Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Ouverture à la recherche des archives de l’École normale de l’État à Lierre

Texte petit  Texte normal  Texte grand
09/12/2014 - Inventoriage - Publications - Acquisitions - Archives de l'État à Anvers-Beveren

Fondée en 1817, l’École normale de l’État à Lierre a définitivement fermé ses portes en 2012.  Il s'agissait de l'établissement public, destiné à la formation d’enseignants, le plus ancien en Belgique. Publié en novembre 2014, lL’inventaire des archives de l’École normale de l’État à Lierre est une source idéale pour étudier l’histoire de la pédagogie ou pour effectuer des recherches généalogiques et prosopographiques.

Fondée en 1817, l’École normale de l’État à Lierre fermera ses portes une première fois après la Révolution de 1830.

En 1842, les catholiques et les libéraux parviennent à un compromis relatif à l’enseignement primaire : deux écoles normales de l’État (pour garçons) seront créés. L'une sera installée à Lierre, en Flandre, et l'autre à Nivelles, en Wallonie, en vertu de l’article 30 de la loi sur l’enseignement primaire du 23 septembre 1842.

En 1914, lors de la Première Guerre mondiale, l’École normale de Lierre est complètement dévastée. Un nouveau bâtiment est mis en service en 1926, à la Berlaarsestraat. Il s’agit d’un complexe gigantesque comprenant notamment une piscine (supprimée en 1986), une salle de gymnastique, une bibliothèque et des salles de lecture.

À partir de 1946, l’école forme non seulement des instituteurs (à l’école normale primaire) mais également des régents (à l’école normale secondaire).

Un transfert d’archives en deux phases

L’inventaire publié en novembre 2014 est basé sur deux transferts d’archives. En 2003, les Archives de l’État à Gand avaient déjà transféré quelques documents de l’École normale de l’État à Lierre, essentiellement de la correspondance (1915-1938), des rapports de cours didactiques (1917-1951), des rapports de candidatures d’enseignants (1916-1930) et des rapports sur des excursions scolaires (1920-1930).

Un deuxième transfert a eu lieu en 2011, suite à la décision de la Haute École Artesis de déménager définitivement le campus de Lierre à Anvers. Les Archives de l’État à Anvers ont alors cherché une solution pour les archives historiques de l’ancienne École normale de l’État à Lierre. Après avoir été triées sur place, les archives ont été transférées en septembre 2012 aux Archives de l’État à Anvers. 

Le contenu du fonds d’archives

Le fonds contient des documents de la période 1914-1996 relatifs à l’École normale de l’État à Lierre et à son successeur en droit, l’Institut pédagogique supérieur de l’enseignement communautaire à Lierre ainsi que quelques documents relatifs aux Écoles normales de l’État de Turnhout et Herentals. Les archives de la période 1844-1913 ont malheureusement été perdues. Les principales séries sont :

  • Les registres des inscriptions (Lierre, Turnhout et Herentals) et du personnel, qui constituent des sources idéales pour les recherches généalogiques et/ou prosopographiques.
  • Les dossiers des examens, donnant un aperçu de la matière enseignée.
  • Des rapports des cours didactiques (1917-1951), qui sont des sources intéressantes pour l’étude de l’histoire de la pédagogie.
  • Des articles sur les activités culturelles, sociétales et sportives ainsi que sur la vie associative dans l’école, à partir de l’entre-deux-guerres.

L’inventaire

WILLEMS Bart, Inventaris van het archief van de Rijksnormaalschool van Lier en het Hoger Pedagogisch Instituut van het Gemeenschapsonderwijs van Lier (1914-1994), Inventaires Archives de l’État à Anvers 79, publication n°5412, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2014, 4 €.

L’inventaire peut être téléchargé gratuitement en format pdf via le webshop des Archives de l’État. Une version papier est en vente aux Archives de l’État à Anvers (Beveren), à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be.

A lire également

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement