Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

650 m d'archives déposés aux Archives de l'État à Courtrai

Texte petit  Texte normal  Texte grand
17/07/2015 - Inventoriage - Acquisitions - Archives de l'État à Courtrai

Quelque 650 mètres d'archives, conservés jusqu'il y a peu au sein de la bibliothèque de la ville de Courtrai, ont été déposés en 2015 aux Archives de l'État à Courtrai. Parmi ces archives figurent une chronique illustrée de l'abbé tournaisien Gilles le Muisit sur l'histoire du Comté de Flandre.

En avril 2015, la ville de Courtrai a transféré 650 mètres linéaires d'archives aux Archives de l'État à Courtrai. Ce dépôt fait suite à une convention signée entre les deux parties le 27 mars 2015.

Conservés jusqu'il y a peu dans les réserves de la bibliothèque de la ville de Courtrai, les fonds ont été rassemblées par des personnes privées entre la fin du 18e et le début du 20e siècle. On y trouve ainsi les fonds Goethals-Vercruysse, Béthune et Slosse mais également des manuscrits et ouvrages imprimés. Les manuscrits les plus anciens sont des bréviaires du 13e siècle. L'imprimé le plus ancien date de 1475, soit l'un des plus anciens des Pays-Bas. Les fonds transférés contiennent de nombreux chefs-d'œuvre : manuscrits enluminés, livres terriers avec cartes figuratives, cartulaires, autographes de personnages célèbres en Flandre tels que l'écrivain Guido Gezelle ou l'obstétricien Jan Palfijn.  Mais l'une des plus belles pièces est incontestablement la chronique illustrée de Gilles le Muisit (1272-1352), abbé de Saint-Martin de Tournai, sur l'histoire du comté de Flandre de 1294 à 1348. Les fonds contiennent également une collection d'affiches (notamment de la Première Guerre mondiale), des cartes, photos, etc.
Ces archives constituent une source intéressante pour l'histoire locale, pour l'histoire de la Flandre Occidentale, et dans une moindre mesure, pour l'histoire du nord de la France et de Flandre Orientale.

Pourquoi ce dépôt d'archives ?

En 2012, une explosion de champignons a été constatée dans l'un des magasins de la bibliothèque de la ville de Courtrai, où étaient conservées ces archives jusqu'il y a peu. Les archives ne pouvaient donc plus être conservées dans des conditions optimales ni consultées, raison de leur transfert aux Archives de l'État à Courtrai.  Les Archives de l'État se sont engagés à inventorier les fonds. Une partie sera, par ailleurs, numérisée, en vue d'une conservation à long terme. Au préalable à leur dépôt aux Archives de l'État, les archives ont fait l'objet d'un traitement antifongique par un cabinet spécialisé.

Inventaire en ligne

L'inventaire des archives de la ville de Courtrai est en ligne.

           

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement