Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Première Guerre mondiale : « On ne prête qu'aux (réfugiés) riches ! »

Texte petit  Texte normal  Texte grand
21/05/2015 - Publications - Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier

Afin de venir en aide aux dizaines de milliers de réfugiés belges à l’étranger durant la Première Guerre mondiale, le gouvernement belge va progressivement mettre en place différentes institutions chargées de leur faciliter la (sur)vie. Pour certains d’entre eux, un effort supplémentaire sera effectué. Ainsi naît, le 8 mai 1915 à La Haye, l’Association de crédit pour les Belges. Ce fonds d'archives est désormais ouvert à la recherche.

Fondée durant la Première Guerre mondiale, l’Association de crédit pour les Belges n’a pas pour objet de venir en aide à tous les Belges, mais presque exclusivement aux représentants de la bourgeoisie. L’appel publié par ses initiateurs en décembre 1914 ne laisse planer aucun doute à ce sujet : « Les Belges, actuellement réfugiés en Hollande, peuvent au point de vue des ressources dont ils disposent, se diviser en trois catégories. Au haut de l’échelle, il y a les rares privilégiés qui ont été assez heureux de pouvoir emporter de quoi vivre de leur capital propre jusqu’à la fin de la guerre. En bas, il y a les pauvres gens qui n’avaient rien, ou qui ont tout perdu, et qui sont entretenus par des particuliers dont ils sont les hôtes ou bien, dans les camps de réfugiés, par la générosité admirable de la Hollande. Mais entre ces deux extrêmes et sur tous les degrés de l’échelle, se placent les bourgeois, modestes ou aisés, qui ont actuellement encore de quoi subsister, mais qui voient déjà arriver avec terreur le moment où ils devront entamer leur dernier billet de banque » (1).

Conservées aux Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier, les archives, riches et originales, de l’Association de crédit pour les Belges couvrent la période 1915-1937. Elles sont désormais accessibles à la recherche suite à la publication, en mai 2015, de son inventaire.

Dans l'ouvrage ci-dessous, l'auteur explique la situation, faits et chiffres à l'appui, des réfugiés belges aux Pays-Bas durant la Première Guerre mondiale. Il y décrit leur accueil et la mise en place des structures d'encadrement.

L'inventaire

L'inventaire est en vente à la boutique des Archives générales du Royaume, aux Archives générales du Royaume 2 - dépôt Joseph Cuvelier ou via publicat@arch.be. Il est également téléchargeable gratuitement sur le site internet des Archives de l'État.

TALLIER Pierre-Alain, « On ne prête qu’aux (réfugiés) riches » : Inventaire des archives de l’Association de crédit pour les Belges (Société anonyme néerlandaise à La Haye) (1915-1937), série Inventaires Archives générales du Royaume n°580, publ. n°5453, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2015, 5 € + frais d'envoi éventuels.

La Première Guerre mondiale vous intéresse ?

Consultez notre dossier en ligne répertoriant les archives de la Première Guerre mondiale conservées aux Archives de l’État, les publications, les projets et les événements des Archives de l'État sur la Première Guerre mondiale.


(1) AGR, Association de crédit pour les Belges, n°22, N.V. Credietvereeniging voor Belgen. Association de crédit pour les Belges. Société anonyme néerlandaise. Exercice 1915-1916. Rapports présentés par les Directeurs, les Commissaires et la Commission de vérification, à l'Assemblée générale ordinaire des actionnaires tenue à La Haye le 20 avril 1916. Bilan et compte de profits et pertes arrêtés au 31 janvier 1916, La Haye [1916], p. 5.

 

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement