Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

La guerre d’Espagne a 80 ans… Trois nouvelles contributions sur les volontaires venus de Belgique

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Le 01/06/2016Tarifs : Entrée libreContact : vincent.scheltiens@cegesoma.be -

Il y a 80 ans, durant l'été 1936, des militaires espagnols dirigés par le général Franco tentent un coup de force pour renverser la République. Mais la résistance tenace des partis de gauche et de diverses organisations empêche le succès de cette opération. L'Espagne se retrouve divisée en deux camps qui s'affrontent.

Le gouvernement républicain suscite une vague de sympathie sans précédent. La Belgique participe à l'immense vague de solidarité en faveur du gouvernement légal. Environ 2 400 volontaires partent de Belgique – parmi eux environ 800 étrangers - et s'enrôlent dans les Brigades internationales. Suite à la défaite du Front républicain dans le nord en 1937, environ 5 000 enfants réfugiés (« niños de la guerra ») sont accueillis dans des familles belges. Au terme d'une longue guerre civile qui a fait 600.000 victimes, les militaires l'emportent et l'Espagne devient une dictature militaire. Franco reste au pouvoir pendant près de 40 ans.

Depuis, de nombreuses recherches ont mis en lumière divers aspects de cette histoire.

Trois nouvelles contributions relatives au rôle de la Belgique seront présentées au cours de cette séance.

1.    La biographie de Piet Akkerman

Sven Tuytens (correspondant de la VRT à Madrid) et Rudi Van Doorslaer (directeur du CegeSoma) cosignent une biographie consacrée à Piet Akkerman, un jeune Anversois d'origine juive polonaise et leader syndicaliste du secteur diamantaire anversois. Fin 1936, celui-ci s'engage dans les Brigades internationales, devient commissaire politique de son bataillon et perd la vie alors qu'il n'a que 23 ans.

2.    Une base de donnée des brigadistes partis de Belgique

En 1975, Rudi Van Doorslaer est le premier historien belge à obtenir l'accès aux dossiers des membres belges des Brigades internationales conservés à Salamanque. Ces données ont été systématiquement complétées par d'autres sources. Quarante ans plus tard, François Van Pelt complète ces données grâce aux dossiers des Brigades conservés à Moscou. Nous disposons donc pour la première fois d'une liste presque complète des volontaires.

3.    Première du film Les « mamăs » belgues

Le journaliste Sven Tuytens a fait équipe avec le chercheur espagnol Joan Torró Martínez. Ensemble, ils ont réalisé un documentaire consacré à l'hôpital d'Ontinyent situé dans la province de Valence. Cet hôpital, fondé à l'initiative du Parti ouvrier belge, accueille des soldats républicains blessés. Ils y sont notamment soignés par une vingtaine d'infirmières juives originaires d'Anvers et de Bruxelles. Elles sont rapidement baptisées «les mamans belges » par la population locale. Le documentaire a été projeté pour la première fois à Ontinyent même, et a reçu diverses critiques très positives dans la presse espagnole (El País, El Mundo).

Il sera présenté en Belgique pour la première fois au cours de cette séance.
Pour le programme complet, cliquez ici .

Une organisation des Amis du CegeSoma et de l'Amsab ISG.

Informations pratiques :

Quand ? Le mercredi 1 juin 2016, de 13 h 30 à 18h
Où? Salle de conférence du CegeSoma, square de l'Aviation 29, 1070 Bruxelles
Entrée gratuite sur inscription préalable vincent.scheltiens@cegesoma.be

Partager cette expo :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement