Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Le doyen des Belges avait grandi aux Archives de l’État à Saint-Hubert !

Texte petit  Texte normal  Texte grand
22/12/2014 - Nos bâtiments et salles de lecture - Divers - Archives de l'État à Saint-Hubert

Oscar Coulembier, l'homme le plus âgé de Belgique, s’est éteint ce samedi 20 décembre 2014, à l’âge de 108 ans. Domicilié à Ypres, le centenaire a notamment grandi dans les bâtiments des Archives de l’État à Saint-Hubert !…

Oscar Coulembier était, jusqu’il y a peu, l’homme le plus âgé de Belgique. D’origine flamande, celui-ci était né le 31 décembre 1905 à la rue du Marché à Saint-Hubert. Mais pourquoi à Saint-Hubert ? Comme en atteste son acte de naissance, conservé aux Archives de l’État, son père, Aloïs Coulembier, était surveillant à l’école de bienfaisance, c’est-à-dire au pénitencier de Saint-Hubert. L’établissement était à l’époque installé dans les bâtiments de l’ancienne abbaye, où sont installées aujourd’hui les Archives de l’État.

Parmi les pensionnaires de cette maison d’éducation pour jeunes délinquants figuraient des enfants venus de Flandre, ce qui nécessitait le recours à des employés parlant leur langue maternelle. Outre le papa d’Oscar Coulembier, figuraient parmi les employés venus de Flandre pour encadrer les enfants Oscar Derweduwen, de Gentbrugge, parrain d’Oscar Coulembier, ou encore Antoine Therissen et Henri Reubens, originaire de Sijsele.

Le caractère bilingue de l’institution est attesté non seulement par les archives de l’établissement, conservées à Saint-Hubert, mais également par les poutres de la charpente du bâtiment principal des Archives de l’État. Les greniers servaient en effet de dortoirs aux pensionnaires, qui devaient y avoir bien froid en hiver. Et pour les inciter au repentir et les pousser vers une vie meilleure, l’administration avait fait peindre des maximes morales sur chaque poutre des dortoirs, cela dans les deux langues nationales. En 1901, le pénitencier comptait 440 élèves.

C’est donc dans les murs des Archives de l'État à Saint-Hubert qu’Oscar Coulembier a notamment vécu les premières années de sa vie...

Mais les Archives de l’État conservent également un autre souvenir d’Oscar Coulembier : son acte de baptême, consigné dans un registre paroissial contemporain, confié par le doyen de Saint-Hubert. En marge de cet acte, une note nous apprend qu’Oscar Coulembier est retourné vivre en Flandre occidentale, son père étant originaire de Bellegem, et qu’il s’est marié à Ypres en 1928. Les archives du pénitencier sont en revanche muettes concernant la date exacte du départ de la famille Coulembier, mais on sait qu’un second fils, Henri, est également né à Saint-Hubert au mois d’août 1907.

L’ex-doyen des Belges a ainsi été la plus ancienne mémoire vivante de l’histoire du dépôt des Archives de l’État à Saint-Hubert

Découvrez sur Facebook l'acte de naissance d'Oscar Coulembier ainsi que les poutres de la charpente du bâtiment principal des Archives de l’État. L'acte de naissance est également consultable via notre moteur de recherche.

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement