Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Mon beau sapin...

Texte petit  Texte normal  Texte grand
21/12/2015 - Divers - Archives de l'État à Saint-Hubert

De nos jours, le sapin décoré fait partie des éléments indispensables du décor des fêtes de fin d’année. Avec 5.000 hectares de terre agricoles qui lui sont réservées et une production annuelle de 4 millions d’arbres, la Belgique – essentiellement l’Ardenne – occupe une place importante parmi les quelques pays producteurs.

En 1915, on est loin de l’engouement actuel.

D’un point de vue strictement historique, cette tradition n’est documentée que depuis du début du XVIe siècle en Alsace. Elle va d’abord se développer dans le monde germanique protestant et venir enrichir (avec le repas de fête, la distribution des cadeaux et le chant des cantiques, un arrière fond de montagnes enneigées au travers des fenêtres givrées et la chaleur d’un bon feu de bois, etc.) le rituel de la fête dans la bourgeoisie allemande. Par émigration et acculturation, l’ambiance de la fête de Noël germanique se répand dans le monde anglo-saxon au XIXe siècle.

Née dans un environnement catholique mais finalement cataloguée comme protestante, la tradition de l’arbre décoré a plus de difficultés à se répandre en Europe de l’Ouest. En France ou en Belgique, elle est adopté dans la haute société cosmopolite mais pas comme tradition populaire où il s’en pratique déjà bien d’autres : la Saint-Nicolas, la messe de Minuit, la crèche, les étrennes de Nouvel An, etc.

Avec un brin de nostalgie évident, les troupes allemandes cantonnées dans les zones occupées ou au front vont s’attacher à recréer, le temps d’une veillée, la chaude ambiance familiale. L’arbre de Noël, même avec une décoration improvisée, est incontournable ; en témoignent les nombreuses photographies-cartes postales de soldats envoyées à leurs proches au pays pendant la guerre 1914-1918 ou encore une correspondance, datée du 21 décembre 1915, conservée aux Archives de l’État à Saint-Hubert (Fonds des archives de la ville de Saint-Hubert, correspondance sortante 11 décembre 1915-22 janvier 1917) et visible sur la page Facebook des Archives de l'État.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement