Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Seconde guerre mondiale : archives sur la reconstruction en Hainaut inventoriées

Texte petit  Texte normal  Texte grand
15/10/2015 - Inventoriage - Archives de l'État à Mons

Créé en 1940, le Commissariat général à la restauration du pays coordonne, pendant toute la Seconde Guerre mondiale, la politique urbanistique de notre pays. La même année, un Commissariat provincial à la restauration du pays voit le jour à Mons. Cet organe joue un rôle d’intermédiaire entre le Commissariat général et les pouvoirs locaux.  Après la Libération, l’Administration de l’Urbanisme prend le relais. Plus de 420 mètres linéaires d'archives, relatifs aux années 1935-1984, viennent d'être inventoriés aux Archives de l'État à Mons et sont désormais ouverts à la recherche.

Créé le 29 juin 1940, le Commissariat général à la restauration du pays coordonne, pendant toute la Seconde Guerre mondiale, la politique urbanistique en Belgique occupée : rétablissement des voies de transport et de communication,  reconstruction des immeubles publics et privés, financement des travaux de voiries communales, etc. Dans les provinces, le relais est assuré par les commissariats provinciaux, dont celui du Hainaut à Mons. En 1944, le Commissariat général à la Restauration du Pays est supprimé et ses compétences sont transférées au Ministère des Travaux publics, à l’exception du service de la réparation des dommages de guerre aux biens privés mobiliers et immobiliers.
En mai 1945, une Administration de l’Urbanisme est mise en place au sein du Ministère des Travaux publics. À côté de l’administration centrale, fonctionnent divers services extérieurs, dont celui de la Province de Hainaut.

Les archives du Commissariat provincial du Hainaut à la restauration du pays et de l'Administration de l’Urbanisme de la Province de Hainaut comprennent plus de 420 mètres linéaires. Ce fonds est constitué de nombreuses séries de documents très diversifiés. Parmi les plus intéressantes, on relèvera la série des dossiers concernant l’élaboration des plans généraux ou particuliers d’aménagement pendant la Seconde Guerre mondiale. L’étude de ces dossiers offre des informations sur l’ampleur des destructions subies en 1940. Elle permet aussi d’apprécier l’attitude des administrations communales confrontées au problème de la reconstruction et les réactions des habitants.

Pour la période postérieure à 1945, une série de dossiers relatifs à l’aménagement des communes de l’ouest de la province de Hainaut a été conservée. Une volumineuse série de dossiers de permis de bâtir (de 1946 à 1982) concerne la construction de nouveaux bâtiments, la transformation ou la démolition de constructions existantes.

Conservé aux Archives de l'État à Mons, le fonds comporte également une série de dossiers relatifs à l'intervention financière de l’État pour la réalisation de travaux publics par les communes, notamment dans le cadre des procédures de réparation des dommages de guerre. La période concernée couvre essentiellement les années 1940-1950. Les dossiers pour lesquels les communes demandent et obtiennent des subsides sont très diversifiés : travaux de déblaiement, de réparation ou d’amélioration de la voirie, reconstruction de ponts, réparation de dégâts causés par des inondations ou des affaissements miniers, travaux aux églises, réparation ou extension du réseau électrique, du réseau de distribution d’eau ou du réseau d’égouts, travaux aux cours d’eau, construction de locaux scolaires, remise en état de bâtiments communaux, etc.

Les documents concernant les activités des services spéciaux de déblaiement et de réparations sommaires (1945-1946) permettent d’étudier l’ampleur des dégâts causés par les bombardements de mai 1940 et d’avril-mai 1944 dans les localités concernées et d’analyser les premières initiatives mises en œuvre pour déblayer les décombres et reloger les sinistrés.

Plusieurs dossiers concernent également le remplacement des cloches des églises, enlevées sur ordre des autorités allemandes durant la Seconde Guerre mondiale.

L'inventaire se clôture par un index des lieux.

L'inventaire

L'inventaire de 472 pages est en vente aux Archives de l'État à Mons, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be. Vous pouvez également le télécharger gratuitement au format pdf.

HONNORÉ Laurent, Inventaire des archives du Commissariat provincial du Hainaut à la Restauration du Pays et de l’Administration de l’Urbanisme de la Province de Hainaut ((1925) 1935-1984), série Inventaires Archives de l'État à Mons n°129, publication n°5517
Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2015, 22 € (+frais d'envoi éventuels)

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement