouverez dans l'inventaire les noms de parties ainsi que l'objet de divers procès. Quelque 170 dossiers de procès des XVIIe et XVIIIe siècles sont ainsi ouverts à la recherche. Vous trouverez également les noms repris dans des dizaines d’états de biens et de comptes de successions.

   

La paroisse de Saint-Blaise et la table des pauvres de Crombeke (1572-1829)

Un deuxième inventaire traite des archives de la paroisse de Saint-Blaise et de la table des pauvres de Crombeke. La plupart des documents concernent la gestion des biens immobiliers et la gestion financière de l’église et de la table aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il s’agit notamment des comptes de la fabrique d’église de Saint-Blaise, qui ont été conservés presque entièrement pour la période 1604-1829.

La commune de Crombeke (1797-1917) et le Bureau local de Bienfaisance ([1717] 1797-1915)

Les archives de la commune de Crombeke contiennent surtout des documents relatifs aux finances, à la fiscalité, à la population et à la milice. Le fonds comprend aussi un registre remarquablement détaillé des arrivées et départs de réfugiés de guerre en 1915.

Septante-sept articles d’inventaire décrivent, par ailleurs, un volume limité d’archives du Bureau de Bienfaisance, essentiellement des documents sur la gestion des biens, la gestion financière et l’assistance publique.

   

Les inventaires

Si vous êtes passionné(e) par l’histoire du Westhoek ou si vous avez des ancêtres dans cette région, les inventaires suivants ne manqueront pas d'être des points d’appui pour vos recherches. Rédigés en néerlandais, ces inventaires sont en vente à la boutique des Archives générales du Royaume, aux Archives de l’État à Bruges, ou via publicat@arch.be. Vous pouvez également les télécharger gratuitement au format pdf.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement