Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Victor Delvaux et l'Ami de l'Ordre : archives inventoriées

Texte petit  Texte normal  Texte grand
29/10/2015 - Inventoriage - Publications - Archives de l'État à Namur

Conservées aux Archives de l’État à Namur, les archives de Victor Delvaux viennent d’être inventoriées. Le fonds permet de se pencher sur la vie de Victor Delvaux, d’étudier l’histoire de la presse catholique namuroise ou encore la problématique de la presse censurée. Ces archives révèlent également divers aspects de la société et de la vie quotidienne durant la Première Guerre mondiale.

Victor Delvaux est né le 26 mai 1861 à Marcourt (actuelle commune de Rendeux, en province de Luxembourg), au sein d’une famille de souche ardennaise. Après ses humanités au séminaire de Bastogne, il enseigne quelques années au collège jésuite de Charleroi avant d’entamer une carrière de journaliste à L’Ami de l’Ordre, quotidien catholique namurois fondé en 1839 par le chanoine Théodore de Montpellier.

Entré comme rédacteur à L’Ami de l’Ordre en 1886, Victor Delvaux devient dès 1889 rédacteur en chef et gérant du journal alors dirigé par Alphonse Charneux. Le 30 décembre 1893, il reprend l’affaire à son compte, même si les titres de directeur et propriétaire ne lui reviennent qu’à la mort de son prédécesseur, en avril 1914. Patron de presse, auteur et orateur de talent, Victor Delvaux prend une part active dans la vie politique, sociale et religieuse du Namurois de la fin du 19e et du début du 20e siècle.

Les archives de Victor Delvaux comprennent des documents de nature très variée : correspondance, papiers d’affaires, journaux et coupures de presse, notes personnelles, mémoires, textes de discours, brochures imprimées, cartes de visite, rares photographies... Ces archives concernent aussi bien sa vie professionnelle, en tant que journaliste et directeur de journal, que sa vie privée, personnelle et familiale.

Pour la période d’avant-guerre, le fonds contient quelques documents essentiels concernant la propriété et la direction de L’Ami de l’Ordre ainsi que le fonctionnement de l’Association des journalistes catholiques de Belgique. Il renferme une abondante correspondance relative aux activités de Victor Delvaux, à ses prises de position et à ses interventions dans la vie politique, sociale et religieuse.

Durant la Première Guerre mondiale, Victor Delvaux poursuit la publication de L’Ami de l’Ordre sur l’ordre de l’autorité militaire allemande. Le fonds d’archives comprend notamment la correspondance échangée avec le censeur, des épreuves du journal censurées, l’abondant courrier des lecteurs... On y trouve également les témoignages récoltés par Victor Delvaux après la guerre et les notes et mémoires qu’il a lui-même rédigés dans le cadre de sa défense en justice. Accusé en 1919 d’avoir, pendant la guerre, « publié dans son journal des informations de nature à favoriser l’ennemi ou à exercer une influence fâcheuse sur l’esprit des armées et des populations », Victor Delvaux est acquitté en 1922.

Dès novembre 1918, Victor Delvaux doit renoncer à L’Ami de l’Ordre, sur instance de Mgr Heylen, au profit du nouvel organe de l’évêché : Vers l’Avenir. Le fonds renferme quantité de documents produits par Victor Delvaux, dans la période de l’après-guerre, dans le cadre de ses démêlés avec l’évêché et le journal Vers l’Avenir et dans le contexte des polémiques qui secouèrent alors le monde de la presse. Il s’agit d’écrits personnels, des coupures de presse et de la correspondance.

Les archives de la famille contiennent essentiellement des souvenirs, des témoignages et de la documentation perpétuant la mémoire de Victor Delvaux. On y trouve aussi des travaux d’historiens, notamment une étude inédite de Marie-Louise Warnotte sur l’affaire de L’Ami de l’Ordre (n° 419 de cet inventaire), qui utilise abondamment les archives contenues dans ce fonds.

Un index de noms de personnes figure en fin d'inventaire.

L'inventaire

L'inventaire de 58 pages est en vente aux Archives de l'État à Namur, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Vous pouvez également le télécharger gratuitement au format pdf.

PETITJEAN Bernadette, Inventaire des archives de Victor Delvaux ((1712) 1883-1939 (1989))série Inventaires Archives de l'État à Namurn°101, publication n°5523, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2015, 6 € (+frais d'envoi éventuels).

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement